Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Frères Chrétiens que veut dire ce passage de la Bible?Tout m'est permis...?

Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile. 1 Corinthiens 6:12

10 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Bonjour

    Celui qui ne pense qu’à satisfaire son appétit ou ses désirs charnels sera détruit par Dieu en temps voulu. Que fait donc en réalité le chrétien qui insiste sur un certain point en dépit des sentiments de la congrégation et malgré les conseils bibliques s’y opposant ? Par son attitude et en voulant absolument faire certaines choses qu’il désire égoïstement, il se soumet à une fausse autorité. Il désobéit à Dieu. À qui obéit-il donc et rend-il un service ? À l’adversaire de Dieu. Il est en réalité esclave d’une attitude qui n’est pas bonne et qui lui attirera des difficultés s’il continue dans cette voie.

    Salut

  • il y a 1 décennie

    Le judaïsme qui se plaisait dans une sainteté charnelle, fondée sur des règles extérieures, d’un côté, et d’un autre, l’esprit du monde et la conformité à ses voies, voilà les deux dangers qui menaçaient l’assemblée de Corinthe, dangers qui sont du reste, pour le coeur de l’homme, de tous les temps et dé tous les lieux.

    À l’égard des viandes — Paul en vient maintenant à ce sujet (v. 12, 13), la règle est simple : parfaite liberté, puisque tout est permis — vraie liberté, en ce qu’on n’est esclave d’aucune de ces choses.

    Le corps a une destinée élevée, il est pour le Seigneur et le Seigneur pour lui. Dieu a ressuscité Christ d’entre les morts et il nous ressuscitera par sa puissance. C’est à cela que le corps appartient, non pas aux viandes.

  • il y a 1 décennie

    Le libre arbitre de l'homme le laisse libre de ses actes: bons ou mauvais.

    On dit aussi que tous les désirs ne sont pas destinés à être réalisés.

    Mais les actes qui conduisent à la souffrance des autres s'ils vous sont "permis" , sont-ils utiles ? Non!

  • il y a 1 décennie

    Paul était libre de manger n’importe quel aliment, mais il n’ignorait pas que certains de ses contemporains avaient une conscience très sensible. C’est pourquoi, comme il l’expliqua, il n’avait pas ENVIE de certains aliments au point d’être incapable de s’en passer s’il le fallait pour ne pas faire trébucher autrui. Celui qui ne peut s’empêcher de fumer, ne peut nier qu’il se maintient sous le POUVOIR du tabac. Le principe qui ressort des propos de Paul sur la nourriture s’applique donc aussi bien à l’usage du tabac: il ne faut pas devenir esclave d’une habitude.

    11

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    L'apôtre Paul devient ici passionnant autant que passionné : "Tout m'est possible, mais tout n'est pas profitable. Tout m'est possible.... mais je ne laisserai rien avoir prise sur moi."

    Paul en effet, après la longue énumération des divers péchés qu'il a faite, aurait pu laisser croire qu'il restaurait une nouvelle morale avec ses interdits, ses tabous, ses aliénations, ses hypocrisies aussi. Il veut montrer qu'il n'en est rien , et que ce n'est pas au nom d'un Bien qui serait une sorte de divinité et d'un Mal qui serait démon, qu'il parle ainsi. Paul adopte et ne peut qu'adopter l'affirmation de ses détracteurs : "Tout m'est possible !" Il refuse une morale qui commencerait pas des interdictions. C'est vrai : "Tout est possible au chrétien", et même de transgresser les morales.

    Mais alors que "tout est permis" avait pour cause le mépris du corps chez les Corinthiens, en revanche chez Paul ce "tout est permis" a un but : celui d'aider les frères : "Tout est m'est permis pour aider et aimer les frères". La liberté chrétienne n'existe pas pour elle-même. Elle existe pour que je me mette à la disposition des autres. Pour aimer les autres, tout m'est permis, même de transgresser la morale ou les morales; il m'est permis de "faire sauter" le sabbat (comme le Christ le faisait déjà), de bouleverser les usages, de me moquer de ce que les hommes appellent "péché".

    "Aime et fait ce que tu veux" disait Saint-Augustin.

    Libres oui ! mais libres pour aider et aimer.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    ou tout n'édifie pas

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    que paul de tarse est un imposteur qui a fondé sa propre religion, le christianisme, en déformant le Message du Messie (l'Injil authentique).

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    ca veut dire que au petit dejeuner y a confiture, miel, beurre, camembert, saucisson, jambon, oeuf etc etc

    mais que t'es pas obligé de tout bouffer surtout le raisin de Corinthe.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    t'as pris tes pilules ce matin ?

  • ?
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    gné???

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.