Lv 7
a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique et gouvernement - Divers · il y a 1 décennie

Pourquoi les abstentionnistes n'aurait pas le droit de parler de politique? Voter est un droit ou un devoir?

Selon certain, ne pas voter revient à ne pas avoir le droit d'avoir une opinion politique... Qu'en pensez-vous?

Mise à jour:

*auraient...

Mise à jour 2:

@HT: à part ça, quelque chose d'intelligent à dire?

Mise à jour 3:

@Frontline: l'abstention et les votes blancs n'étant pas comptés pour le résultat final, pourquoi les différencier? Actuellement voter blanc revient à s'abstenir car le vote blanc n'a aucun poids...

Mise à jour 4:

@Corsaire: si on impose aux gens de voter pour untel ou untel, n'instaure-t-on pas une forme de dictature par cette obligation de soutenir l'un des candidats?

Mise à jour 5:

@Dieudo: et si leur abstention était la conséquence de leur réflexion politique? L'abstention est alors une position défendable politiquement...

Mise à jour 6:

@Rat X: hello! ;-)

Mise à jour 7:

@Dieudo: je pose une question de fond, la politique ne se résumant pas à l'exploitation de faits divers. Toi comprendre?

Mise à jour 8:

@MAM: tu as tout dit! Bises ;-)

Mise à jour 9:

@France d'abord: quand tu n'aimes pas un plat, tu te forces à en remanger?

Mise à jour 10:

@Goofy: joli dessin, inspiré de Munch? ;-)

16 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Mais chère amie, HT a quand même un peu raison!! lol!

    Dieudo..lol! J'ai rarement vu plu sabruti a part Athena... Si vous avez un choix à faire entre deux non choix vous faites quoi? Voter pour l'un deux est la pire des bêtises! Je ne vote donc pas par choix..et je vous invite à essayer de me faire taire!!!lol!

    Abus...le mot réflexion va grandement ennuyer Dieudo..il ne connait pas sa résultante! relol!

    Dieudo..J'ai une idée..ceux qui ne paient pas plus de 200 000 euros d'impôts par an ne peuvent pas s'exprimer sur ce site..qu'en dis tu?? Merci du fou rire!!Celà semble justifier puisque ceux qui le font participent plus à la vie de notre pays que les autres non??? XPTDR!!!

    France d'abord..vous êtes un intellectuel!! lol! Vous goûtez à la bouse de vache vous?? XPTDR!!! VOus volez surper haut!!!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Les deux !

    Mais les dés sont pipés par la non-reconnaissance du vote blanc.

    Celui qui estime n'avoir le choix qu'ente Charybde et Scylla ne peut actuellement que s'abstenir.

    C'est un "déficit de démocratie".

    Après, il reste les éternels "pêcheurs à la ligne", mais ils ont le Café du Commerce pour s'exprimer ...

    .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Voter est un devoir . Si on ne trouve pas candidat à son goût on doit voter blanc .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Les absentos, il n'ont qu'une chose à faire : se taire !

    Voter est un droit ET un devoir...

    T'as rien compris ! Tu peux voter blanc, tu ne voteras pour personne, mais TU AURAS VOTE !!!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Les abstentionistes ont bien sûr le droit de parler de politique.

    Voter est un droit.

    Dans la mesure où il n'est pas obligatoire, voter n'est pas un devoir.

    On peut s'en tirer par une pirouette simple en allant voter blanc. Vote non reconnu comme contestataire.

    Une seule solution, la même que j'anone depuis mes 6 ans en Suisse : le référendum d'initiative populaire, seul moyen de se faire entendre en écrivant nous même la loi.

    @Goofy : tu devrais consulter, ton majeur me parait disproportionné.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Manu
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Voter est un droit ET un devoir, qu'on dit "civique" mais c'est tout de même un devoir.

    On ne peut pas être poursuivi pour ne pas voter mais si on ne le fait pas, on ne remplit pas un devoir.

