Peut-t-on sérieusement parler de problèmes démographiques sans prendre en compte le mode de vie des peuples ?

L'évocation d'une hypothétique 'catastrophe démographique' a-t-elle un sens si par ailleurs on ne s'intéresse pas en même temps au mode de vie de ces populations ? Illustration : * Si on vivait tous comme des américains, la Terre n'en supporterait pas plus de 600 millions. * Si on... afficher plus L'évocation d'une hypothétique 'catastrophe démographique' a-t-elle un sens si par ailleurs on ne s'intéresse pas en même temps au mode de vie de ces populations ?

Illustration :
* Si on vivait tous comme des américains, la Terre n'en supporterait pas plus de 600 millions.
* Si on vivait tous comme de burkinabé, on pourrait être 60 milliards sans problèmes.

C'est une question à prendre en compte à la lumière de la notion d'empreinte écologique, une notion qui deviendra de plus en plus importante à l'avenir :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Empreinte_%...
http://www.agir21.org/flash/empreinteeco...

Certes on peut réguler la consommation en diminuant la population, mais n'y a-t-il pas un autre moyen -plus direct finalement- qui consisterait à adopter un mode de vie plus simple avec moins de gaspillages ?

Qu'en pensez vous ?
Mettre à jour: @Gast Non, le néo malthusianisme consiste justement à se contenter de ne considérer que la démographie seule, sans voir le reste. Ce que tu fais c'est du scientisme : "Ô Science viens nous sauver !" J'ai beau être de formation scientifique à la base, je suis toujours étonné par la foi... afficher plus @Gast
Non, le néo malthusianisme consiste justement à se contenter de ne considérer que la démographie seule, sans voir le reste.

Ce que tu fais c'est du scientisme :
"Ô Science viens nous sauver !"

J'ai beau être de formation scientifique à la base, je suis toujours étonné par la foi quasi-religieuse que la Science (avec un grand S) suscite chez certains.
Mise à jour 2: @Quetzal
Sources ?
Mise à jour 3: @Quetzal Mon raisonnement est très simple. Actuellement nous sommes presque 7 milliards, et la densité moyenne est de 45 hab/km2. Le pays le plus densément peuplé est le Bengladesh, avec plus de 1000 hab/km2. Si on généralise cette densité, ce qui est extrême j'en conviens, on aboutit au chiffre record... afficher plus @Quetzal
Mon raisonnement est très simple.
Actuellement nous sommes presque 7 milliards, et la densité moyenne est de 45 hab/km2.

Le pays le plus densément peuplé est le Bengladesh, avec plus de 1000 hab/km2.

Si on généralise cette densité, ce qui est extrême j'en conviens, on aboutit au chiffre record de 155 milliards d'être humains.
On a donc de la marge.


Et ça c'est SANS la science.
Dans les villes les gens peuvent vivre de manière encore plus dense sans qu'on devienne tous des tueurs pour autant.
Mise à jour 4: @Quetzal
Pour aider :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Densit%C3%A...
Mise à jour 5: @spenser
Ta liberté c'est bien gentil, mais ...
Et si tu n'as plus le choix ?
Mise à jour 6: @roman
Je suis contre toute forme d'assistanat, et les antillais sont eux-mêmes en train de comprendre qu'ils ont tout intérêt à s'en émanciper.
Mise à jour 7: @micdal
Si le mode de vie est important !
Tu peux éduquer les femmes tant que tu veux, notre planète ne serait pas vivable à 6 milliards si on avait tous le mode de vie des américains.
Mise à jour 8: @Gast
Faute avouée est à moitié pardonnée ... ;-)
7 réponses 7