Queensy a posé la question dans Societé et cultureCorrida · il y a 1 décennie

Militer pour l'Abolition de la corrida tout en mangeant de la viande ... où est la logique?

Et ne me dîtes pas que c'est pas pareil ... que la corrida, c'est tuer pour le plaisir ... alors que la viande, c'est tuer pour se nourrir ...

La vérité est que :

- la corrida, c'est tuer pour le plaisir disctractif ...

- la viande, c'est tuer pour le plaisir gustatif ... car on vit en parfaite santé sans viande ...

Donc dans les 2 cas ... ON TUE POUR LE PLAISIR ...

Et ne me dîtes pas non plus que la corrida c'est pire car c'est de la torture ...

Ne pensez-vous pas que les conditions d'élevage, de transport et d'abattage des animaux que vous aimez manger juste pour votre petit plaisir, c'est aussi de la torture ... qui, de plus, dure bien plus longtemps qu'une corrida ?

Si vous êtes un minimum de bonne foi, vous en conviendrez aisément ...

La corrida est un détail ... une goutte d'eau dans l'océan qu'est la souffrance animale ...

Abolissons la viande ... et l'Abolition de la corrida en découlera ...

Mise à jour:

Pour Schproum :

Tu me dis: "Tu me dis : "Puisqu'il existe des guerres qui tuent à grande échelle, pourquoi punir les meurtriers qui font pas pire ?

voilà le niveau de ta reflexion."

euh ... où m'as-tu vu écrire que j'étais contre l'Abolition de la corrida sous prétexte que la viande, c'était pire ?

Je dis juste qu'être contre la corrida et bouffer de la viande, c'est, justement,un peu comme être contre les meurtriers tout en partcipant ACTIVEMENT à des génocides en étant soldat dans une armée par exemple ...

Car le problème, ce n'est pas que les antis se consacrent à la lutte contre la corrida tout en laissant la lutte contre la viande de côté ... c'est qu'ils participent activement à la souffrance des animaux destinés à être bouffés ...

Mise à jour 2:

@ tous : Le but de cette question n'est pas de juger les anti-corrida qui bouffent de la viande ... mais plutôt de les mettre face à leurs contradictions afin qu'ils réfléchissent eux aussi aux conséquences de leurs actes ...

23 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Je suis végétarienne depuis toujours,c'est un choix personnel qui est, que je ne veux pas qu'un animal meurt dans le seul but de me nourrir,je précise que je suis en excellente santé physique,il suffit de bien équilibrer ses repas.Je ne supporte pas les conditions d'élevage de certains animaux comme les porcs,les poulets,les veaux etc..ainsi que les conditions d'abattage qui sont loin d'être acceptables dans la plupart des abattoirs qui ne respectent pas la loi et les animaux qui y rentrent pour leur dernier voyage.Je ne comprends pas non plus que les hommes aient besoin d'autant de viandes diversifiées,kangourou, cheval, agneau, cochon de lait, foie gras, chapon ,veau et j'en oublie certainement.J'ai même lue dans la rubrique animaux des gens qui s'étonnent qu'en France on ne mange pas de chiens et chats.Je n'ai rien contre les gens qui aiment la viande,du moment qu'ils respectent l'animal qu'ils vont mettre dans leur assiette.

    En ce qui concerne la corrida,tu penses que les taureaux sont mieux traités que ceux qui vont en abattoirs,certainement pas.Quand une corrida à lieu, ils viennent chercher les taureaux à l'élevage, lieu ou ils sont nés sans voir l'homme ,le transport peut durer des heures,c'est un réel traumatisme pour ces bêtes,ensuite ils doivent supporter les piques ,les banderilles, l'hémorragie, et quand ils n'ont plus de force, la langue pendue d'essoufflement, ils sont libérés par l'estocade si elle n'est pas ratée.Les bœufs et tous les autres animaux qui vont en abattoir n'ont pas un public dans les gradins qui assistent avec joie à leurs fins de vies.

    Et les taureaux mansos(les lâches dans le langage aficion)sont des taureaux qui ne veulent pas combattre,la punition est encore pire pour eux car ils les forcent à combattre et aller à la pique.Quoi qu'il en soit ils meurent tous dans l'arène et le public applaudit.

