Naya a posé la question dans SantéSanté et démarches administratives · il y a 1 décennie

Savoir si on produit assez de cortizone ?

Salut .

Y'a environ 8 mois j'ai pris deux semaine de la cortizone contre une severe bronchite , puis 4 jour apres l'arret des médocs j'ai eu des douleur au ventre que j'ai toujours . Les medecins ne savent pas trop .(spasme au niveau du colon ,gaz colique.)

Je me demande si c'est pas la cortizone .

Car étant gosse j'ai été tres tres asthmatique , j'en est pris beaucoup , j'ai eu des retards de croissance . Et je sais que mes medecins arretai progressivement , là j'ai arreter d'un coup .

Comment detecte t'on si il y'a un probleme lier a ça ? (car peut etre ona déja regarder j'ai fais des prises de sang et coprologie qu'était bon)

ps : je dois passer une coloscopie mardi , sa peut se voir là ?

3 réponses

Évaluation
  • Isa
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    L'utilisation de cortisone peut donner des affections gastriques et des ulcères en cas de traitement prolongé.

  • MikeS
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Effectivement, le manque de cortisone peut donner des maux de ventre. Mais depuis le temps (8 mois) tout aurait dû être rentré dans l'ordre. Par conséquent, je pense qu'il faut regarder autrepart.

    Ce n'est pas avec une coloscopie qu'on peut voir si on a un manque de cortisol. On peut faire un test à la dexaméthasone (on donne de la dexaméthasone, puis on voit ce que ça fait) ou une cortisolurie de 24h (doser le cortisol dans les urines que vous avez émises en 24h). Mais de toute manière, ce n'est pas la cortisone qui est responsable de vos maux de ventre.

    Source(s) : étudiant en médecine
  • fifi
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    J'ai moi même pris et je prends toujours de la cortisone. En effet, la cortisone s'arrête progressivement mais cela dépend aussi des doses prises et de la durée. Si les doses sont très faibles, et pour une durée de deux semaines, cela peut etre arrêté d'un jour a l'autre.

    Sinon, pour détecter un problème, il faut effectuer un test au synacthene qui permet de vérifier le bon fonctionnement des glandes surrénales qui produisent la cortisone. On effectue une première prise de sang puis on injecte le synacthene. Ensuite on effectue une seconde pride de sang 30mn plus tard et enfin, une troisième prise de sang encore 30mn plus tard.

    Ce test permet une exploration des réserves surrénaliennes. C'est un test indiqué après corticothérapie prolongée pour mettre en évidence une insuffisance surrénalienne induite par le traitement. Mais deux semaines de traitement, si le dosage de cortisone est faible, ne constituent pas une période prolongée normalement.

    Quand a la coloscopie, elle ne permet pas de voir quoi que ce soit relatif a la cortisone.

    Bon courage

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.