François du Bitatif a posé la question dans Politique et gouvernementImmigration · il y a 1 décennie

Peut-on être anti-anti-raciste sans être raciste?

"Même si l’intention est louable, je crois que la démarche est non seulement inefficace, mais parfois même dangereuse. Un tel antiracisme REPRODUIT LES ERREURS de SES ENNEMIS, dans une parfaite et tragique symétrie : il exprime et appelle en retour l’incompréhension car il se contente très souvent de protestation et de provocation."

...

"Le racisme et l'antiracisme ne sont pas des valeurs : le premier attaque le droit (le droit positif comme le droit naturel), l'autre le défend. C’est pour cela qu'un CERTAIN ANTIRACISME peut être considéré comme le MEILLEUR AMI DU RACISME, son plus fidèle allié, son plus solide protecteur : quand un raciste voit des manifestants antiracistes dans la rue, il se dit que son racisme est une opinion comme une autre, une idée politique qui se défend par le nombre et par la force, et il se sent conforté. Il descendra à son tour s’il le faut, et mettra son bulletin dans l’urne. Il croira même faire un acte politique, alors qu’il ne confortera que sa peur ou sa haine, son ressentiment dans tous les cas."

http://www.autonomie.org/valeurs/antiraci.htm

"En somme, il existe un certain antiracisme qui n'est pas la bonne réaction à opposer au racisme, qui lui donne une légitimité en reproduisant les mêmes erreurs que lui."

Qu'en pensez-vous ?

Que pensez-vous également de sites anti-racistes telles que celui ci-dessous, qui prétendent combattre un fascisme souvent fantasmé, en employant des méthodes plus que douteuses*.

http://www.resistances.be/

* http://www.facebook.com/group.php?gid=107602816212...

Mise à jour:

Asmadoée : Oui surtout qu'il n'hésite pas à se faire passer pour autrui (ici une artiste), pour soutirer des informations... L'anti-racisme totalitaire, nouveau concept !

Mise à jour 2:

Exactement, son gourou... Plus ou moins les mêmes méthodes.

L'esprit bamana : En effet, nous ne jouons pas dans la même cours. Retournez donc aux tampax de carlita, ça vous correspond mieux. http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=As...

Mise à jour 3:

Zolive : Mes propos ne visent absolument pas à légitimer les discours racistes qui peuvent être tenus sur ce site ou ailleurs bien sûr... Mais au fond, n'est-ce pas les "anti-racistes" qui lui confèrent celle-ci, ou au moins une tribune plus importante qu'elle ne mérite.

Mise à jour 4:

Mr leuleu : Vous avez mis deux fois racisme anti-blanc... Et en effet, certains disent qu'ils n'existent pas ; la belle histoire. http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Ah...

Mise à jour 5:

Zolive : Mes propos ne visent absolument pas à légitimer les discours racistes qui peuvent être tenus sur ce site ou ailleurs bien sûr... Mais au fond, n'est-ce pas les "anti-racistes" qui lui confèrent celle-ci, ou au moins une tribune plus importante qu'elle ne mérite.

Mise à jour 6:

Elany : Encore un qui ne comprend rien... Je vous estimais plus que les Petit ange & co, je vois que vous ne valez guère mieux.

Mise à jour 7:

Abus signalé : En forme ce soir ^^.

19 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Je n'aime ni les uns ni les autres

    mais je reconnais que j'ai depuis quelques temps une repulsion pour les anti-racistes auto-proclamés

    en effet, autant le raciste n'a aucun besoin de l'anti-raciste pour vivre, autant l'inverse est faux (c'est peut etre son parasite qui sait)

    Qui a le plus besoin d'un racisme dans ce pays pour exister? Qui s'en repait le plus? Quitte a l'amplifier ou le provoquer? Qui en VIT tout simplement?

