Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique et gouvernement - Divers · il y a 1 décennie

Dans son actuel discours sur le retour de la France dans l'OTAN, N. Sarkozy est en train de villipender?

l'anti-Américanisme des Gouvernements précédents, mais cela veut donc dire, qu'il accuse le Général De Gaulle en premier lieu d'avoir fait de l'anti-américanisme primaire, ainsi que Jacques Chirac qui part la menace d'un véto français à l'ONU, nous a évité de participer à la guerre d'Irak, sachant que le plus "atlantiste" de tous nos Présidents depuis De Gaulle fut certainement F. Metterrand.

Décidemment N. Sarkozy n'est pas à une contradiction ni à un reniement près ?

Quand il dit "nos amis Américains sont venus nous sauver 2 fois", nous prend-il pour des ignares ? Il ne récite en fait qu'un mauvais discours pronant l'allégeance et notre vassalité envers les Etats-Unis ce qu'il avait déjà montré en allant ramper devant GW Bush.

Mise à jour:

ROBIN DES BOIS - vous devriez réfléchir avant d'écrire cela vous éviterait d'être ridicule.

Mise à jour 2:

NATACHA - n'insultez pas B. Obama, merci, mdr !!

Mise à jour 3:

En plus N. Sarkozy dans son discours est prodondemment malhonnète quand il parle de l'OTAN et de la guerre d'Irak, sachant que cette guerre a été décidé par un mandat usurpé de l'ONU par les USA, suite aux mensonges de GW Bush et de son Administration.

Mise à jour 4:

PATRICK - vous ne répondez pas à la question et essayez de vous en tirer par une pirouette ne voulant rien dire, mais désolée, encore une fois N. Sarkozy prend les gens pour des idiots et ment volontairement.

20 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Rebonsoir, Zelda !

    Je vais reprendre presque in extenso une précédente réponse.

    Qu'était le Gaullisme vu par son fondateur :

    - L'indépendance de la France, par le refus de sa « vassalisation » à des organismes supranationaux (ONU, Communauté européenne, OTAN), à des superpuissances (États-Unis) ou aux puissances économiques et financières. Cette indépendance est défendue dans les domaines politiques, économiques, culturels, diplomatiques et militaires.

    - Le rassemblement de tous les Français, au-delà du clivage gauche / droite, source de division et donc de déclin, via le lien direct du chef et du peuple et la politique sociale.

    - Le refus du libéralisme économique classique au profit d'une économie orientée par l'État en vue d'un développement volontariste (la planification, l'aménagement du territoire, les grands projets publics, le keynesianisme. etc.).

    - Le double refus du capitalisme (exploitation d'une classe par l'autre) et des socialismes révolutionnaires (lutte des classes) au profit d'une « troisième voie » sociale. Au delà d'une protection sociale avancée, la participation (aux bénéfices, aux décisions, à la propriété de l'entreprise), aussi appelée l'association capital-travail, doit réconcilier les Français entre eux et aboutir à la fois à la justice et à l'efficacité.

    (merci, Wikipedia)

    Je vous invite à aller vers ce lien qui me semble bien parler du phénomène :

    http://www.gaullisme.net/

    Sarkozy est-il gaulliste ?

    A l'évidence, non !

    C'est un ultra-libéral néocon, atlantiste convaincu et américanophile.

    Sarkozy, à n'en pas douter, n'aurait jamais eu de fonctions sous le Général. Il se serait contenté de son cabinet d'avocat.

    La décision de réintégrer le commandement de l'OTAN n'est absolument pas gaulliste. Elle est fort mal perçue par une bonne partie de la droite UMP - coincée, piégée par ce tour de passe-passe hypocrite de la motion de confiance -, par une partie de l'armée où le Général conserve toujours son aura, et qui est fortement imprégnée de cette notion d'indépendance de la France.

