Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Qui peut m'expliquer ce passage de la Torah ..?

4.21 L'Éternel dit à Moïse: En partant pour retourner en Égypte, vois tous les prodiges que je mets en ta main: tu les feras devant Pharaon. Et moi, j'endurcirai son coeur, et il ne laissera point aller le peuple.

4.22 Tu diras à Pharaon: Ainsi parle l'Éternel: Israël est mon fils, mon premier-né.

4.23 Je te dis: Laisse aller mon fils, pour qu'il me serve; si tu refuses de le laisser aller, voici, je ferai périr ton fils, ton premier-né.

4.24 Pendant le voyage, en un lieu où Moïse passa la nuit, l'Éternel l'attaqua et voulut le faire mourir.

4.25 Séphora prit une pierre aiguë, coupa le prépuce de son fils, et le jeta aux pieds de Moïse, en disant: Tu es pour moi un époux de sang!

4.26 Et l'Éternel le laissa. C'est alors qu'elle dit: Époux de sang! à cause de la circoncision.

(Exode)

Dans ce passage:

1- Dieu fait du chantage au Pharaon: "Je te dis: Laisse aller mon fils(Israël), pour qu'il me serve; si tu refuses de le laisser aller, voici, je ferai périr ton fils, ton premier-né." et menace de tuer un innocent !!!

2- Dieu "attaqua" Moïse "et voulut le faire mourir"....!! Pourquoi? Moïse n'était-il pas Son Prophète?

3- Dieu a renoncé à tuer Moïse parce que sa femme a jeté à ses pieds le prépuce de son fils...!!! Dieu serait donc comme un Djinn qu'on chasse avec des prépuces et de l'encens???

Un juif ou un chrétien peut-il m'expliquer tout ce délire abracadabrant.

Mise à jour:

@Sinndho: tu veux bien stp me donner le numéro du chapitre de l'Exode où tu as trouvé cette belle recette de quetsches....?

Mise à jour 2:

@COLE SPR: Tu n'as donc pas lu le Coran... Compare alors avec cet extrait du Coran sur le même sujet:

42. Pars, toi et ton frère, avec Mes prodiges ; et ne négligez pas de M'invoquer.

43. Allez vers Pharaon : il s'est vraiment rebellé.

44. Puis, parlez-lui gentiment. Peut-être se rappellera-t-il ou [Me] craindra-t-il ?

45. Ils dirent : " Ô notre Seigneur, nous craignons qu'il ne nous maltraite indûment, ou qu'il dépasse les limites ".

46. Il dit : " Ne craignez rien. Je suis avec vous : J'entends et Je vois.

47. Allez donc chez lui ; puis, dites-lui : " Nous sommes tous deux, les messagers de ton Seigneur. Envoie donc les Enfants d'Israël en notre compagnie et ne les châtie plus. Nous sommes venus à toi avec une preuve de la part de ton Seigneur. Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin !

48. Il nous a été révélé que le châtiment est pour celui qui refuse d'avoir fois et qui tourne le dos ".

49. Alors [Pharaon] dit : " Qui donc est votre Seigneur, ô Moïse ? "

etc.......

Mise à jour 3:

@Muaddid: ton explication est tirée par les cheveux: Dieu menaça Moïse et non pas le fils de Moïse...le texte est clair: "Pendant le voyage, en un lieu où Moïse passa la nuit, l'Éternel l'attaqua et voulut le faire mourir."

10 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    1-Dieu n'a pas endurci le coeur de pharaon contre Moise et le peuple juif.

    pharaon se prenait pour un dieu

    2-avant israel, d'autres peuples existaient déjà, donc Dieu n'a pas pu dire et en connaissance de cause, qu'israel était son premier né. et encore moins son fils, car Dieu n'a pas enfanté.

    3- pharaon a menacé Moise et Dieu : je tuerai le premier mal de chaque famille. Dieu exécuta la sentance à sa place, mais contre les egyptiens.