    Cherche pas certaines assos grassement subventionnées grace aux contribuables ,qu'on connait tous, ceux là vivent du racisme, c'est leur gamelle...Ils auront toujours interet a fouiner pour pouvoir exister (et les rollexs a Draydray? non mais) vu comme ça ça donnes pas envie

    et puis ils sont saoulant ...Je refuses desormais d'aller au ciné avec un ami anti-raciste, la derniere fois on est allé voir un blockbuster nanar et ils nous a gonflés toute la seance a essayer de traquer le detail raciste de ce navet (a ce stade ça releve de l'obsession)

    de la a pousser le bouchon en disant que certains que cerrtains anti-racistes obsessionels sont des racistes refoulés face a la pression de la société bien pensante...Oui completement (C'est meme un cas classique en Psy, l'etre dont les pulsions sont tellement rabroués par l'ambance sociale qu'il devient compulsif et obsessionel pour masquer ces mauvais penchants)

    Je connais ce Manuel Abramowicz, oui un type qui fiche ceux qu'il "soupçonnes" d'etre d'extreme-droite...ça en dis long sur le personnage.. un peu totalitaire aussi celui là

    @Edit non continuation de la dialectique communo-stalinienne je trouve

    @Re Edit; mais n'est ce pas le nouveau Gourou de Petit Ange? je me disais aussi que certaines de ces questions etaient plus evoluées ces derniers temps, en fait c'est des cop/coll

    @RE RE: Le pire c'est qu'il espionnes et qu'il fiche les personnes qu'ils "Soupçonnes" (donc sans preuves...) et on connait leur tolerance relative...si tu emets une objection ton compte est bon...Affligeant, et personne ne mouftes c'est grave

    @That's my world bien sur tu les radicalises, surtout que les VRAIS neo-nazis c'est pas sur Yahoo questions que tu vas les trouver, c'est sur Freenet...serieux vous pensiez quoi?, ils ont autre choses a foutre que repondre a vos questions (nos) a la con, c'est de notoriété publique...

    @Zolive; la difference c'est que le raciste ne fait generalement pas "son beurre" (sans faux jeu de mot) du racisme... Pas comme les antiracisme professionnel qui vivent dessus... Quant on y reflechis c'est assez ignoble moralement de vivre sur une misere humaine (sans compter les derives que cela impliques pour exister)...Autant il y a 30 ans oui mais en 2009 c'est obsolete ces professionels du racsme (vu les lois repressive mise en place depuis)

    @Marie Rose Truc "l'anti-racisme n'a pas besoin d'être légitimé, il intellectuellement et moralement légitime" ..et en quel honneur? bien sur que tout doit etre legitimer , chaque courant de pensée doit l'etre sinon il n'existes pas

    Voilà exactement l'attitude puante et hautaine dont je parlais plus haut..tres proche du fascisme finalement...L'Ordre moral , la pensée calibrée

  • rien
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    je suis d'accord avec toi, certains "anti raciste" sont trop extrême et ne se comporte pas mieux que ceux qu'il attaque en étant aussi fermé qu'eux.

    Et certain ne connaissent meme pas le sens du mot "raciste" et le balance un peu trop par exemple a ceux qui sont contre l'immigration il faut quand meme savoir discerner les vrais racistes des autres.

    Ce qui est dommage également c'est que certains anti raciste omettent le racisme anti blanc, pourtant aussi présent que toutes les autres formes de racismes, c'est quand meme triste de ne défendre qu'a moitié une cause :S

    P.S

    http://fr.answers.yahoo.com/question/index;_ylt=Ah...

    c'est la première fois que j'ai autant de pouces en hauts et si peu de pouces en bas dans cette rubrique je ne sais pas si je dois m'en réjouir ou m'en inquiéter lol

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Personnellement, je ne suis pas raciste mais ce n'est pas pour cette raison que je vais me manifester violemment envers les racistes. Je vais tenter de discuter avec eux, même si je suis d'accord pour dire que certaines religions (l'intégrisme islamiste en particulier) ne correspondent pas à nos valeurs politiques, morales et sociétaires et qu'il est de notre devoir de manifester notre désaccord avec ces gens qui ne s'intègrent pas dans notre pays. Mais il y a également des gens d'origine étrangères nationalisés ou non qui travaillent, paient des impôts... Bref, qui participent activement à la vie de notre pays et qu'il n'y a donc aucune raison de les malmener surtout que ceux qui s'intègrent sont parfois mal vu et subissent des menaces des gens de leur communauté et que donc ils sont méritants et on leur doit le respect. C'est en dialoguant avec les racistes et en leur apportant des éléments concrets qu'on peut peut-être les modérer mais sûrement pas en étant violent, ça ne va faire qu'accentuer leur haine.

