salsero a posé la question dans Musique, ciné, tv, loisirsCinéma · il y a 1 décennie

Faut-il imposer la programmation de films des années 30-70 dans les multiplexes "art et essai" à moitié prix ?

1 réponse

Évaluation
  • TomB
    Lv 5
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Ta question est zarb : on ne peut pas imposer aux multiplexes (de quoi tu parles en disant "multiplexes art et essai" ? Des Mk2 ?) une programmation dont il est évident qu'elle ne sera pas rentable.

    Les petits cinémas du centre de Paris ou les cinémas en France qui jouent un rôle équivalent à celui d'un ciné-club ou d'une cinémathèque ont construit leur image et leur public sur l'exploitation de films anciens, mais le fait d'avoir des petites salles, des petites structures + les aides assez conséquentes de l'Etat leur permettent de survivre (et encore, c'est bien le mot, la plupart du temps elles ne font que survivre).

    Pour reprendre l'exemple des MK2, leurs cinémas plus petits à Paris (Beaubourg ou Hautefeuille) programment déjà des films plus anciens, mais c'est à séance unique dans la semaine, pas en exploitation régulière. Et déjà ca peine à ramener du monde. Alors s'il faut en plus baisser le tarif (c'est déjà une séance du matin généralement, donc tarif déjà bas), ca devient quasi-impossible à tenir.

    En fait je comprends pas si tu veux imposer les films anciens (ce qui me semble impossible : à moins qu'il soit contraint d'obligations vis à vis d'aides qu'il reçoit, un cinéma est libre) ou si tu veux imposer un prix très réduit à un film ancien quand il passe : si c'est le deuxième cas, d'une, la logique me semble déjà bizarre (ces films valent pas moins que des films récents), de deux, c'est déjà souvent le cas dans les salles de chaînes par leur placement en case matinale, et de trois, je crois que ce serait le dernier coup à porter pour faire disparaître de telles programmations.

    Non ? Je suis pas sûr qu'on parle de la même chose, précises ta question si tu as le temps, car le sujet est intéressant...

    (ah et au passage... avant les années 30, rien ?)

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.