N. Sarkozy, en jouant la carte du "pourrissement" en Guadeloupe, n'a-t-il pas révélé son incapacité à gérer ce?

genre de crise ? Alors que l'Etat a toujours été omniprésent dans toutes les décisions économiques et politiques, relatives aux DOM/TOM, Yves Jégo et le Premier Ministre ont préféré se désengager et laisser "les partenaires sociaux" discuter entre eux, encouragés en cela par le Chef de l'Etat... afficher plus genre de crise ?

Alors que l'Etat a toujours été omniprésent dans toutes les décisions économiques et politiques, relatives aux DOM/TOM, Yves Jégo et le Premier Ministre ont préféré se désengager et laisser "les partenaires sociaux" discuter entre eux, encouragés en cela par le Chef de l'Etat qui n'a semblé appréhender la gravité du problème des Antilles, qu'une fois que le maison brulait, c'est à dire au bout d'un mois de tergiversations, période pendant laquelle le Gouvernement à tenté de "noyer le poisson".

Cynisme ou incompétence notoire ? c'est vrai qu'aller en Irak pour jouer au représentant de commerce, était certainement très urgent.
Mettre à jour: http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/social/20090218.OBS5297/nicolas_sarkozy_va_reunir_un_conseil_interministeriel_p.html
Mise à jour 2: Et Luc Chatel d'en rajouter, quand il dit que la Réunion du Conseil Inter-Ministériel de l'Outre-Mer se réunirait dans quelques jours. N'est-ce pas pitoyable ?

http://fr.news.yahoo.com/2/20090218/tpl-le-comite-interministeriel-de-l-outr-ee974b3.html
Mise à jour 3: YANN KHADER - merci, je pense que vous analyse est assez juste, mais qu'effectivement, c'est risqué.
Mise à jour 4: Et ceux parlant d'indépendance, ne savent pas de quoi ils parlent, car c'est une chose, que la France, et qui l'en blamerait, dans le contexte géo-stratégique actuel, n'accordera jamais, ce serait une très grave erreur politique. C'est bien pour cette raison que Mme Thatcher avait décidé de... afficher plus Et ceux parlant d'indépendance, ne savent pas de quoi ils parlent, car c'est une chose, que la France, et qui l'en blamerait, dans le contexte géo-stratégique actuel, n'accordera jamais, ce serait une très grave erreur politique. C'est bien pour cette raison que Mme Thatcher avait décidé de faire la guerre au début des années 80, pour le rocher des Iles Faklands.
Mise à jour 5: RED - je suis d'accord pour le cynisme, je pense que certains considèrent toujours les Antillais comme des citoyens de seconde zone, y compris certains membres de notre Gouvernement.
Mise à jour 6: PATRICK DE ST CHEF - petite réflexion d'un petit esprit, pourtant réfléchir ne fait pas mal à la tète, si ?
16 réponses 16