Quelles sont vos astuces (financières, santé...) pour des jeunes parents ?

Aidez les jeunes parents à mieux appréhender les premiers pas avec leur nouveau né, tant sur la santé, l'hygiène, les finances ou encore l'organisation.

25 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Il faut surtout ne pas stresser dès que le bébé pleure. Il ne peut s'exprimer que de cette façon, alors rien ne sert de s'énerver. Même si c'est plus facile à dire qu'à faire.

    Il pleure parce qu'il a faim, soif, froid ou chaud. Et même parce qu'il est fatigué. Il n'est pas malade pour autant.

    Quand ils sont bébés, le rythme est organisé en fonction des horaires de biberons/têtées et de sommeil. Tout le reste est "modulable". Il n'a pas eu son bain le matin pour une raison quelconque ? Pas grave : ça peut attendre. Rien ne sert de décaler ces deux impératifs pour ça.

    Il ne faut pas appeler le medecin dès qu'il tousse ou éternue, ou même dès qu'il a de la fièvre. Chez les petits, la fièvre peut monter très vite et redescendre aussi rapidement. Le suppositoire de Doliprane est là pour ça. Par contre si ça se prolonge au délà de 48h, s'il ne dort pas assez, s'il mange moins (et perd du poids sur plusieurs jours d'affilées), il faut effectivement consulter.

    Le médecin généraliste fait l'affaire dans la majorité des cas.

    Quand ils grandissent, ne pas se focaliser sur l'apprentissage de la marche ou de la propreté. Ca vient tout seul ! C'est dans l'évolution naturelle de la vie. Qu'est-ce que ça peut faire si l'enfant est propre à 2 ans 1/2 au lieu de 2, ou marche à 18 mois au lieu de 12 ?

    On s'en fiche, ce n'est pas une course !

    De plus, insister fait stresser les enfants qui font un "blocage" et les choses empirent.

    En ce qui concerne l'aspect financier, quoiqu'il en soit, un enfant coûte cher.

    Pour l'habillement, les dépots-ventes regorgent de bonnes surprises (pour le matériel de puériculture également). Les bébés grandissent plus vite qu'ils n'abîment leurs vêtements, ce qui fait qu'on y trouve du "quasi-neuf". Ca permet également d'acheter de la grande marque à moindre coût qui résiste bien mieux aux multiples lavages.

    Un bémol néanmoins : Les chaussures de marche. Il faut acheter de la bonne qualité et neuves car chaque enfant a sa forme de pied propre, de posture pour la marche et "confectionne" la chaussure à son pied, et pas à celui d'un autre. Il vaut mieux éviter de déformer sa colonne vertébrale dès le début. C'est un investissement sur sa santé !

    Et pour finir, je dirais qu'un enfant a bien plus besoin d'amour et d'attention que de vingt-cinq hochets ou toupies musicales différentes.

    Bon courage et surtout, patience.

    Source(s) : Moi, maman de triplés en pleine forme (plus que moi ! :-)
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Abus signalé !

    Tu vas être papa, c'est ça

    une portée de petits hamsters, quel bonheur !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    waouh.... c'est vaste comme question !! si vous avez votre apres midi, je peux répondre.....

    mais bon, là, j'ai pas trop le temps (lol) alors pour résumer, je dirai :

    SE FAIRE CONFIANCE

    NE PAS ECOUTER TOUT CE QUI PEUT ETRE DIT

    S'ALAPTER AU RYTHME DE BEBE

    @ajout :

    j'ai oublié le principal : venir sur yahoo q/r pour avoir tout plein d'autres astuces (test de grossesse gratuit, etc...)

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Dormir dès qu'on le peut, se faire confiance dans notre rôle de parent tant soi même que mutuellement, s'aider et s'aimer !

    Sinon, moi aussi je peux avoir la banderolle "OFFICIEL" ???????????? Steuplait ?????!!!!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • pour tous ce qui est matériel de puériculture, vêtements et jouets, regarder sur e-bay, bon coin et faire les brocantes ainsi qu'acheter en solde.

    pour l'éducation, chacun fait comme il veut/peut

    pour la nourriture, le lait de maman est le meilleur et le moins cher.

    ps : maintenant que j'ai répondu, vous pourriez peut être faire un peu de ménage dans la rubrique grossesse, si vous voyez ce que je veux dire.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Pas de marques, couches lavables, lait de vache dès le sevrage (pas de lait de croissance, c'est purement marketing).

    Tu feras des économies monstres.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Acheter des capotes.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    *** Y a plein de solution qui s'ouvre aux parents dans le besoin, la PMI déja qui regroupe des assistantes sociales, des puéricultrices et des pédiatres ***

    ***Après il y a des associations ou le lait, les couches, les lingettes, sont a moitié prix, mais on peut très bien économiser les lingettes ou le coton et le lait par une bassine d'eau tiède et un gant , pour les couches remplacer ça par les couches lavables , le lait bien pour celles qui peuvent allaiter le bébé ****

    *** Pour le reste , il faut savoir creuser , et demander a la mairie, a une assistante sociale etc, pour avoir des aides ***

    *** Tout parents peux y arriver , il suffit d'avoir des bons plans, mais juste en cas de problèmes ***

    **** Et puis avec les 800 euros donner au 7 èmes mois , les parents peuvent acheter quand même de bonne chose ****

    *** Il y a beaucoup de magasins pour bébés , ou le matériel est a moitié prix ou encore attendre le mois de la puériculture dans les magasins ****

    **** les vetements et le matériel peut être donner par la famille , bien entendu toujours si problème financier ****

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Esther
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Pour tout ce qui santé, hygiène et organisation, ne pas hésiter à demander conseil, pour ma part, j'allais dès que j'en ressentais le besoin, à la PMI discuter avec la puéricultrice. Sur tout, nourriture, biberon, fesses irritées, nuit, etc .........

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Ce n'est pas une vraie réponse, mais je crois que l'essentiel, c'est de faire confiance à son instinct et au bon sens.

    J'ai été mal conseillée par un médecin de PMI. Notre homéopathe et notre médecin traitant nous ont donné des conseils opposés. Un ami psychothérapeute m'a donné des conseils pour le moins "bizarres".

    Finalement, c'est moi (et le Papa) qui décide, et généralement, on fait le bon choix.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.