Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Peut-on etre un bon croyant et etre pour l' avortement ?

20 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Non.

    Avorter c'est tuer.

    La femme violée est une victime, mais si elle tue son enfant elle devient à son tour bourreau d'une victime innocente.

    La femme qui avorte ne dispose pas de son corps mais du corps de son enfant.

    Dès la fécondation, d'un point de vue scientifique, un être humain est présent avec un matériel génétique tout à fait caractéristique de l'espèce humaine et en même temps unique (différent de celui de la mère et de celui du père).

    Préférer la vie de la mère à la vie de l'enfant, c'est faire le choix de garder la voiture qui a déjà 100.000 km par rapport à une voiture neuve.

    Eliminer l'enfant en raison d'un handicap possible, c'est décider des personnes qui sont dignes de vivre et celles qui n'en sont pas dignes. C'est la vision nazie de la vie où Hitler avant d'éliminer les juifs qu'ils considérait comme des sous-hommes avaient commencé par éliminer les handicapés mentaux du Reich.

    Admettre de tuer l'enfant dans le ventre de la mère en raison de problèmes financiers devrait logiquement conduire à admettre le meutre d'enfants déjà nés si par exemple les parents se retrouvent au chômage et que les enfants deviennent une "charge trop lourde" pour la famille.

    Admettre le meurtre de l'enfant dans le ventre de sa mère parec qu'avant un certain nombre de semaines son système nerveux n'est pas développé et que donc l'enfant n'est censé rien ressentir, c'est admettre le meurtre des personnes à condition qu'elles ne souffrent pas (si on les tue dans leur sommeil par exemple ou en ayant pris la peine de les anesthésier avant).

    Indépendamment du problème religieux, une société qui ne protège pas les plus faibles de ses membres va nécessairement à sa perte car on est toujours leplus faible de quelqu'un d'autre. Au niveau moral que peut-on espérer d'une société où les mères ont le droit de tuer leurs enfants. Si les mères ne respectent pas la vie de leurs propres enfants comment enseigner aux hommes le respect de l'étranger, de l'autre en général ?

    @Melle UC: Vous ne connaissez pas ma vie personnelle, ce que j'ai vécu ou ce que je vis encore. Vous ne connaissez rien de l'attachement que j'ai pour mon épouse. En quoi la vie après la naissance serait-elle plus sacrée que celle avant la naissance ? Personnellement je pense qu'une société qui accepte la mise à mort d'enfants dans le ventre de leurs mères est bien plus proche de l'idéologie nazie qu'une société qui condamnerait toute forme d'atteinte à la vie.

    Le fait qu'une partie de votre famille ait eu à subir les horreurs de la guerre devrait vous inciter, plus que tout autre, à réfléchir davantage à ce qu'est la cause véritable de cet holocauste à savoir selon moi le mépris de la vie d'autrui.

    Que Dieu daigne vous éclairer et que Sa paix soit sur vous.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je ne vois pas de contradiction.

    Par contre j'en vois entre être croyant et vendre des armes, être croyant et affamer des populations en spéculant sur les récoltes, être croyant et jeter la première pierre...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    @@ Tara Pardon ??????????????????????????????????????

    Genre de réponse qui me hérisse le poil dans le mauvais sens .... Putain des femmes sont mortes par milliers pour qu'aujourd'hui tu ais le choix d'avorter ou pas .... !!!

    Quel rapport avec la religion ?

    Je te parle de vie quotidienne ... Dieu il est là tous les jours pour torcher le gosse que tu n'as pas voulu du père que tu n'as pas aimé .. de la connerie que tu as faite à 17 ans ??????????

    Je n'ai jamais avorté, mais je suis fière d'être dans une société et un pays qui m'autorise ce choix !!!

    Et dieu n'y est pour rien !!!

  • steff
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Je déteste décerner des palmes de bon croyants mais l'avortement est un acte très grave ! Il me parait difficile d'être bon croyant et être pro avortement.

    Mère Theresa disait que si dans une société on est capable de tuer les bébés dans le ventre de leurs mères ont est prêt a tout.

    Je rejoint complément @Pensassa

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • ROY E
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    On peut tenter d'être un bon athée et être pour l'avortement en sachant que ce n'est jamais une bonne solution, mais simplement la moins mauvaise possible.

