Ladymiaou a posé la question dans Grossesse et enfantsGrossesse et enfants - Divers · il y a 1 décennie

La grossesse et l'arrivée de bébé vous ont-t-elle plutôt ....?

Révélé une partie très positive de vous que vous ne soupçonniez pas

- re-découverte de votre féminité,

- de votre instinct maternel

- une capacité d'anticipation / d'organisation alors que ça n'était pas le cas avant

- etc...

ou bien ont-t-elles renforcé certaines tendances négatives déjà présentes dans votre caractère ?

- envie de tout contrôler pour que tout soit parfait

- fragilité émotionnelle

- manque de confiance en vous ?

Ou peut-être tout l'inverse... (découverte de tendances négatives ou renforcement de choses positives)

Ca m'intéresserait beaucoup de lire vos expériences et votre ressenti là-dessus

des bises

Mise à jour:
Mise à jour 2:

@jout pour répondre à Lady :

de mon côté je suis encore entre deux eaux, mais je n'en suis qu'à 6 mois de ma première grossesse...

J'ai plus l'impression que la grossesse pour l'instant, soulève plus d'inquiétudes et de questions que ce que j'aurais imaginé.

J'ai les nerfs à fleur de peau, et énormément d'angoisse de ne pas être à la hauteur...

En revanche, je prends énormément de plaisir à découvrir le monde de bébé, et à discuter avec mon amoureux de nos choix pour bb.

J'espère que quand bb sera là je prendrai plus confiance en moi et que d'autres choses positives se révèleront, sinon j'ai l'impression que le baby blues me tend les bras !

14 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    J'ai une une révélation...

    Je ne pensais pas pouvoir aimer une personne à ce point...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Oula, le genre de questions auxquels j'évite de répondre d'habitude car je déteste m'exposer ici.

    La mère que je suis est bien celle que j'avais imaginée en plus crevée (j'ai eu l'occasion de la découvrir en tant que belle-maman, il y a quelques années).

    La femme, malgré la pression constante de ma mère, je ne l'oublie absolument pas.

    Le besoin de tout contrôler, certainement pas ... pas du tout envie de reproduire le schéma parental ... beueueurrrrrkkkkkkkkk.

    Le seul véritable changement est très positif, je me suis recentrée sur moi-même en cessant de culpabiliser car ça déplait fortement à ma mère. Fini d'être sa marionnette pour essayer d'avoir un amour maternel digne de ce nom.

    Je me suis énormément protégée des personnes qui pourraient nous faire du mal à ma fille & moi (mon père ne sait même pas qu'il est grand-père, par exemple).

    & je vais m'arrêter là car j'en ai déjà trop dit.

    & toi ?

  • il y a 1 décennie

    re-découverte de ma féminité : je n'emploierais pas ce terme, disons qu'avant je voyais le corps féminin dans tout ce qu'il peut représenter de débauche (liée à une adolescence pas toujours nette) et que depuis je vois mon corps comme un "outils" propre et sain.

    instinct maternel : oui formidablement (cette grossesse fut un coup de tête, auparavant j'étais complètement contre l'idée d'être mère, puis d'un coup je me suis trouvée égoïste envers mon mari qui lui acceptait cette situation mais avait un petit pincement devant les enfants de ses copains)

    capacité d'organisation : non, j'étais avant beaucoup trop sévère à tous les niveaux, cet évènement a transformé ma vie, et m'a permis de voir les vraies priorités sans en mettre là où il n'y a en pas. J'ai toujours un fond un peu maniac mais c'est juste ce qu'il faut.

    envie que tout soit parfait : c'était déjà une chose existante chez moi

    fragilité émotionnelle : ouiii, surtout pendant la grossesse (où là même la pluie me faisait pleurer) ..., mais j'avoue que c'est resté, et aussi, la compassion pour chaque situation qui en mérite

    manque de confiance : au début de la naissance oui, c'est clair, l'inexpérience fait ça, au bout du 4e mois de ma puce, non plus du tout, je pense que la présence de mon enfant me conforte dans toute les choses que j'entreprends car tout ce je fais c'est toujours un peu pour elle que je le fais, je veux qu'elle soit fière d'être ma fille et de m'avoir pour mère ...

    Malgré toutes ces choses bidons qu'on peut se dire à l'adolescence, être mère c'est sans doute la plus merveilleuse expérience d'une femme, c'est aussi surement celle qui fait de nous des femmes.