    4-Dieu ne prends pas de Prophètes pour les condamner. Si Dieu veut faire mourir une personne, pas de problème pour lui. Séphora ou pas, qu'importe. la Puissance appartient à Dieu.

    5-comment peut-on être époux de sang ????? bizarre quand même.

    on est frère, soeur enfants de sang et c'est tout

    Dieu fait vivre et mourir, que l'homme fasse de même avant de cacher la vérité sur Dieu et ses Prophètes ainsi que sur l'histoire.

  • Ju
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    1-Dieu menace Pharaon ; il sait que celui-ci refusera tout compromis, jusqu'à perdre son propre fils, par orgueil.

    2-Les commentateurs pensent que Moïse avait négligé de circoncire son fils, désobéissant à Dieu. Peine bien lourde pour un petit oubli ? plus l'homme est proche de Dieu -et peu le furent autant que MoÏse !-, et plus les exigences de Dieu sont grandes.

    3-Après réparation de l'oubli, la menace cesse : la foi de Moïse a été éprouvée avant la Grande Epreuve, et il a été trouvé fidèle.

  • il y a 1 décennie

    La Bible n'est pas contradictoire et ne présente jamais Dieu comme un tyran. Sa sagesse est incommensurable, et son amour fidèle.

    La Bible mentionne que pour la comprendre, il faut l'esprit saint (l'esprit nous aide à sonder les choses profondes de Dieu) et de la perspicacité (chercher avec tenacité).

    Pour les premier-nés, j'en ai déjà donné une explication.

    Pour la suite, la voici :

    Dieu avait fait une alliance avec Abraham dont le signe fut la circoncision. Tout ceux qui ne se faisait pas circoncire devait être retrancher, cette expression désigne le plus souvent l'arrêt mort. Avec cette indication, l'événement devient compréhensible.

    La personne menacée n'est pas Moïse puisque Jéhovah lui avait confié une mission. Il s'agit en toute logique de l'enfant de Moïse qui n'avait pas le signe de l'alliance. Jéhovah tient pour très sérieux le respect d'une alliance, et Moïse devait lui aussi le prendre au sérieux, car sans le savoir il allait devenir le médiateur d'une nouvelle alliance avec les descendants de Jacob, petit-fils d'Abraham. En circoncisant l'enfant elle-même démontra bien qu'elle était le véritable mobile de l'intervention de l'ange, faire respecter l'alliance de la circoncision avec Abraham en voulant retrancher le fils de Moïse. Par sa foi, Tsippora montra sa foi, foi qui délivre de la mort. Le terme 'époux de sang' demeure obscur, car il est difficile ce quoi pensa la femme de Moïse à ce moment.

    La leçon à retenir. Dieu respecte toujours ses alliances quoiqu'il arrive. Moïse a du augmenter sa foi dans le sérieux de Jéhovah de vouloir délivrer son peuple par respect de l'alliance avec Abraham.

    Muaddid

  • il y a 1 décennie

    Je connais un autre livre rempli de délires abracadabrant, il s'appelle le coran.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Les délires abracadabrants sont la tasse de thé des livres sacrés.

    Plus cela semble obscur et plus cela paraît profond.

  • il y a 1 décennie

    Pour avoir des vraies réponses à tes questions concernant le texte il te suffit de pousser les portes d'une librairie et de prendre des livres de commentaires de textes. Il y a l'embarras du choix. Je te conseille évidemment une librairie hébraique. Cela dit certaines réponses de Q/Ristes sont un excellent début, je pense à celle de @Ju ou de @Muaddid lorsqu'il dit qu'il ne s'agit pas forcément de Moïse mais qu'il peut s'agir de son fils.

    Juste pour répondre @ Batoule

    sur son petit 2.

