Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Dieu n'est qu'une hypothèse. Devrait-on "se soumettre" à une simple hypothèse ?

Beaucoup de religieux, notamment les musulmans, se prétendent "soumis" à Dieu, et militent pour que tout le monde en fasse autant. L'ennui, c'est que si on demande à Dieu : "C'est vrai ce qu'ils disent, que vous voulez qu'on vous soit tous soumis ?" on n'obtient aucune réponse. Le silence. "Hou hou, Dieu, vous êtes là ? Ya quelqu'un ?" Rien. Pas de Dieu.

Au fond il n'y a que des barbus solennels qui ont entendu dire que quelqu'un avait entendu dire qu'un prophète avait rencontré un ange qui lui avait assuré que Dieu voulait qu'on se soumette... Un peu mince, non ?

Est-ce qu'il existe seulement, ce dieu ? Personne ne l'a jamais vu ni entendu. Toutes les tentatives pour prouver son existence ont échoué - sinon tu parles que ça se saurait ! La création et la nature ne sont pas des arguments, elles s'expliquent bien mieux par la science. La preuve : une fois qu'elle a compris les processus purement physiques à l'oeuvre dans l'univers, la science est capable de faire des prédictions, comme le passage des comètes. Einstein avait en son temps prédit que, quand les télescopes auraient fait assez de progrès, on verrait l'image dédoublée de certains objets célestes éloignés. Quand il l'a dit c'était impossible, mais quand les télescopes furent assez puissants, sa prédiction s'est vérifiée. Et c'est du précis, du concret, pas du concordisme à 2 piastres.

Tout ça ne prouve pas l'inexistence de Dieu non plus. Disons que Dieu n'est qu'une hypothèse, dont on peut parfaitement se passer. On n'a pas besoin de croire en Dieu pour vivre, pour avoir une morale et être une personne vertueuse, pour tenter de penser le monde dans lequel nous vivons.

Alors pourquoi "se soumettre" à quelque chose qui n'est même pas capable de se manifester ? On prétend qu'il aurait écrit un livre, largement diffusé, qui serait un vrai miracle et prouverait que seul un être supérieur à l'humanité a pu l'écrire. Ah bon ? Ou est-il, ce livre ? Si c'est la bible ou le coran, n'importe quel lecteur sans préjugé constate qu'il n'a rien de miraculeux, et que ce n'est qu'un vieux livre comme tous les autres, qui contient de belles choses mais aussi des bêtises et des erreurs, des contradictions (Dieu ne se relirait donc pas ?), qui surtout est daté. Dieu serait un auteur du Ier siècle ? ou du VIIIe siècle ? Pour un être censé être éternel et hors du temps, ce n'est pas très sérieux...

Pourtant il y a des gens qui "se soumettent". Mais comme ce n'est probablement pas à Dieu, à QUI se soumettent-ils ?

Mise à jour:

@jérôme

La démocratie n'est pas une hypothèse. Selon le mot de Churchill, c'est "le pire des systèmes, à l'exclusion de tous les autres". L'humanité a tout essayé : la monarchie, l'aristocratie, le despotisme éclairé, l'oligarchie, la théocratie, la dictature, l'anarchie, la féodalité, le tribalisme, la loi martiale, et la conclusion est : la démocratie est le système qui présente le moins de défauts.

Il n'y a là aucune hypothèse...

Mise à jour 2:

@brave heart

Ouais ça prouve quoi ton verset ? J'en fais autant :

25.21 Et ceux qui fabriquent un dieu disent : «Notre Dieu pourrait s'il voulait se révéler dans toute sa gloire, mais il est bien au-dessus des sens et de la raison humaine ! » En effet, ils se sont enflés d'orgueil en eux-mêmes, et ont dépassé les limites de l'arrogance.

Mise à jour 3:

@Tifinagh

Omar Khayyam, un "soufi musulman" ? Moi j'aurais dit un athée... ou à la limite un déiste.

21 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Toutes les hypothèses sont bonnes à testées un jour

    ou l'autre !

    ....tu ne crois pas ?!

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je crois en Dieu, mais je ne suis pas soumis à Dieu.

