Pourquoi a t on besoin d'autrui pour exister?

Pourquoi a t on besoin de regard de l'autre pour exister? Je pense que je ne suis pas le seul à avoir traversé l'enfer: fin des années 90 mon employeur fait faillite, est racheté par les américains qui font de la compression de personnel, licencié, ensuite je perds ma petite amie de l'époque Je me... afficher plus Pourquoi a t on besoin de regard de l'autre pour exister?

Je pense que je ne suis pas le seul à avoir traversé l'enfer: fin des années 90 mon employeur fait faillite, est racheté par les américains qui font de la compression de personnel, licencié, ensuite je perds ma petite amie de l'époque

Je me retrouve sans le boulot que j'aime et sans la femme que j'aime, abandonné par tous, transparent, invisible, inaudible, inodore, etc. un homme invisible, un fantome, un spectre qui a tout perdu et qui n'existe pour personne.

Ne supportant pas l'ennui et dans mon malheur ayant la chance d'avoir internet, exister sur la toile en créant un blog pour partager ses passions est le seul moyen d'exister dans la vie, en tant que soi meme , en tant qu'individu , et non pas comme simple rouage d'une entreprise mondiale ou comme amoureux d'une femme qui finalement peut vous laisser tomber à la première difficulté rencontrée - c'est vrai que dans ma fraiche vingtaine j'étais un peu naif de croire que je pouvais attendre soutien et réconfort de l'amour de ma vie, de croire naivement à cette phrase qu'on prononce systématiquement lors d'un mariage "se marier pour le meilleur et pour le pire", même si personne ne souhaite connaitre le pire que nous offre le libéralisme contemporain ; cette mauvaise expérience a eu le mérite de me faire perdre mes restes d'innocence, mais devenir un loup blanc plutot qu'un agneau ne fait pas forcément de moi quelqu'un de plus heureux

J'ai besoin d'autrui pour exister, pour être heureux. En tant qu'artiste j'ai besoin de lecteurs pour mes poèmes et nouvelles (un roman un jour?), de spectateurs pour mes photos.
En tant qu'homme j'ai besoin d'une femme pour m'aimer
Seul je pète les plombs mais pourtant j'ai besoin de ces moments de solitude pour écrire sur l'amour (impossible d'écrire à 4 mains, mais en même temps impossible d'écrire sans femme.. sans flamme).

Et pourtant je sens comme un échec, une faille, un "failure", une faiblesse, le fait d'avoir besoin d'être regardé, admiré, aimé pour pouvoir exister
Internet en est la démonstration supplémentaire de cet échec: je pourrais écrire cette interrogation, un poeme sur une feuille de papier, puis une fois terminé la ranger dans le tiroir de mon bureau sans meme m'inquiéter de savoir ce qu'en penserait autrui, ouvrir le minibar, me servir un gin tonic ou un bourbon en regardant les feuilles d'automne tomber sur le béton tout en m'imaginant les vagues s'agiter sur une mer bleue à 1000 ou 10000 kilomètres d'ici. Puis m'endormir égoïstement et le lendemain recommencer le même schéma jusque le temps m'emporte et la mort avec ?
11 réponses 11