Jujube FairePlay a posé la question dans Jeux et hobbiesLoisirs créatifs · il y a 1 décennie

Avez-vous de bonnes idées pour emmerder les gens ?

Car il paraît que les grèves et les manifestations ont pour but d'emmerder les gens. Malheureusement, je trouve que perdre des journées entières de salaire juste pour "emmerder les gens", c'est un plaisir sadique cher payé, qui vire vraiment au masochisme !

Donc je m'adresse à tous ceux qui ont au moins une fois dans leur vie fait grève, ou manifesté: avez-vous d'autres idées plus rentables et plus faciles pour remplir vos fonctions de "gauchiste" telles que les imaginent certains esprits fantaisistes et bien paranos c'est à dire "emmerder les gens"... juste pour le sport, pour la beauté du geste ?

Je ne sais pas par exemple: recycler les chewing-gums usagés pour les coller dans les cheveux des passants ?

Mise à jour:

@Cormoran: c'est évidemment de l'humour. Je raille juste les gens qui disent que les grévistes ne font qu'embêter les gens, et qui ne cherchent jamais à comprendre pourquoi il y a grève, quelles sont les revendications, que deviendra la profession si personne ne la défend. Ce "pour emmerder" est très caricatural et évidemment faux, mais c'est réellement ce que je lis comme argument dans la rubrique politique. Voilà ma question n'est là que pour souligner l'absurde de ce propos, et s'en amuser.

Mise à jour 2:

@Shah: bien évidemment. Il me semble que le seul fait de perdre de l'argent pour défendre une cause devrait au moins interpeller, inciter les gens à prendre la peins de se renseigner sur le pourquoi de ce mouvement...mais on dirait que c'est trop demander... rien n'arrête la mauvaise foi de ceux qui ne veulent pas savoir !

Mise à jour 3:

@xafoline: mais je suis d'accord avec toi. Un peu d'humour ! J'ai constaté que cette question n'a pas été très bien comprise, aussi j'ai pris la peine de préciser le ton et l'intention dans les commentaires.

Mise à jour 4:

@Nikolaï: remise en cause du droit de grève + situation sociale chaotique + "j'écoute mais je ne tiens pas compte" (comme le dit Sarkozy lui-même) c'est explosif ! Et quand on sait que la violence et tout ce qui fait peur aux gens est l'argument de prédilection récupéré par la droite pour faire voter pour elle... c'est inquiétant tout ça. Plus qu'à espérer beaucoup de prises de conscience !

Mise à jour 5:

@Guy Liguili: oui. En fait, emmerder c'est la conséquence de nombreuses personnes qui ne remplissent pas leurs fonctions à un moment donné, donc s'ils "emmerdent", ça montre bien que leur rôle est essentiel, et qu'en cela ils méritent de la reconnaissance.

Et je pense que si les grèves "emmerdent", ce n'est pas un hasard. Il y aurait d'autres méthodes, comme assurer des services gratuits: faire monter les gens dans les transports sans les faire payer... mais ce moyen d'action qui accorderait à la fois grévistes et usagers est interdit, passible de lourdes sanctions.

Mise à jour 6:

@Veilleuse: je propose tout bêtement de remplir la mission que les râleurs anti-grève m'imaginent. Je ne suis pas pour embêter les gens et je pense que ce n'est pas le but des grèves. Si on prend la peine de regarder un tout petit peu à long terme, on voit bien que l'odjectif est de défendre des droits, améliorer les conditions de travail et les services.

En fait, je ne cherche pas à savoir s'il y a des moyens plus amusants de faire grève. Le coup du chewing-gum, ce n'était pas sérieux. Je voulais juste tourner en dérision le lieu commun "la grève emmerde le brave peuple", pousser l'absurdité de cette remarque jusqu'au bout.

15 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Certains semblent regretter le XIXème siècle, quand les gens en étaient réduits à recourir au terrorisme et au sabotage. Le droit de grève, c'est un moyen de civiliser les conflits sociaux. Ceux qui l'oublient nous préparent une société où les différends se règleront par la violence.

