A une caisseprioritaire, qui de la femme enceinte ou de l'handicapé est prioritaire ?

Dans le monde des hommes, sachez qu'il y a assez de livres de lois pour, si l'envie nous en prenait, faire un grand noeud papillon multicolore à la Terre. Et pourtant... Lundi matin je faisais des courses avec ma femme qui, vous l'aurez sans doute deviné en lisant ma question, n'est pas... afficher plus Dans le monde des hommes, sachez qu'il y a assez de livres de lois pour, si l'envie nous en prenait, faire un grand noeud papillon multicolore à la Terre. Et pourtant...

Lundi matin je faisais des courses avec ma femme qui, vous l'aurez sans doute deviné en lisant ma question, n'est pas handicapée mais enceinte. Dieu merci.

Arrive le moment où, si on ne posède plus l'âme du gangster que nous éions lors de nos vertes années, nous règlons nos petits achats, attendant fébrilement de découvrir de combien notre carte de fidélité va être créditée.

Ma femme et moi nous postons donc dans la file d'attente de la caisse prioritaire femmes enceintes et handicapés physiques. Nous en avons le droit et, tant de gens sont morts pour la création de cette caisse, je dirais même le devoir.

Soudain, avec la rapidité d'un jaguar amateur d'energy drinks, un handicapé (chaise roulante) nous double, sans ressentir le besoin de se justifier.

Pire (même si nous étions déjà proche d'un épisode de Candyman), il se met à philosophouiller avec deux jeunes sur le manque de probité des gens qui ne laissent pas passer les handicapés.

Bon sang, la folie s'empara de mon corps: je déplaçais l'usurpateur dans le rayon plantes vertes (admirez la présence d'esprit), bloquais ses freins et lui sortit cette phrase aux contours baroques:
"Monsieur, si on vous le demande, vous êtes à la pièce !".

Pan !

Pourtant j'aimerai savoir qui avait raison: lui ou nous ?
27 réponses 27