Le métier d'avenir chez Airbus, c'est Glougloutteur ?

J'ai connu un glougloutteur un jour.. Lorsqu'on s'est rencontré dans un bar un soir de St Patrick, on discutait normalement comme deux personnes douées de raison devant une Guiness moussante et nous en sommes venus à parler de nos occupations professionnelles respectives. Quel n'est pas mon... afficher plus J'ai connu un glougloutteur un jour.. Lorsqu'on s'est rencontré dans un bar un soir de St Patrick, on discutait normalement comme deux personnes douées de raison devant une Guiness moussante et nous en sommes venus à parler de nos occupations professionnelles respectives.
Quel n'est pas mon étonnement lorsqu'il m'annonce fièrement qu'il est glougloutteur.
Je masque à peine mon étonnement étonnamment étonné devant une telle révélation. Il m'explique scientifiquement le merveilleux métier qu'est "The glougloutteur".
Il me propose une démonstration en direct live de la plage la plus proche. Etant en Champagne (OOO0°°o°0O°ooo), comprenez mon angoisse. Bref, prête à risquer ma vie et ma virginité pour un scoop énorme, je prends mon courage à deux mains et accepte cette proposition.
Nous passâmes chez Monsieur Bricolage où il acheta des clous, vis, rubans adhésifs, poignées et autres lunettes de chiottes et nous partîmes enfin pour la mer : Le Touquet, 2h direct par l'autoroute.
A la nuit tombée, après six heures de montages de matériel, il me dit : "C'est prêt". Soulagée par cette annonce, je lui demande : "On y va ?". Il pose l'engin sur la mer (à 23h04) et nous le vîmes s'enfoncer et faire :
"Glou Glou Glou Glou Glou...."

D'où cette question, faut il être glougloutteur pour les avions pour faire fortune aujourd'hui ?

QUESTION SUBSIDIAIRE : Aurais-je attrapé une stephanusite aigue ??
10 réponses 10