Marc Raph a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

1) Quelle est l'importance et la signification de la Shari'a pour les Soufis ?

Un jour que le Prophète Muhammad était avec ses compagnons, ces derniers virent arriver un homme habillé de blanc, ne portant sur lui aucune trace de la poussière du voyage.

L’homme s’assit en face du Prophète, plaça ses jambes entre les siennes, et lui demanda : « Qu’est-ce que l’islam ? » (littéralement, la soumission). Le Prophète répondit : « L’islam, c’est la soumission à Dieu, basée sur la pratique des cinq piliers : le double témoignage de l’unicité divine et de la révélation muhammadienne, la prière, l’aumône, le jeune du mois de Ramadan et le pèlerinage à la Mecque». L’homme dit alors : « Tu as dit vrai !», ce qui ne manqua pas d’étonner les compagnons. Puis il demanda : «Qu’est-ce que l’iman ? » (la foi). Le Prophète répondit : « L’iman, c’est le fait de croire en Dieu, en Ses anges, en Ses livres, en Ses envoyés, au Jour du jugement, et à la prédestination ». Une fois encore, l’homme s’exclama : « Tu as dit vrai ! », puis demanda : « Qu’est-ce que l’ihsan ? » (l’excellence du comportement). Le Prophète répondit : « L’ihsan, c’est d’adorer Dieu comme si tu Le voyais, car si tu ne Le vois pas, Lui te voit ». Après avoir confirmé ces paroles par un nouveau « Tu as dit vrai !», et posé quelques nouvelles questions, l’homme partit. Le Prophète demanda alors à ses compagnons s’ils savaient qui était cet homme. Devant leur ignorance, il leur révéla qu’il s’agissait de l’Archange Gabriel, «venu pour vous enseigner votre religion». A travers ce célèbre hadith, apparaissent trois niveaux d’expérience et de compréhension de la réalité divine : la soumission à la Loi, ou le respect de l’écorce et de la forme des choses; la Foi, ou la compréhension de la chair et du contenu de la religion; l’Excellence, ou le noyau central que constitue la prise de conscience de la présence divine.

« Pour atteindre le noyau, il faut traverser l’écorce », disait Maître Eckhart. Le fruit est constitué d’une écorce (la Loi), d’une chair (la Foi) et d’un noyau (l’Esprit). Mais pour atteindre le noyau, qui seul contient en germe un nouveau fruit, il faut d’abord passer par l’écorce.

La relation entre l’exotérisme et l’ésotérisme peut être comparée à celle qui existe entre le corps et l’esprit. Sans esprit, le corps est vidé de son sens, de sa source vive ; sans corps, l’esprit est insaisissable et devient une pure abstraction. Or, nous ne sommes pas de purs esprits. Enracinés dans un espace et dans une temporalité, nous possédons un corps et une âme qui sont en perpétuelle interaction. Il suffit de voir à quel point le fait d’être fatigué ou affamé peut parfois altérer notre patience ou notre bonne humeur, pour être convaincu que la vie de notre corps influence notre état intérieur. Cette interaction est d’ailleurs à la base de la notion de rituel, de cette pratique qui mobilise l’ensemble des éléments constitutifs de notre être. Si la philosophie, qui reste purement au niveau du mental, peut être pratiquée sans lien avec notre mode de vie, le travail spirituel nécessite quant à lui un cadre extérieur pour pouvoir être efficient.

Pour le disciple de la Voie Qadiria Boudchichiya, les pratiques de l’islam constituent le prolongement dans les actes de son cheminement spirituel. Sidi Hamza explique ceci de la manière suivante : « Le respect des prescriptions de la shari’a [la Loi extérieure] joue le même rôle que la cire qui constitue le bouchon d’une bouteille, et qui empêche le liquide de se répandre au dehors. Un récipient peut être rempli d’eau, mais si son fond est éventré par un couteau, tout le liquide s’échappe. On aura beau essayer de le remplir à nouveau, si le fond est troué, rien ne pourra se conserver. Cette image illustre la situation du disciple qui n’applique pas la shari’a ».

Le secret spirituel est cette eau, dont la pratique du dhikr permet de remplir le coeur du disciple. Si la bouteille constituée par son coeur ne possède pas de bouchon, ou pas de fond, il ne pourra pas conserver cette eau durablement. Quelle que soit l’intensité de ce qu’il aura pu goûter, il devra se résoudre à s’en séparer.

Sur le plan pratique, la shari’a réside essentiellement dans les cinq piliers de l’islam.