    Trouvé sur http://www.gaullisme.fr/iran180907.htm cette allusion à ce qu'aurait pu être l'attitude de la France avec Sarko chef d'Etat en 2003 :

    "Si Bernard Kouchner avait été ministre des Affaires étrangères en 2003, la France aurait sans doute des troupes en Irak en ce moment, tout aussi embourbées que celles des Etats-Unis. Bernard Kouchner est le chef de la diplomatie française depuis trois mois, et voilà qu'il nous parle déjà de "guerre", cette fois avec l'Iran.

    Etrangement, c'est la France qui parle le plus de guerre avec l'Iran ces temps-ci. Nicolas Sarkozy avait déjà employé un ton martial sur le nucléaire iranien, dans son discours aux ambassadeurs de France fin août, qui avait fait sursauter jusqu'au New York Times. Bernard Kouchner est allé un pas plus loin, hier sur LCI: "il faut se préparer au pire", c'est-à-dire, a-t-il précisé, "la guerre".

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    villipender, je regarde dans mon dico !! mdr !

    Source(s) : comme je fais l'objet d'abus , je ne me fatigue plus dans mes réponses ! mdr ! bises !
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Il peut bien raconter tout ce qu'il veut, il lèche le cul des ricains comme Laval léchait celui des Nazi

    a quant le retour d'une base US en France ?

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    C'est complexe et ta question est polémique comme d'habitude.

    mais intéressante au demeurant

    Il y a quand même Jean Pierre Chevènement qui avait démissionné de son poste de minsitre de la défense à la première guerre du Golfe.

    Etait il gaulliste ?

    Des avions français ont bien bombardé Belgrade en 1999 dans le cadre de l'OTAN, non ?

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    L'élection de sarkozy n'avait qu'un seul but: Détruire une bonne fois pour toute le système français (au niveau de l'éducation, culture, travail, armée, politique pro arabe au moyen orient,etc..). Comme cela, plus d'alternative au système capitaliste anglo-saxon. Et si les Etats-Unis veulent envahir un autre pays comme ils l'ont fait pour l'irak en 2003, les français ne pourront rien faire.

    Une fois le pays et le système détruit, Sarkozy prendra tranquillement sa retraite en italie ou il "verra la france de loin".

    L'élection de Sarkozy, ou l'espion devenu président....

    Merci les 53% !

  • il y a 1 décennie

    son amour pour les États-Unis....nous coûtera notre pauvre petite indépendance....

    Et l'europe...effacée...au profit du plus puissant...

    Le nouvel ordre mondial est en marche...et ce n'est pas Nicolas S. qui protégera la France et les français....au contraire...il livre poings et jambes entravés...

  • il y a 1 décennie

    @agent ORANGE.les bases Américaines c'est la dette ..

    rien à voir ..

    sinon l'Otan n'est qu'un faire valoir ..

  • il y a 1 décennie

    Sarkozy fait preuve de malhonnêteté intellectuelle, et est a peux près autant atlantiste que Tony Blair, c'est vrai.

    Mais en même temps, ça n'a rien de neuf

    Donc je ne vois pas pourquoi vous vous énervez comme ça?

  • Gonzo
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    j'ai vu sa, j'ai été écœuré.

    Pour qui se prend t'il pour vouloir penser à la place des gens.

    et surtout pour faire la morale.il n'est surement pas bien placé pour faire sa ....

    moi qui croyais naïvement qu'il avait de bonne raisons stratégique et d'intérêts pour la France pour se placer dans l'otan ..( j'y pensait d'ailleurs que sa serait pas plus mal pour certaines raisons)

    si c'est cela sa raison, c'est complètement débile ...

    Pinaise, on aurait eut mieux avec une cruche à la tête de l'état, elle au moins aurait délégué ...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    l'adhesion de la France a l' OTAN ne date pas d'hier , il faut se souvenir que Mitterand y songeait déja . Maintenant de dire que c'est utile ???? je ne saurais te répondre .Alors attendons la suite des évènements , car pour l'instant il y a d'autres problemes beaucoup plus urgents ♣

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.