    Je finirai avec les traditions comme le taureau de vega,le toro de fuego,jeux taurins absolument dégueulasses.Et non Olivier la lutte contre la corrida n'est pas une goutte dans l'océan.

    @Olivier manso veut bien dire lâche:

    http://www.corrida.tv/data/Boutique/articles/1/dic...

    Et bien ok pour cobarde,merci pour la précision.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Heu......... Je suis parfaitement d'accord avec l'auteur et pour (une deuxième fois) avec OLIVIER

    Car vu sous cet angle, il est difficile de nier qu'on ne puisse pas vivre sans viande, sinon je serai mort depuis belle lurette (je précise que je suis végétarien).

    C'est sur que le steak acheté en supermarché, ne peut s'assimiler que par un plaisir gustatif, sans parler des conditions d'abattages qui représente une souffrance supplémentaire pour l'animal.

    Donc oui il y a une certaine contradiction, et je dirai même que l'homme préfère avoir son steak tout préparé dans son assiette que d'aller lui même abattre son animal.

    Après allez savoir si les abattoirs n'existeraient pas, est-ce que l'homme irait lui même abattre l'animal, ou par cas de conscience, ne rien faire et manger des végétaux ?

    Ensuite, ne confondons pas les abattoirs avec les arènes de Nîmes, le taureau est tout de même tué en public, et sous cet aspect, ce n'est pas la viande (enfin si dans certains cas) mais bien la mise à mort qui est appréciée.

    Bref, je suis entièrement d'accord avec cet avis, je t'ai mis parmi mes contacts

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Tu as entièrement raison, la logique voudrait que l'on soit en parfait accord avec nos opinions. Il ne faut pas cacher toutefois la difficulté de mettre en oeuvre ce programme. J'ai essayé de supprimer la viande, j'ai tenu un an et puis j'ai craqué. Je mange de la viande le moins possible et je combats peu à peu cette mauvaise habitude que mes aînés m'ont imposée. J'y parviendrai, c'est sûr mais cela prendra du temps. Intellectuellement pas besoin de me convaincre mais la chair est forte.

    J'ai éradiqué depuis longtemps des conneries du genre foie gras ou petits oiseaux, mais c'est facile.

    Il me revient en mémoire cette histoire de tigres au Népal (je crois) qui ont été élevés sans jamais avoir le goût de la viande. Ils sont doux comme des gros chats et font le bonheur des touristes et des moines bouddhistes qui font rentrer de l'argent grâce à ces "fauves".

    Il faut donner du temps au temps!!

    Salut les Bouchers Grrrrrr!!!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Je suis un ancien aficionado repenti,j'ai tellement vu de taureaux meugler de souffrance inutiles que j'en suis dégoûté.Je vais devenir un végétarien averti et entrer dans la spa en tant que bénévole.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Ouais, mais comme l'avait dit Robert Lamoureux, déjà en Espagne sous Franco, cela faisait un peu pauvre et peigne cul comme boucherie ! Surtout mettre un superbe costume à paillettes pour le boucher alors qu'à la fin il n'aura droit qu'aux oreilles et à la queue de l'animal. Cela ne fait même pas un steak.

    Quand on voit le nombre de clients qui viennent assister à cela dans l'arène, cela rappelle les magasins polonais sous Jaruzelsky ! Il y en a qui vont repartir avec leur ticket et sans viande ...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Yvan mex , tout le monde n'est pas aussi con que toi, loin de là.

    Réduire les autres à sa petite mentalité de merde et projeter sur eux sa propre inculture me paraît être le propre des crétins de mauvaise foi.

    De plus tes procés d'intention ne font que prouver ton incapacité d'aligner 2 idées cohérentes

    Explique moi en quoi le fait que des taureaux luttent entre eux justifie la pompe groteste de la corrida, la pique, les banderilles et l'estocade ?

    Quant à l'auteur , le problème de la corrida c'est vouloir faire de la mise à mort une distraction et un spectacle.

    De plus justifier une saloperie par une autre me paraît des plus contestable et sur le plan moral et sur le plan philosophique.

    Puisqu'il existe des guerres qui tuent à grande échelle, pourquoi punir les meurtriers qui font pas pire ?

    voilà le niveau de ta reflexion.