    Maintenant, pour la première question, les abstentionistes ont tout à fait le droit de parler de politique.

    S'ils s'abstiennent par choix, c'est contradictoire puisqu'ils parlent quand ça ne "compte pas" mais choisissent de se taire quand on leur demande leur avis. Cependant rien ne leur interdit de fonctionner ainsi.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    voté est un devoir

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • ?
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    ne pas voter signifie ne pas s'intéresser à la vie politique, donc pas la peine qu'ils en parlent ici!!!! C'est aussi nul que de critiquer un plat sans l'avoir goûté.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    parce que la démocratie a ete flouée par rapport au traité de lisbonne, tout votes de ma part pour un dirigeant actuel ne ferait que valider leur traîtrise, c'est eux qui on commencer, ce qui est malheureux c'est qu'il ne reste plus que le front nationale en accort sur ce point, alors je m'abstiens, mais jusqu'à quand? je me marre...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Les abstentionnistes de droite n'ont pas le droit.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Bonsoir,

    Les réponses données à votre question m'ont presque toutes consterné. Je pense, évidemment, et comme vous, que s'abstenir n'implique pas nécessairement l'absence de point de vue politique, j'ajouterai même que l'abstention est parfaitement défendable au sein d'un système démocratique qui est loin d'être parfait, notamment parce qu'il ne prend pas en compte les votes nuls, blancs, ou l'abstention. Le travers de l'abstention réside surtout dans le fait qu'elle ne dit rien de ce que vous pensez réellement. Et c'est ce qui donnera à vos adversaires un certain confort rhétorique.

    Je pense, personnellement que le vote a d'abord un rôle symbolique. Il s'agit en premier lieu de faire apparaître vos points de désaccord et non le contraire. Aussi pathétique que cela soit, nous votons d'abord pour celui ou celle avec le ou laquelle nous sommes le moins en désaccord, exactement le contraire du vote star ac ou équivalent. Il s'agit de contrer le pire. On choisit entre la grippe et le choléra. Et ne pas voter n'empêchera pas l'élu d'être élu.

    Ne pas voter ne vous prive pas pour autant de votre droit à vous exprimer. Ceux qui pensent le contraire seraient sans doute plus heureux dans un pays libre comme la Corée du nord ou le Zimbabwe.

    En France, différents courants de pensée, et pas des moindres, ont défendus l'abstentionnisme comme une solution défendable d'un point de vue politique, au même titre que le boycott ou autre manière de marquer son désaveu.

    Maintenant soyons attentif. Sommes nous réellement dans un contexte historique qui nous permet de nous abstenir? Je pense que non, et ce n'est que mon point de vue. Notamment parce que je déplore la plus grande part des décisions depuis l'avènement du gouvernement Sarkozy/Fillon.

    L'abstention est un luxe. Surtout en cette période où le vote a une implication de plus en plus réelle sur un nombre croissant d'individus (par exemple, chômeurs, sans papiers, retraités, Rmistes, malades, jeunes, ou autres minorités défavorisées).

    Comme je l'ai déjà signalé, l'abstention à grande échelle, l'abstention contestataire, accompagnée, donc, de mouvements sociaux aboutirait à la violence d'état. Violence légitimée par une majorité de votants, majorité sur laquelle repose pour l'instant notre système démocratique.

    Non, le vote n'est pas un devoir, c'est à chacun de juger, en son âme et conscience s'il ou elle désire donner sa voix à une tonalité politique plutôt qu'à une autre. Cela dit, il est évident que notre classe politique laisse sérieusement à désirer. Mais le changement ne viendra pas du système ( car même l'abstention s'y intègre, finalement) mais d'un mouvement beaucoup plus lent, celui des mentalités, tellement lent qu'il serait péremptoire de croire en voir un jour les effets. En tous cas, c'est sur ce plan qu'il faut agir pour que les choses finissent par s'améliorer et non attendre de l'élection d'un nouveau christ que la terre tremble.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.