  • il y a 3 ans

    Message corrigé par le correcteur d'orthographe : remark Peyton ne pas dresses accord en tout Ave Hermione Granger ? Jae ne Susi ni creationist, ni pour l. a. pine de mort, ni cont re homosexuality, ni oppose A divorcement, Mai's Jae Susi resolvent cont re l. a. sufferance et arrogance de vex quid pen sent relationship l. a. variate. Message unique : remark peut-on ne pas être d'accord en tout avec Hermione Granger ? Je ne suis ni créationniste, ni pour l. a. peine de mort, ni contre l'homosexualité, ni opposée à l'avortement, mais je suis résolument contre l. a. suffisance et l'arrogance de ceux qui pensent être dans le vrai.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Nul ne pourra comprendre la douleur d'une femme qui s'est fait violée. Mais quand on a subi un viol ou quand on a eu un rapport non protégé, je pense qu'on ferait mieux de :

    - consulter un médecin, pour savoir si on a une MST, le Sida...

    - consulter un médecin, pour savoir si on est enceinte ou pas

    - consulter un psy, en cas de viol...

    Pourquoi attendre pendant des mois, dans le doute, la douleur ? Pour prendre le risque de faire un déni de grossesse.

    Les campagnes de prévention publicitaire sur le viol, l'avortement avant la 12è semaine de gestation sont insuffisantes ?

    CE QUE JE NE COMPREND PAS, C'EST LE DENI DE GROSSESSE (quand on a eu des rapports non protégés, a subi un viol, on consulte un médecin, pour savoir si on est enceinte ou pas...)

  • il y a 1 décennie

    dans certains cas, je pense que oui (ex : le viol).

    par contre dans d'autres...

    mais je pense que lorsqu'on est croyant, on doit proner l'adoption et non enlever une vie (y a temps de parents qui voudraient avoir des gosses et ne peuvent pas... et là, ça serait une grande charité de leur donner l'occasion d'élever un gosse comme le leur).

    perso, j'ai v tellement de femmes souffrir d'avoir avorter (et aussi dans des fausses couches) durant des années durant. ce n'est pas pour rien, c'est que même inconsciemment elles savaient qu'il y avait une vie.

    Quand je vois aussi le nombre de contraception, exepté de rare accident (si tu as la diarrhé, vomissement,... et la pillule n'agit plus), on ne devrait pas avoir autant d'avortement que l'on a aujourd'hui (30%).

    je me souviendrai tjs d'une connaissance qui est tombée enceinte 3 fois, elle a avorté 3 fois, c'était sa contraception (drole de contraception lorsqu'on sait qu'il y en a qui sont moins dure moralement que physiquement)

    y a on sérieux problème d'éducation et de dialogue sur la sexualité dans tout son ensemble.

    si tu vas coucher à gauche à droite (même avec une personne) et que tu ne te protèges pas, tu sais ce que tu risques, vaut mieux assumer avant comme des adultes responsable (de prendre la pilule, le préservatif), que d'avorter! excepté les rare accident comme je disais plus haut, ça ne devrait pas exister si les personnes étaient plus responsable mais non, beaucoup ne sont pas responsable (ou du moins pas assez).

    @melle uc : la nature est tellement bien faite quelle rejete les embryon non viable. si tu as fait un minimum de sience, tu saurais que beaucoup d'embryon sont rejetés naturellement dans les 1ère menstruation.

    et sincèrement, pour ce qui est des handicapés que je connais, ils feraient bien la morale à pas mal de personne.

    la grosse différence entre eux et nous:

    eux, vont d'abord regarder ce qu'ils ont et vont seront heureux parce qu'ils ne ronchonneront pas tout le temps sur ce qu'ils n'ont pas

    tandis que beaucoup de gens normaux ne seront jamais content de ce qu'ils ont (même la santé ça suffit pas)

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    je réponds en tant que Catholique:

    les femmes croyantes et vouant leur vie à leur religion sont contre l'avortement:

    il en résulte des avortements cachés ou la femme perdue face à la vie,seule face à son propre destin,frapppe son ventre de ses mains et tue l'embryon..

    pour éviter cela comment faire?

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Que les croyants s'occupent du problème des âmes, et qu'ils laissent aux femmes le droit de disposer de leur corps comme elles le souhaitent.............. la Loi sur l'IVG existe et c'est très bien, rien ne vous oblige à avorter si vous ne le souhaitez pas, maintenant, n'empéchez pas les autres de faire ce qu'elles souhaitent.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.