    @olivier chiche on fait un concours de vide sidéral ?

    "Tu as mis en relief, mieux que je ne l'aurais fait, les contradictions des discours de certains anti bon-teint se donnant ici bonne conscience et prêchant la bonne parole.

    Il y a en effet une contradiction notoire à être contre la corrida et se régaler avec un steak. Dans certains cas, j'irais même jusqu'à dire une certaine hypocrisie (on laisse faire le boulot par les autres en quelque sorte et on refuse de se questionner sur l'origine de la pièce que l'on a dans son assiette"

    tu paraphrases ce qui est déjà dit ( 1000 fois)

    quel est ton apport , à part traiter d'hypocrite tes contradicteurs?

    Contenu du premier paragraphe =0

    "En tout cas un côté donneur de leçons, censeur doigt en l'air pudibond à la SCHPROUM (bonjour le vide sidéral de ses argumentations, t'en as pas marre de tourner en rond à ressasser les mêmes platitudes?) qui pompe l'air."

    Tu m'insultes, je m'en tape grave, mais ça n'enrichit pas vraiment ton propos .

    et enfin :

    "Et en effet, apprécier la viande équivaut d'une certaine manière à donner libre cours aux instincts prédateurs. Choisir d'être végétarien fait partie d'un choix de vie personnel niant cette partie de notre caractère. J'insiste: c'est un choix personnel et privé.

    "On vit en parfaite santé sans viande"... oui, mais non dans certains cas. On en reparlera.

    La lutte contre la corrida n'est qu'une goutte d'eau dans l'océan."

    Je résume : on fait ce qu'on veut, manger de la viande, c'est un instinct, ya plus grave.

    Fichtre, ça fout des complexes de se faire reprendre par un penseur de ce niveau.

    @léona : olive fait assaut de cuistrerie pour cacher l'indigence de sa pensée ;

    je te confirme , dans le milieu taurin, manso est un terme péjoratif qui s'oppose à bravo, qui entend que le taureau est couard et ne fonce pas tête baissée.

    L'autre tache veut te faire un cours de linguistique pour te dire que tu as tort, alors que tu n'as pas tort.

    Ca s'appelle noyer le poisson.

    Ah oui, il ne tire sa culture que des dicos, les contextes, il s'en tape.

    Coco, il prend son dico, et c'est le roi du monde!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Je suis végétarienne et je suis bien évidemment contre la corrida !

    Quand je vois tous ces gens qui mangent des tonnes de foie gras alors que les oies ont été gavées et que leurs gorges ont été tranchées par les appareils de gavages, ça me dégoute !!!

    Et les gens s'en foutent, ils continuent à manger du foie gras ! Et ils luttent pour la fin de la corrida ! C'est vraiment pas logique ! Après pour la viande c'est pas forcément la même chose ... je suis végétarienne mais je reconnais que je ne vais pas regarder d'un mauvais oeil ceux qui mangent de la viande (à part ceux qui continuent à manger du foie gras).

    Mais sinon pour la corrida, les gens ce déplacent pour voir l'animal souffrir et mourir alors que pour la viande, certaines personnes ne savant même pas comment elle est faite.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Bonne question ;)

    Je trouve moi aussi étrange, et tout à fait contradictoire, qu'on puisse eprouver de la compassion pour les "taureaux de combat" tout en continuant à manger tranquillement son steack le soir venu.

    Militer pr l'abolition de la souffrance animale, que ce soit à travers la lutte contre la corrida, contre le foie gras, ou contre la vivisection, revient à mettre en lumière le fait que tout animal est un être sensible, qui ressent la douleur, la peur...Alors comment peut on par ailleurs continuer à cautionner un massacre sans nom, en consommant de la viande, du poisson, du lait ou des oeufs?

    Comment des militants pr la cause animale, non végé (non vegan) esperent t-ils avoir une quelconque crédibilité en étant autant impliqué par ailleurs dans le meurtre de miliers d'animaux?

