colet a posé la question dans Amour et relationsMariage et divorce · il y a 1 décennie

est ce que le mercure rouge existe-il vraiment ?

c'est un débat entre amies. nous vous voulons avoir l'avis de ceux qui en savent plus. et si ça existe est-ce naturel ou artificiel et ou le trouve t'on ?

2 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Le MERCURE ROUGE aussi appelé CINABRE

    Le cinabre est un minéral composé de sulfure de mercure de formule HgS.

    Il a été décrit pour la première fois par Théopraste en −315.

    Propriétés physiques

    La formule suivante donne une approximation de la pression de vapeur saturante du cinabre :

    ln P* = 8,765 - 3533/T

    P* étant exprimée en kPa et la température T en kelvin.

    Utilisation

    Le cinabre est le principal minerai de mercure. Il contient 86,2 % de mercure Hg en masse.

    Le mercure s'obtient par pyrométallurgie : à pression atmosphérique, le cinabre se sublime à 583 °C (856 K) et se décompose en mercure liquide et vapeur de soufre.

    La coloration du cinabre reste intense, même réduit en poudre ; on l'a donc utilisé comme colorant rouge vermillon. La couleur du cinabre varie de cannelle au rouge écarlate en passant par le rouge brique, ce qui explique que le cinabre ait historiquement été utilisé comme pigment, principalement dans la peinture, mais également comme colorant alimentaire traditionnel.

    Au Moyen-âge, en Orient, les documents les plus importants étaient signés avec une encre à base de cinabre (à Byzance, l'empereur seul pouvait l'employer) tandis qu'en Occident (certaines sources évoquent le XIIIème siècle, d'autres le XIIème) certaines enluminures étaient réalisées à l'aide d'une encre à base de cinabre et de sanguine. Les artistes de l'époque prenaient soin d'isoler cette substance trop réactive aux autres pigments à l'aide de vernis et de la protéger des rayons solaires en posant par dessus des glacis (garance). Curieusement, différentes recettes médiévales évoquent souvent l'adjonction de cérumen.

    Aujourd'hui, ce colorant est obtenu à partir de cinabre artificiel.

    Mythologie

    Les taoistes utilisaient le cinabre comme une drogue afin d'accéder à un état bienheureux. Il était reconnu comme la substance naturelle la plus performante pour obtenir l'immortalité ou, du moins, prolonger la vie et la jeunesse. On savait même l'obtenir à partir du soufre, du salpêtre et du mercure. Certains alchimistes affirmèrent qu'il était possible de le transformer en or mais toutes les expériences qui furent tentées échouèrent.

    * termes similaires : cinnabarite, sulfure de mercure, vermillon

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Et avec des petits points roses ...?

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.