    On doit voir dans cette formule la proximité affective de D.ieu avec Israël, ainsi que la vocation de ce dernier. D.ieu est un père pour Israël, comme il l'est pour tous les peuples de la terre, mais il nourrit la préférence d'un père pour son aîné. Israël est l'aîné signifie qu'il a été le premier à reconnaître le D.ieu unique, créateur de l'univers, et à le servir. Il a, à ce titre, la responsabilité universelle de montrer le chemin aux autres nations. Tout cela, le Pharaon doit le savoir ; D.ieu n'abandonnera jamais son fils aîné. Si Pharaon porte atteinte au fils aîné de D.ieu, il sera châtié à travers son fils aîné.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Mais nan tu n'as rien compris !!

    Je t'explique l'histoire, le peuple juif était esclave du Pharaon depuis 40 ans déja, alors que Dieu avait promi de liberer son peuple de la souffrance.

    donc le Bon Dieu envoya Moïse, un homme juste et droit, Il lui confia une très grande mission.

    Comme tu le lit, Moïse était chargé d'allé voir Pharaon pour qu'il libère le peuple juif, or, celui-ci qui le tenai en esclavage ne voulai pas car il avai besoin de ses hommes pour travailler à batir. Donc Moïse à prier et a dit a Dieu que Pharaon ne laissai pas son peuple, donc a se moment la, Dieu a envoyé au début, des avertissement, que s'il ne laissai pas allé son peuple, des chatiments surviendront en Egypte.

    Pharaon qui ne croyai pas en Dieu car qu'il voulai etre plus fort et plus haut que tout le monde, c moqué de Moïse en disant que son disant Dieu ne pourra rien faire, et qu'il ne laissera pas allé son peuple.

    Petit a petit (avec les aller retour de Moïse que je ne precise pas paske c long) Ces chatiment se sont produit mais Pharaon n'avai pas peur car jusqu'ici il s'en été sorti. Alors Dieu a fai le pire contre Pharaon, faire mourir son fils s'il ne laissai pas allé son peuple. A ce moment la, sa femme vien avec son fils ramses dans ces bras, mourrant... et la il la laissé allé son peuple, en esperant que son fils allé guérir.

    donc ¨Moïse est parti avec son peuple, kelke heure plus tard, apres la mort de son fils, la pharaon a envoyé son armé a ratraper les juif et les tuer, les juif ki sen apercu de loin, couru et été coincé entre la mer et ces chevalier, alors Moïse a prier et Dieu lui a di de lever son baton vers la mer, et de la, la mer souvri pour son peuple et se referma sur les egyptien...

    J'ai essayé de racontre l'hisoire vite paske c dur a ecrire ! c mieu a raconter! mais tu peu regarder le film

  • AAA+
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Je dirais même mieux : complètement ABRACADABRANTESQUE !

    La folie des hommes est incommensurable et gigantesque ; alors celle des Dieux ou demi-Dieux, plus encore !

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    A ne considérer que les trois premières lignes... Ce pseudo "Éternel" est un monstre de cruauté! Comment le Dieu véritable pourrait-il endurcir le coeur de ses créatures,

    les poussant à la faute et aux conséquences tragiques qui en résulteront pour elles?

    Rien d'étonnant à tout ce qui se passe en Palestine, quand on s'est donné pour dieu

    un criminel sadique.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Quetsches au vinaigre

    1 kg de quetsches

    1/4 l d'eau

    1/4 l de vinaigre blanc

    1 kg de sucre

    1 baton de cannelle

    6 clous de girofle

    Faire blanchir les quetsches ..., les égoutter et les laisser refroidir.

    Faire le sirop avec l'eau, le vinaigre, le sucre, le baton de cannelle

    et les clous de girofle, le mettre sur le feu pour le faire bouillir,

    bien mélanger pour faire fondre le sucre puis le laisser refroidir.

    Ranger les quetsches dans des bocaux et verser le sirop dessus,

    fermer et attendre 3 - 4 mois avant de déguster avec des pâtés, terrines, rôti etc.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.