    Je suis moi même végétarienne depuis bientôt huit ans (jai 19ans), j'ai été vegan pdt 1ans 1/2, puis je suis redevenue végétarienne (je ne dis pas que le veganisme soit chs facile!^^), avt de retrouver mes esprits ^^ et je suis à nouveau vegan depuis 8mois. Je m'efforce de limiter mon implication dans ttes les formes de domination et d'exploitation animale, en étant vegan, c-a-d ne consommant aucun produit alimentaire de source animale (lait,oeufs,viande,poisson,miel), mais aussi, en ne portant ni cuir, ni laine, ni soie etc..., en utilisant des produits non testés d'origine 100% végétale, en boycottant les "loisirs animaliers"(zoo,cirque,corrida...) et n'achetant evidemment pas de croquettes pr mon chien (je le rapelle les chiens sont omnivores comme les humains, cad qu'ils peuvent manger de tout, mais ils ne st pas carnivores et peuvent donc aisément, être en pleine santé, tout en étant végétalien!)...Je tiens à dire qu'au quotidien, cela ne me pose pas tant de pbs que ca, c'est juste des nvs habitudes à prendre et cette "hygiene de vie" permets d'avoir une alimentation beaucoup plus saine, oblige à s'interesser à ce qu'on mets dans nos assiettes, ce qui apporte une autre relation à la nourriture, en évitant les fast food, et autres plats préparés, tellement remplis de tt un tas de saloperies, qu'on les croirai plus sortis d'un labo que d'une cuisine!

    enfin je m'égare un petit peu...

    sur ce, GO VEGAN!!! et ouvrez vos esprits à toutes les formes de vie!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Queensy!!! ça fait plaisir de te revoir parmi nous !!

    Tu mets le doigt sur l'éternel problème de la schizophrénie humaine vis à vis du traitement qu'on réserve aux animaux....

    Il existe effectivement un parallèle entre l'injustice de la corrida, et celle de la viande (je vous copie-colle une de mes interventions) :

    La viande provient d'un être innocent, capable de ressentir la souffrance, exactement comme nous dans des conditions similaires.

    Les millions de végétariens qui existent et qui ont existé indiquent que la consommation de viande n'est pas une nécessité pour la santé des humains. Cette consommation de viande est liée à des habitudes culturelles, à une jouissance gustative mais en aucun cas à une nécessité vitale (http://www.vegetarisme.fr/_pdfs/FicheResumePositio... Or, les animaux d'élevage souffrent de leurs conditions de vie (castration des mâles à vif, grossesse forcée des femelles, séparation des mère et des petits, écornage, débecquage, privation de liberté, stress (la preuve : on donne des antistress aux animaux, donc on reconnait leur souffrance psychique), mauvais traitement, décharges electriques pour les déplacements, coups, viols, abus....) et souffrent en général une mort atroce, après un transport souvent épouvantable.

    Viande = beaucoup de souffrance et de mort pour un caprice (un plaisir gustatif).

    Je me permets un parallèle avec la corrida : La corrida est une activité dans laquelle une animal est torturé, puis tué, pour le plaisir d'une minorité. Cette souffrance et cette mort ne sont en aucun cas nécessaires.

    Corrida = une souffrance intense et une mort pour le plaisir sadique d'une minorité.

    A la différence des animaux "à viande", le taureau de corrida ne souffrira "que" 20 minutes, 24 à 48h si on inclue les "préparatifs" (transport, afeitado des cornes, coups sur les reins, aiguilles dans les testicules, laxatifs...), après une vie de liberté et de bons soins (attention, je ne défends cependant pas la corrida!).

    J'invite comme l'auteur de cette question, ceux qui se disent anti-corrida, à s'interroger sur la cohérence entre leur combat et de leur mode de vie.

    Un taureau de corrida est aussi sensible et innocent que toutes les vaches, veaux, poulets, cochons, chevaux, etc.... que certains se permettent de considérer comme des bouts de viande sur pattes. Il est aussi injuste de manger les animaux que de les torturer dans une arène.

    La corrida, c'est comme l'abattoir, mais à la vue de tous. http://www.dailymotion.com/video/x395zs_larmes-cac...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    la différence c'est que la pintade que j'ai mangée dernièrement n'a pas été torturée....

    mais sachant que les calamars sont tués brutalement, tu as raison, je n'en mange plus.(ce n'est pas une blague)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.