...
Lv 6
... a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Peut-on être contre l'avortement et pour le droit à l'avortement?

Mise à jour:

@lapinou : ma question ne parle pas de moi : pour ma part je suis pour l'avortement ET pour le droit à l'avortement

29 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Je suis aussi de ton avis. Personnellement je refuse de me faire avorter mais je suis pour que des femmes aient la possibilité de le faire quand c'est une situation qui le rend nécessaire.

    Ce sont les libertés individuelles. On a trop pris l'habitude de les bafouer et on n'oblige personne à avorter, en pricnipe du moins.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Nitram
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    On peut parfaitement tolérer chez les autres une pratique que l'on refuse pour soi-même pour des raisons éthiques, religieuses etc...C'est l'ABC de la tolérance.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Ness
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Oui

    Personnellement, je ne me vois pas pratiquer un avortement pour des raisons de croyances mais je suis pour le libre choix des femmes et je milite dans ce sens.

    J'avoue aussi n'avoir jamais fait face a un tel dilemme et il est donc facile pour moi de dire que je ne le ferai jamais.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • ?
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Je suis contre le fait de prendre dessert et fromage mais je suis pour que les gens aient le droit de le faire

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    On peut parfaitement être personnellement opposé à l'IVG et reconnaître pourtant le droit à d'autres gens d'avoir une opinion et une pratique différente.

    De même je peux juger que le jour du repos doit être pour moi le dimanche et reconnaître aux autres le droit de le respecter le vendredi ou le samedi ou pas du tout.

    Ce qui me choque est l'attitude de ceux qui veulent obliger les autres à se soumettre à leurs propres idées !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • ?
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Je suis pour défendre le droit à l'avortement.Avec cette précision toutefois,une femme qui avorte prend une décision qui l'engage toute sa vie.J'ai vu de nombreuses femmes pleurer cinq ou dix ans après et regretter l'enfant qu'elle n'avaient pas voulu à l'époque soit parce qu'elles avaient du mal à en avoir un après soit simplement parce que cette décision leur était plus difficile après l'avoir prise qu'avant.

    L'avortement le mieux c'est de tout faire pour l'éviter c'est surtout cela que j'en ai retenu,c'est un drame de toute manière.Mais un drame moins dur que d'avoir un enfant dans certaines circonstances dramatiques.

    Quand j'en parle certaines pourraient croire que je suis contre l'avortement.Ce n'est pas le cas mais je dis simplement qu'un avortement est un drame ,c'est l'expérience des femmes qui l'ont vécu qui me fait dire cela.,pas une idéologie abstraite.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Oui, c'est évident : je n'aurais jamais pu avorter moi-même, pourtant on me l'a proposé pour ma dernière grossesse en raison de mon état de santé, ç'aurait été un avortement thérapeutique, il y avait 40% de chances que le bébé arrive à terme et en bonne santé.

    9 mois d'angoisse ... et on était dans les 40% !

    Mais je me battrais, s'il le fallait, pour que des femmes puissent avorter si elles ne désirent pas garder leur enfant : c'est monstrueux d'imposer à un enfant de naître non-désiré et rejeté, et l'adoption n'est en aucune manière une solution.

    C'est une des rares causes qui pourraient m'amener à descendre dans la rue !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    C'est deux choses différentes. La première est ton choix personnel puis le deuxième, tu laisses les autres choisir pour eux-même.

    Mais en effet, être pour le droit à l'avortement consiste à accepter que les autres accèdent à "ce mode contraceptif" qui n'en ait plus un. Mais que dire du stérilet qui assure le même résultat après fécondation de l'oeuf!!!

    I dont know ???

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Si je te comprends bien, tu es contre les abus mais pour ce droit dans des situations légitimes.

    Si c'est le cas, je partage ton point de vue.

    @la rousse

    Okidoki

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Nafnaf
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Encore une fois , je ne serai pas péremptoire et je vais essayer de nuancer ma réponse . Je suis pour le droit à l' avortement tout en espérant de tout coeur que les femmes n' en seront pas réduites à ce charcutage . Autant je suis pour la contraception , autant je suis réticent à l' usage de l' avortement : mon imagination me présente des images qui me révulsent . Mais si l' on se place sur le plan des idées et du droit des femmes à disposer de leur corps , alors , oui , je suis pour .

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.