Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementCivisme · il y a 1 décennie

Comment peut-on être opposé à l'usage de la torture, "légal" ou "illégal" et ensuite refuser de condamner ceux?

qui en en font l'usage ?

Ceux qui utilisent la torture sont pour moi, aussi vils que les présumés coupables auxquels ils l'appliquent.

http://www.europe1.fr/Info/Actualite-International...

http://documents.nytimes.com/justice-department-me...

Comment peut-on dire que l'on respecte les Droits de l'Homme et l'inviolabilité de l'intégrité humaine quand on est prèt à marchander certains principes ? Ceux qui nous disent que les droits d'un criminel sont moins importants que la vie de centaines de personnes, ne se rendent-ils pas compte déjà que ce genre de "concession" est une insulte au Droit et à l'Humanité ? Cela veut dire qu'ils acceptent d'ouvrir la porte "pour la bonne cause" à toutes les ignominies, sans savoir forcémment qui est coupable ou qui ne l'est pas, et sont-ils certains qu'il n'y aura jamais d'erreurs ?

Cela est le même genre de débat que pour la peine de mort, qui n'a jamais été dissuasive................. si cela était vrai, cela se saurait.

Mise à jour:

Ba 1392, certains viennent récemment d'être condamnés............... mais cela remet aussi en question la manière dont la soldatesque se conduit avec les civils, et bien souvent se croit tout permis..... même l'assassinat pur et simple de familles entières comme ce fut le cas en Irak ................ c'est parfois aussi la loi du vainqueur qui sera presque toujours protégé par sa hiérarchie.................. sauf exception.

Mise à jour 2:

Marmotte, que voulez-vous dire par "ces gens là" ? vous savez qu'au Chili et en Argentine et ailleurs en Amérique Latine, ou a torturé des enfants pour faire parler leurs parents ? qui n'avaient que le seul tort d'être des opposants politiques ?

14 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Oui nous sommes absolument du même avis...

    Et d'ailleurs il y a pour moi incompatibilité RADICALE ET ABSOLUE entre la détention d'armes atomiques, chimiques, bactériologiques ou autres (telles par exemple certaines grenades invalidantes) destinées à être jetées sur des civils désarmés par des militaires sur-armés et le fait, par exemple, de se réclamer des "Droits de l'homme" ou pire en core de s'en intituler "Le pays".....

    Nous nageons en plein océan de contradictions et d'aveuglement........

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Tranquilisez vous ma Chere Zelda,aux dernieres nouvelles,Obama pourrait faire faire des enquetes sur ceux qui ont donne le feu vert,parmi lesquels se trouve en autre,Rice.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    pas facile mais expiatoire à la méthode US

    on ne tire pas sur le pianiste

    et il y a des gens faits pour accomplir " le sale boulot"

    la France a eu cette question délicate à démêler sur la question de l'Algérie ..........cf le livre du général Aussaresses qui a fait polémique.

    Dans ce qu'on appelle aujourd'hui les menaces asymétriques, ne pas oublier qu'un " mode d'action" des terroristes est de mettre les femmes et les enfants devant et parfois armés.

    c'est fait aussi pour attirer l'attention des opinions publiques.

    regarde bien parfois à Gaza mais ça a été vrai ailleurs.

    et souviens toi aussi le film " la chute du faucon noir"....même schéma

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Hypocrisie totale.

    Personnellement, en cas de force majeure, quand la sécurité d'un camp peut en dépendre, je peux tout à fait comprendre le recours à un telle barbarie...après tout, aucune guerre n'est propre...ni celles menés contre un oppresseur, pour sauver sa liberté.

    Dans ce cas, je vois très bien où est le mal...mais je pense qu'à partir du moment où l'on a soi-même trouvé la justification pour le commettre, il faut aussi pouvoir le justifier auprès des autres.

    Si bourreaux & complices ne sont pas capables de justifier & d'assumer honnêtement leurs actes, qu'ils ne les commettent pas !...

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Gonzo
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    c'est une chose de condamner ces pratiques.

    mais une autre condamner des personnes qui ne sont que les rouages du systèmes.

    Le faire sa serait perdre la confiance d'un systeme pour sa tête.

    si tu me dit de faire un travail un jour, et que tu me condamne le lendemain, pourquoi te suivrai-je ?

    surtout dans une époque ou il à besoin de la confiance de son rouages plus que jamais ....

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Vaste débat mais je refuse de mettre en parallèle les droits de victimes innocentes qui subissent la violence aveugle de terroristes notoires et ces mêmes terroristes pour lesquels certaines associations exigent respect et compréhension. Je suis naturellement contre la torture mais refuse que l'on traite des terroristes, des criminels avec autant de sollicitude que leurs victimes qui st souvent moins bien traitées que leurs bourreaux.

    Edit; je savais que j'aurais des pouces en bas de bien pensant(e)s mais honnêtement je m'en tape. Quant à la peine de mort, eh bien je suis pour ds le cas de crimes sur enfants ou particulièrement odieux, n'en déplaise aux mêmes bien pensant(e)s.

    @Freedom, j'ai dit que j'étais contre la torture mais si des chefs terroristes notoires st arrêtés, j'en ai assez de voir qu'on prend des gants avec ces gens là.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 5 ans

    à tout crime, toute démesure ou pas... où est le bien et le mal, on ne sait plus ou on ne l'a jamais su....

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Jean
    Lv 4
    il y a 5 ans

    la reponse est facile a comprendre: il suffit de bafouer la constitution.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    j'aime bien la notion de droit de l'homme .

    Qui sait qui les viole ces droits de l'homme ? ben l'homme.

    C'est quoi la bonne réponse à un criminel ? un psychopathe ?

    Personne ne veut vraiment s'interroger sur la nature humaine,.

    La preuve face à une férocité toute humaine, on dit que l'homme est une bête, ou inhumain.

    la peine de mort n'est pas dissuasive, ok, mais le laxisme non plus.

    Et je vois pas trop ce que tu proposes pour améliorer l'espèce humaine, en dehors de ton cathéchisme bien pensant ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Il est difficile pour un état de condamner des gens pour des ordres qu'il leur a donné.

    @ Marmotte

    "j'en ai assez de voir qu'on prend des gants avec ces gens là "

    ?

    A qui faites vous allusion par "ces gens là " ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.