    Excellente après midi à tous

    Bises

  • ?
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    J'ai pas plus changé que ça, même si j'aurais aimé être plus organisée maintenant que Nathan est là, mais non j'ai pas encore attrappé le virus malheureusement ! Sinon je suis pareil, autant féminine qu'avant (bon parfois un peu plus !), j'ai toujours eu confiance en moi même si au début ça n'été pas facile faut apprendre à connaitre ton bébé, ses besoins ... Sinon bien sûr que mon instinct maternel s'est développé et est ressorti après la naissance de mon bébé mais je m'en doutais !

    Sinon j'ai pas plus changé que ça, je suis presque la même qu'avant !

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Jeddy
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    je suis restée moi avec mes qualités mes défauts... mais j'ai été surprise par la période de doutes assez lourds sur ma capacité à aimer mon fils après sa naissance. J'ai eu assez peur de ne pas l'aimer assez ou comme il faut. il a juste fallu que j'admette que c'était normal d'apprendre à aimer son enfant et tout est rentré dans l'ordre.

  • il y a 1 décennie

    Une organisation sans faille, que tout soit réglé.

    Je me suis découverte des talents de cuisinière (bien enfoui auparavant). Ca c'est sur. Je cuisine tout maintenant alors qu'avant la première naissance, c'était pas joué du tout.

    Et mon goût du propre. Je veux que tout soit nickel. J'en ai encore un qui aime le 4 pattes et j'exige des sols nickels et tout et tout.

    L'instinct maternel, normal, oui bien sur que je l'ai développé.

    Et je contrôle tout pour que tout soit parfait.... Mon aime me laisse gérer, il sait que tout roule avec moi. et il n'a pas besoin de se casser la tête.

  • il y a 1 décennie

    Je rejoins bcp @Jeddy...

    Je n'ai pas tellement changé, ce qui me manque le plus c'est la confiance en moi :-(

    Mais je fais des efforts sur mon côté désorganisé et bordelique lol

    Je suis plus joyeuse et si je suis de mauvaise humeur je fais tout dans mon attitude pour que ma fille ne le voit pas. Émotionnelle je ne le suis pas trop, bon j'avoue que certains sujets me touchent plus maintenant que je suis maman...

    J'apprend la patience ce n'est pas inné.

    Je suis un peu plus posée mais ça c'est l'âge aussi :-)

    J'ai gardé ma part de féminité je l'ai juste perdu quelques mois pendant ma grossesse et quand Nola est née...

    En fait je suis pas du tout une maman parfaite mais j'ai de l'amour et ça j'en ai tj eu !

    Bises à toi...

  • ??!!
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    La patience... Voilà ce que j'ai découvert chez moi !!!

  • il y a 1 décennie

    j'ai découvert un fort instinct maternel accompagné de difficultés à déléguer et d'une organisation (presque) sans failles...

  • metida
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Depuis que je suis maman mon caractère a beaucoup changer dans le sens que je me suis apaisée car je suis de nature impulsive

    Je suis devenue super organiser moi qui vivait au jour le jour et qui remettait toujours a demain ce que je pouvais faire le jour même

    Pour ma feminité il est vrai que je suis plus coquette , j'aime prendre soin de moi plus que d'habitude !

    Donc que des points positifs pour moi

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Heu pendant le 1er trimestre, je suis redevenu la petite fille de 12 ans qui s'habillais pour le confort et pas pour la class.... Puis au début du 2ème c'est encore pire qu'il y a quelques mois, j'adore me pouponner mais là même pour rester à la maison je le fais je me maquille, mets de la crème...

    Coté organisation moi ca a confirmer que notre couple est très équilibré, moi je gère la maison du mieux que je peut, j'ai la pêche en ce moment alors ca va... lui gère un peu plus l'aspect financier car il touchais plus que moi avant, et la je n'ai que la moitié de son salaire... donc il dépense un peu plus pour bébé que moi mais on a fais bcp d'économies avec les promotions "bébé" des magasins ce mois ci, on c un peu mis dans le rouge mais on a quasiment le plus cher à la maison...

    Emotionnellement je suis fragile d'habitude, et disons qu'en ce moment c'est jean qui rit (crise de rire) jean qui pleure (difficulté à stopper mes larmes)...

    J'ai toujours eu l'instinct maternel, et de voir celui de papa s'accroitre autant que mon bidou gonfle ca fait chaud au coeur.... Même si on est pas dans la meilleur position pour acueillir un bébé je crois qu'on s'éclate et qu'on se prive un peu pour lui mais on est tellement heureux depuis le temps qu'on en rêvais de ce bébé...

    On se fait confiance, on y va comme ca en s'épaulant et je crois qu'on a la certitude d'y arriver sans souci tellement on l'aime...

    Source(s) : Maman est dans sa 17ème SA
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.