Le premier est constitué par un double témoignage, à la fois de l’unicité divine et de la révélation muhammadienne. Il s’agit d’affirmer qu’il n’y a pas de dieux sinon Dieu, et que Muhammad est son Envoyé, c’est à dire que Dieu est unique et qu’il existe un chemin de retour vers Lui, qui nous a été indiqué par l’exemple du Prophète Muhammad. Le second consiste dans l’accomplissement des cinq prières quotidiennes, qui se répartissent au cours de la journée en fonction de la course du soleil, et doivent être précédées par les ablutions rituelles. Le troisième réside dans l’aumône légale, qui vise à purifier les biens qui nous ont été alloués en en prélevant une partie pour les nécessiteux. Le quatrième est constitué par le jeûne du mois de Ramadan, qui s’effectue de l’aube au coucher du soleil durant un cycle lunaire (soit 29 ou 30

Mise à jour:

(soit 29 ou 30 jours). Enfin, le cinquième pilier consiste à effectuer le pèlerinage à la Mecque au moins une fois dans sa vie, si l’on en a la possibilité physique et matérielle. A côté de ces cinq piliers, l’islam interdit la consommation d’alcool et de porc, ainsi que le fait de faire l’amour en dehors du mariage. Des documents plus détaillés existent au sujet de ces différents piliers, et de la meilleure façon de les pratiquer.

Mise à jour 2:

Les soufis sont avant tout musulmans, comme les sunnites sont avant tout musulmans également.

Mise à jour 3:

@hideyatsu

4 réponses

Évaluation
  • Réponse favorite

    Mise en garde contre le soufisme!

    Tout d'abord Merci Marc pour ce Hadith qui est un hadith Sahih mutafaqun alahiمتفق عليه (raporter par Muslim [Hadith # 8 et Bokhari hadith # 50]) Très mal traduit de ta part mais cela n'est pas l'issentiel!

    Le soufisme est une doctrine Batinia! باطنية montre l'islam mais cache le kofr! الكفر

    C'est un chirk bi Allah! شرك بالله

    Cette croyance ce base sur la doctrine suivante!

    (waḥda al-wujūd وحدة الوجود : Unicité de l'Être)

    De leur Cheihk al akbar Ibn Arabi!

    Il faut d'abord connaitre Ibn Arbi

    Qui a inventé la doctrine de wahda al-wujûd (waḥda al-wujūd وحدة الوجود : Unicité de l'Être)

    Qui dit que l'univers n'et pas créé et qu'il existe éternellement avec l'existence de Dieu,

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Wahdat_al-wujud *

    Le pire c'est que cette théorie est dans l'origine grec, et a été introduite en "islam" dans le but d'attaquer l'islam intellectuellement après la défaite militaire pendant les croisades,!

    Le premier opposant à Ibn Arabi et sa doctrine c'est "cheikh al islam" ibn taimia!إبن تيمية

    Mais on voix qu'au jour d'aujourd'hui c'est l'arme favorite des occidentaux, (les sources de notre cher Marc Raph sont d'ailleurs exclusivement occidentaux) pour contrer la pensée islamique, cette pensée libérateur de l'esclavagisme humain vers l'isclavagisme divin de Dieu seul, ce qui va à l'encontre de leur projet colonisateur et de domination intellectuel, quitte à exclure l'islam d'une importante phase de progrés et de la vie pour récupérer ce qu'il n'est pas à eux, à la place de la vérité!

    Le danger du soufisme ce qu'il joue sur les mots abstaits et un double discours de tel (je suis avec vous mais je ne suis pas avec vous), comme le fait de dire que Dieu est par tout, ce qui est faux, mais pour quoi, pour ce que cette expression laisse entendre!

    La croyance que Dieu est par tout est fausse doctrinalement, non pas pour l'expression elle même seulement, ce qui est logique si on refléchie, mais parce que Dieu est Le Créateur de toutes choses, donc Il ne peut pas être inclut dans Sa créature, si non, ou été-il? Et où il est devenu? Deux questions vont se poser, DONC? Alors que c'est celui qui a créé l'emplacement, et Il ne peut pas être défini par un emplacement ou AILLEURS en dehors de l'emplacement, et il a créé le temps aussi, alors on ne peut pas parler d'avant ou d'après Lui, c'est Lui le premier et le dernier, l'Eternel, et Il a créé l'énergie, dont Il le maintient en contrôle sans efforts. Si on comprend tout ça, c'est ça Dieu, et celui qui ne comprend pas cela, il ne parle pas de Dieu, en aucun cas, mais de quelque chose, et bien sûr il a raison de ne pas croire à une chose, et au jour de jugement dernier! Mais Dieu c'est Dieu! Personne ne lui équivaut et rien ne Lui ressemble!