    (je ne suis pas musulman, ça aide)

    Source(s) : Le trip SM, c'est pas trop mon truc... Quoique si Dieu avait été une Déesse, y'aurait peut-être eu moyen de moyenner...
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • J
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    C'est ce que l'on appelle avoir la foi

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    C'est de là que démarrent toutes les confusions religieuses.Une hypothétique entité,à partir de laquelle,chacun échafaude des théories invérifiables.Je ne m'y soumet pas,je suis athée,mécréant,païen,comme vous le sentez,mais respectueux de ceux qui croient

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    C est tres bien dit.

    Et non, je ne vois pas de raison a me soumettre a une "hypothese", d autant plus qu elle hautement improbable.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    bonjour,

    sur le fronton d'une université américaine il y avait écrit:

    " Dieu est mort " signé Nietsch

    Un matin on a pu voir ce slogan rayé et écrit à coté :

    Nietsch est mort" signé Dieu.

    C'était ce qui servait de préface à un livre sur Zazen du Maître Taizen Deshimaru.

    cela répond--til à ta question ?

    Dieu ou pas Dieu, quel problème ? que de temps perdu à croire ou non à des hypothèses.

    Il me semble qu'on se "soumet" (tu as bien fait de relever ce mot) à beaucoup d'hypothèses. le Big Bang, les mathématiques nouvelles résultant de la nécessite d'envisager d'autres hypothèses face au monde quantique et le bouleversement de nos données quand on observe l'infiniment petit ou l'infiniment grand.

    La notion d'illusion bouddhiste veut peut être dire que tout n'est qu'hypothèses.

    la seule certitude que nous ayons est de mourir à ce monde matériel et phénoménal.

    le reste ne pouvant être envisagé qu'avec nos faibles ressources intellectuelles est du domaine de l'hypothèse.

    Si nous avions l'intelligence d'accepter cela, bien des conflits et des souffrances seraient évitées.

    le pseudo croyant qui tue au nom de son dieu hypothétique est autant à blamer que l'athée qui le fait au nom d'hypothétiques convictions politiques.

    même si ce n'est qu'une hypothèse j'aime envisager que l'humain peut évoluer, que l'amour est une vérité et que notre monde phénoménal n'est qu'illusion fabriqué par notre ego.

    belle hypothètique journée.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Shiva
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Le dieu des croyants est une projection en plus gros de leur propre égo qui lui, n'est qu'un tas de mémoires accumulées depuis des millénaires.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • adelle
    Lv 4
    il y a 3 ans

    Tout le monde se doit de respecter l. a. conviction de l'autre,malheureusement certains incultes pensent détenir l. a. vérité et, pour le salut de ton âme,parce qu'ils t'aiment bien tu vois, te demandent de devenir croyant. Quant à ta crainte de retomber dans l'abomination théocratique,je pense que vous,sociétés occidentales vous avez retenu l. a. leçon du passé contrairement à certaines sociétés qui n'en sont jamais sorties. Contrairement à certaine idée reçue,l'histoire ne se répète jamais.Même si dans le passé deux évènements paraissent semblables,les contextes ont été complètement différents.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Taiji
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Une personne qui ne croit pas peut considérer Dieu comme une hypothèse.

    Lorsque l'on a une relation avec lui, il n'est plus question d'hypothèse.

    Lorsqu'on a une relation avec lui, son joug paraît doux et son fardeau léger.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    On se soumet déjà volontier à des hypothèses.

    Exemple d'hypothèse à laquelle tout le monde croit: la démocratie est le meilleur système politique. La démocratie ne prend que des décisions favorables au plus grand nombre de citoyens. Force est de reconnaître pourtant que c'est le suffrage universel qui a mis en place la Convention en 1792, laquelle s'est lancée joyeusement dans la Terreur. Ou encore, que c'est la démocratie de Weimar qui a mis Hitler au pouvoir. Et que c'est la démocratie française qui a confié le pouvoir dans les années 30 à des incapables qui ont laissé Hitler faire ce qu'il voulait.

    Bref, si on se soumet déjà à l'hypothèse démocratique, pourquoi ne pas se soumettre à l'hypothèse divine? Cela ne semble pas plus con, en fin de compte.

    EDIT: oui, Churchill dit en effet que la démocratie c'est encore le moins pire, donc le "meilleur jusqu'à preuve du contraire". Mais enfin, il le "dit". Qu'est-ce qui le prouve scientifiquement? Le pape aussi dit que le catholicisme c'est encore le mieux. Hypothèse dans les deux cas.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.