  • Pffff... On ne se construit pas durablement sur une opposition à autrui, voilà ce que j'en pense. Etre raciste (anti-gens de couleur), être anti-raciste, être anti-anti-raciste, être anti-anti-anti... ne mène à rien, c'est la même mentalité et les mêmes conneries. Une personne qui se construit sur une opposition (appelons ça une personnalité "négative") a plus de chances de dire et faire des conneries qu'une personne construite sur une adhésion (personnalité "positive"). Une personnalité négative se base sur des généralités (tu peux demander à n'importe quel anti-quelque chose de définir ses convictions, il te répondra toujours par du négatif et des idées reçues, sans jamais réellement se définir clairement), elle ne prend pas en compte les cas particuliers donc a plus de chances de sacrifier les cas particuliers au nom de la généralité (même principe que les dictateurs divers qui sacrifient une partie de leur peuple pour le soit-disant bien de tous, c'est le principe du bouc-émissaire). Une personnalité positive se base d'abord sur ses propres convictions, elle fera de l'anti-... par conséquence, parce qu'il verra que ce qu'il a en face est contraire à ses convictions. Là est la difficulté de cerner la personne qui s'oppose: le fait-elle directement (par "anti-isme" primaire, sans réelle cause) ou indirectement (parce que son opposition est la conséquence d'un désaccord avec ses idées)? Une fois que tu as compris ça, tu vois que les méthodes employées ne dépendent pas des idées défendues proprement dites (une personnalité négative se dira de telle ou telle idéologie sans réellement l'avoir creusée) mais de la position d'anti- ou pas. Il est dit plus haut que l'anti-racisme n'avait pas besoin d'être légitimé... Alors que si, justement et toujours! Les premiers "anti-racistes" défendaient une idéologie, l'anti-racisme n'est qu'une conséquence car le racisme n'était pas compatible avec cette idéologie, aujourd'hui l'anti-racisme est devenu pour certains une idéologie en soi, alors que non! C'est en faisant de l'anti-racisme une idéologie en soi qu'on le détruit et on détruit toute l'idéologie de paix et d'égalité entre les Hommes que cet anti-racisme véhiculait au début.

    @François le non-hippocampe: ouais, je suis au taquet là... Même moi je n'arrive plus à me comprendre. Allez, question suivante!

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Micdal
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Sourire, à la fin on ne sait plus où on en est

    Le "racisme" comme "l'antiracisme" c'est une vue de l'esprit, un fond de commerce juteux, un moyen de chantage pour obtenir tout ce que l'on veut par le biais de la culpabilisation.

    Bref c'est tout et n'importe quoi. cela ne recouvre que des différences de situations sociales, mais cela fait chic de parler de racisme...

    Et cela a le mérite sur le site de nous valoir de vrais morceaux d'anthologie dans un genre improbable.

    Je n'y viens qu'avec réticence

  • il y a 1 décennie

    Tu parles de l'Officier de la police Politique Petit ange?

    etre contre lui c'est plutot une salubrité publique, et c'est pas une question de racisme ou d'antiracisme, si on lui donnait un peu de pouvoir il serait pres a faire des rafles le bougre...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Oui.

    Etre contre les cons d'un bord n'oblige pas à être aussi cons que ceux de l'autre bord.

    Ce n'est pas une question d'idéologie mais de personnes.

    Des cons il y en a partout.

    Ils osent toutes les bassesses, c'est à ça qu'on les reconnaît.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Bien sûr, par exemple si on ne supporte pas les crétins.

  • Olive
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Rejeter le racisme à l'extrême et par des moyens extrêmes n'est pas la bonne méthode - cf en parallèle les méthodes des LDJ.

    Ceci dit, un raciste n'a pas besoin d'un anti-raciste pour être conforté dans ses idées.

    En revanche, si l'on accepte que des idées foncièrement racistes soient émises, on peut aussi accepter qu'un anti-racisme primaire se développe.

    Pour conclure, quid de la légitimité des uns et des autres ?

  • il y a 1 décennie

    Votre question m'en inspire une autre. On ne cesse de disserter sur ce forum du racisme anti-blanc. Mais quid de l'anti-racisme anti-blanc?

    La question ne mérite-t-elle pas d'être posée? Je me le demande.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.