    _____________________________________________________

    Certains courants et surtout sofis en Islam croient en la doctrine apostasic de Wehdatou Lwoujoud* (L'unité de l'existence, wahda al-wujûd (waḥda al-wujūd وحدة الوجود : Unicité de l'Existence ou de l'Être): une croyance grec à la base qui dit que l'Univers n'est pas créé, et il existe avec la même existence que les dieux)**

    !!!!!!!!!!

    _________________________________________________________

    **) d'où la mal interprétation du coup que Dieu est partout ou du moins qui ne le nie pas pour tombé dans la même erreur ou y conduire!

    _________________________________________________________

    *La notion de wahda al-wujûd (waḥda al-wujūd وحدة الوجود : Unicité de l'Être) est l'affirmation que la création est en Dieu et que Dieu est dans Sa création. Cette notion a été systématisée pour la première fois par Sadr al-Dîn al-Qûnawî, le disciple et beau-fils d'Ibn ʿArabī (1165-1240).

    Cette théorie a été rapprochée de celle du Panthéisme de Spinoza, ainsi elle est en totale opposition avec le Dogme Islamique qui considère que Dieu est trop noble pour être dans Sa création, et que celle-ci est trop vile pour être en Dieu. L'un de ses premiers adversaires a été Ibn Taymiyya al-Harrâniy (1263–1328)

    _______________________________________________

    *http://fr.wikipedia.org/wiki/Wahdat_al-wujud

    ________________________________________________________

    J'espère que tu te rend compte lorsque tu parles de la loi étant la charia comme écorce (écorce n'est pas la chair et tu veux atteindre le noyau, quel noyau!!!! tu te rend compte que cela annule le hadith même que tu récite, et que ça laisse entendre atteindre la nirvana qui est une doctrine étrange à l'islam, de quel noyau tu parles!!! et pourquoi la foi est au dessus de la loi, et non pas c'est la foi qui protège la loi, ou vis vers ça un rapport complémentaire et non opposé!! et il n'y a pas de noyau mon cher mais une paradis et un enfer!

    Le Hadith il a bien fait la différence entre les differentes catégorie cité et les a lié une par une sans nié aucune! c'est à dire celui qui est dans le Ihssan il est toujour dans le Iman et dans l'islam donc il respect la charia si tu veux! et ne transgrèsse pas si non il perd cette vie et l'audelà!

    Vouloir légitimer cette pensée et cette doctrine apostasique au saint de l'islam en l'assimilant et la sympathisant au même ranc que selon tes dire le sunnisme est une imposture intellectuelle, car le sunnisme ou la doctrine de Ahl Assounna wa Al Jammaa أهل السنة و الجماعة c'est clair et net, et sans excès ni abondance!

    Ce que tu dis c'est un chirk et un kofr qui contredit même le hadith que tu as cité et n'a rien à voir avec tes dires!

    Et au final tu te trompe la charia n'est pas les 5 piliers de l'islam, la charia c'est une loi universel, indépendamant des piliers de l'islam même si ils se chévoche en harmonie dans le système islamique et les ibadatesعبادات dont le but de faire régner la justice sur terre, et de compenser le libre arbitre qui pourrait causer des dégâts, la charia c'est l'islam, c'est la vie, elle doit être appliquée pour ne pas y avoir d'injustice sur terre, du vole jusqu'à la pollution des airs!

    Ce n'est pas quelque chose d'apparente qui protège quelque chose de caché c'est très malhonneté comme pensée, et c'est comme je t'ai dit c'est une doctrine Batiniaباطنية monte l'islam et cache le kofr!

    __________________________________________________________

    *La notion de wahda al-wujûd (waḥda al-wujūd وحدة الوجود : Unicité de l'Être) est l'affirmation que la création est en Dieu et que Dieu est dans Sa création. Cette notion a été systématisée pour la première fois par Sadr al-Dîn al-Qûnawî, le disciple et beau-fils d'Ibn ʿArabī (1165-1240).

    Cette théorie a été rapprochée de celle du Panthéisme de Spinoza, ainsi elle est en totale opposition avec le Dogme Islamique qui considére que Dieu est trop noble pour être dans Sa création, et que celle-ci est trop vile pour être en Dieu. L'un de ses premiers adversaires a été Ibn Taymiyya al-Harrâniy (1263–1328)

  • il y a 1 décennie

    Misère...

    Pourquoi "1)" ? ça veut dire que ce n'est qu'un début, il y en a d'autres comme ça qui arrivent ?

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    L'islam est universel, la sharia cuturelle, l'importance et la signification que donnent les sufis à la sharia est égoiste et narcissique car elle répond à leur vision théologique.

    Il suffit de les entendre s'appeller "sufiste" au lieu de musulman./

  • il y a 1 décennie

    elle n'a aucune importance pour les soit disant SOUFIS

    Source(s) : Vériténws
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.