  • il y a 1 décennie

    Après tout, recycler les chewing-gum usagés pour les coller dans les cheveux des passants, c'est pas plus idiot qu'autre chose, et, de surcroit, c'est relativement amusant.

    Donc, évidemment, je ne suis d'accord ni avec Nikolaï ni avec David B.

    Par contre, Gast a raison.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    ""Le droit de grève, c'est un moyen de civiliser les conflits sociaux. Ceux qui l'oublient nous préparent une société où les différends se règleront par la violence."

    Pas mieux que Николай !"

    Pas mieux que David B !

  • il y a 1 décennie

    "Le droit de grève, c'est un moyen de civiliser les conflits sociaux. Ceux qui l'oublient nous préparent une société où les différends se règleront par la violence."

    Pas mieux que Николай !

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Téléphoner à des inconnus à 3h du matin.

    Sonner à l'interphone d'inconnus à 3h du matin puis se barrer en courant.

    Poser un étron sur le pare-brise d'une voiture.

    Uriner sur un distributeur de billets.

    Ça ne coute rien et c'est tellement plus ludique que de faire bêtement la grève comme un mouton !

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Le but d'une grève n'est pas d'emmerder les gens mais de faire aboutir des revendications.

    Or pour obtenir ladite revendication il faut exercer une pression, donc arrêter de travailler (faire grève, quoi) ce qui effectivement emmerde les gens mais une grève qui n'emmerde personne est une grève inutile car sans moyens de pression (Une grève des rempailleurs de chaise serait inefficace car plus personne ne fait rempailler ses chaises).

    Toutes les conquêtes sociales que nos parents et grands-parents ont obtenus l'ont été en emmerdant les gens. Sarko étant en train de les sucrer implacablement, il serait bon que nous retrouvions le goût d'emmerder les gens si nous ne voulons pas nous retrouver tous nus dans la neige et sur la paille.

    Source(s) : Le beurre et l'argent du beurre.
  • il y a 1 décennie

    Mais, pourquoi des passants ? vos restes de malabars trouveront avec beaucoup de profit bien meilleur terreau dans le scalp des dirigeants réunis en plein conseil stratégique (celui qui nous destine à horizon 15 mois virgule 2 jours à déclencher une grève) !

    :)

    (Car revient à prouver que, indispensable en droit cf Gast, la grève représente une gêne véritable pour les actionnaires selon les contextes et la façon dont elle est menée. Ce fut, ce n'est peut-être plus... - et/ou source de trop de généralisations abusives de la part des non gaulois. Or le souci de "porter les Lumières" et de défendre une vision de la société implique bien plus que d'exercer un droit acquis ou même de le discutailler sur place... mais de proposer un véritable renouvellement des concepts politiques ; en actes également nouveaux. D'où mon ouverture au chewing gum de dividende, à défaut d'idée plus brillante sur le sujet... Bref à mon sens on la joue en défense, et à un moment ce serait pas idiot de marquer. Même juste pour la gloire.)

    --

    @ une partie de grévistes : Vous vous indignez de l'adhésion de surface de notre demandeuse au poncif "la grève emmerde le brave peuple" - je partage une certaine irritabilité confuse aux lieux communs péremptoires - mais... êtes-vous bien certains que c'était légitime ici ? A la première lecture, il me semblait qu'au contraire, la demande allait droit dans votre sens (juste un peu au-delà style "peut on réfléchir à plus efficace, ou au moins se détendre avec plus ludique ?"). Je me trompe ?

  • Pye
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Il y a aussi la manière "commando greenpeace"...

  • il y a 1 décennie

    bonjour

    le recyclage du chewing-gums, j'avoue ne jamais y avoir pensé mais l'idée est drôle, tu devrais en parler aux syndicats.

  • il y a 1 décennie

    effectivement l'exemple du Chemin Gun est excellente pour se défouler, mais actuellement on est tous pour son steak égal = revendiquons

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.