L'islam est-il une religion ou une idéologie totalitaire ?

Quand l'islam se contente d'être une religion, il ne dérange personne. Cela fait cent ans maintenant qu'en France les religions se maintiennent dans la sphère privée : elles sont affaire de croyance personnelle, et n'ont pas à intervenir dans la vie publique. Dans son for intérieur, dans... afficher plus Quand l'islam se contente d'être une religion, il ne dérange personne. Cela fait cent ans maintenant qu'en France les religions se maintiennent dans la sphère privée : elles sont affaire de croyance personnelle, et n'ont pas à intervenir dans la vie publique. Dans son for intérieur, dans l'intimité du foyer, dans les rassemblements de fidèles sur la base du volontariat et avec toute liberté de quitter le groupe, on peut avoir toutes les religions que l'on veut.

Cela, les chrétiens, les juifs, les bouddhistes l'ont bien intégré. Mais pas tous les musulmans. L'islam n'a jamais rien voulu rendre à César : dès l'origine l'islam veut être César. Le système islamique ne se limite pas à la croyance en un dieu et un prophète particulier, à la limite on peut même penser que c'est secondaire. Ce qui compte avant tout, c'est l'observation scrupuleuse de lois, de règles qui sont censées diriger toute la société, qu'on soit musulman ou pas.

L'islam n'a jamais connu, jusqu'au XXe siècle, la situation de religion minoritaire. Alors que les juifs connaissent bien ça, et les chrétiens aussi. Au cours de son histoire, l'islam n'a jamais été persécuté. A l'origine du christianisme il y a un rebelle qui a fini sur la croix, à l'origine de l'islam il y a un chef de guerre qui est mort dans son lit, entouré d'esclaves et de subordonnés attentifs à exécuter ses moindres ordres, au faîte de sa puissance après avoir fait périr tous ses opposants.

Aujourd'hui l'islam est la seule religion qui se prétende un système politique. Il n'y a pas de "république chrétienne" ou de "république bouddhiste", mais il y a des "républiques islamiques". L'islam est la seule religion qui fasse appliquer ses lois par la force quand elle le peut, qui prétende décider de la vie et de la mort des personnes. L'islam est la seule religion au monde que des gens pratiquent ou font semblant de pratiquer par peur des flics.

Dans les pays où l'islam n'est pas au pouvoir, c'est la seule religion qui tente de faire pression pour imposer un certain langage, faire censurer la libre expression, faire interdire ceci, faire imposer cela, bref faire jeu égal avec les lois civiles laïques. On n'a jamais vu des juifs tenter de faire interdire le porc dans les cantines, mais des musulmans oui. On n'a jamais vu des juifs exiger de faire porter l'étoile jaune à leurs enfants à l'école, mais des musulmans qui exigent de faire porter le voile à leurs sœurs "parce que c'est leur libre choix", ça on en voit.

Finalement, l'islam est-il une religion ? Ne faudrait-il pas plutôt y voir un totalitarisme classique avec sa novlangue orwellienne, sa falsification de l'histoire, sa haine du juif, ses apparatchiks, ses militants, ses masses moutonnières ou terrorisées, et ses quelques courageux dissidents ?
Mettre à jour: @Arsène
Ah oui, j'oubliais : quand on critique un totalitarisme, on se fait immédiatement traiter d'enjuivé, d'anticommuniste primaire, ou d'islamophobe. Tu confirmes mes soupçons.
33 réponses 33