Anonyme
Anonyme a posé la question dans Arts et sciences humainesHistoire · il y a 1 décennie

L'Histoire "officielle" que nous ont conconté Gaullistes et Communistes après la 2ème guerre mondiale et?

rendant une quasi-virginité à la France, risque-t-elle d'ètre mise à mal en raison de l'ouverture des Archives allemandes relatives aux années 1944/1945 ?

En effet des étudiants Allemands enquétant sur cette période sombre de l'Histoire ont retrouvé des documents mentionnant que plusieurs villes françaises, (19), dont la ville de Dieppe, auraient été décorées de la Croix de Fer par Adolf Hitler, car leurs habitants auraient dénoncé allègrement aux Nazis des parachutistes Anglais, Canadiens et Américains lors du débarquement en Normandie.

Certains vont-ils faire en sorte que la Loi Gayssot s'applique dans toute sa rigueur, pour maintenir une version des faits, totalement contraire à cette période de l'Histoire de France, telle que la décrit Robert Paxton, historien Américain, dans son remarquable ouvrage "la France de Vichy".

http://abonnes.sudouest.com/papon/retro/sa/L-histo...

Mise à jour:

Le problème c'est qu'en France ont ne retrouve plus trace de ce genre de documents ; tout a été soigneusement "nettoyé", sous différents prétextes : bombardements, donc destructions des archives de l'époques, etc .... cartons d'archives égarés, etc ...

Mise à jour 2:

Donc rendons grace aux Allemands et à leurs soucis de l'administratif qui a perduré jusqu'à notre époque, mais qui en aura connaissance ?

Mise à jour 3:

KOLDOROWSKY - oui c'est à Bordeaux et à Royan en 1944, que les Américains pour réduire la poche de résistance, bombardèrent ces villes au napalm pour la première fois, et il y eut de nombreuses victimes civiles................ cela a été occulté pendant des années.

Mise à jour 4:

Il faut savoir que pour F.D. Roosevelt, la France n'était qu'un pays collaborateur comme un autre et on peut comprendre la manière dont s'effectuèrent les bombardement sur la France, et comprendre aussi le projet de mise en coupe réglée de la France par les Etats-Unis, (monnaie, etc...) comme ils le firent pour l'Italie.

Les seuls qui appuyèrent De Gaulle, furent Churchill et....................... Staline, donc de la part des Communistes beaucoup de choses s'expliquent aussi.

Mise à jour 5:

SEVY - xptdr !! bonne représentation de ce que je dis........................... vous devriez lire l'ouvrage de Robert Paxton, qui fait foi dans l'Histoire de la Seconde Guerre Mondiale....................... vous perdriez vos illusions.................. en quoi y a-t-il du négationnisme à révéler des évènements tels qu'ils se passèrent ? vous ètes bien naifs.

Mise à jour 6:

VOLTAIRE - je suis totalement d'accord avec vous, c'est extrèmement important qu'un pays regarde son passé tel qu'il fut ; l'Allemagne l'a fait, mais pas forcémment la France.

Mise à jour 7:

BELGARATH - vous parlez de la Shoah par balles ? en Ukraine ? ................ à Babiyar plus exactement, près de Kiev..................... ou plus de 150.000 personnes ont été assassinées, j'y suis allée il y a quelques années, et maintenant on en parle, mais mème dans les années 90, c'était presque encore le silence, en 2003, il n'y avait qu'un petit écriteau sur le site qui était totalement délabré...................... l'ex-URSS a volontairement occulté ces massacres de milliers de familles juives par les nazis........................... comme ceux de Katyn en Pologne, que pendant des années, l'ex-URSS attribua aux nazis..................... et on sait maintenant que ces massacres d'officiers Polonais furent ordonnés par Staline.

Mise à jour 8:

KALINDA - c'est vrai, mais pour Pétain, c'est exact jusqu'en 1942, ensuite Les Etats-Unis jetèrent leur dévolu sur Giraud et cela dura jusque fin 1943, début 1944.................. puisqu'à cette époque, mème Eisenhower refusait de libérer la Corse, pour lui ce n'était absolument pas une priorité.................... comme en Aout 1944, pour Paris que les Américains souhaitaient contourner.

Mise à jour 9:

Et bien sur que si Staline a à voir dans cette histoire...................... Qui insista pour que la France soit présente à la signature du traité de paix à Reims en 1945, et représentée par le Général De Lattre de Tassigny ?

Ne pas oublier la puissance du P.C.F. à cette époque et toute l'imagerie d'Epinal qui en découla ensuite.

Mise à jour 10:

TOUSSAINT P - merci, vous savez que je garde tous vos réponses, car j'apprends énormément de choses sur certaines périodes, vous ètes une mine d'or................ et comme le disent certains participants il serait temps de regarder notre Histoire en face, sans oeillère.

Mise à jour 11:

MASSON JD - c'est vrai, mais il y a quand mème des pays qui y échappèrent................... le Danemark, ou le roi Frédérick porta l'étoile jaune ainsi que la majorité de la population danoise....................... cela est unique dans l'Histoire et cela évita la déportation des Juifs dans ce pays, et également en Norvège dans une moindre mesure, alors que la France....................... plongeait dans la collaboration active.

Mise à jour 12:

HOLMES - merci, mais étant très curieuse, vous m'en dites trop ou pas assez................... et bien sur, je n'ai que des connaissances "officielles", ou d'autres notamment en ayant étudié toute l'oeuvre de Robert Paxton qui met à mal certaines idées reçues, heureusement !!

Mise à jour 13:

HOLMES - c'est d'ailleurs M. Gayssot du P.C. qui a fait voter la fameuse Loi contre le "négationnisme" qui porte son nom........................ dans ce cas, contester l'Histoie officielle, cela permet avec l'application de cette loi de considérer toutes les recherches historiques qui ne sont pas dans la norme et qui dérangent d'ètre considrées comme "négationnistes" et d'ètre interdites.

Mise à jour 14:

ASH - ce n'est absolument pas faire du révisionnisme, c'est regarder notre Histoire telle qu'elle fut et telle qu'elle est. Pourquoi devrait-elle ètre formatée par des hommes politiques qui souhaitent la transformer à leur sauce ? Alors que l'Histoire est du domaine des Historiens et rien d'autre.

Un peuple mature est un peuple qui regarde son Histoire sans oeillère et qui n'a pas besoin qu'on lui concocte une Histoire officielle, sinon cela s'appelle une Dictature ou du Despotisme éclairé.

Mise à jour 15:

IBRAHIMI - merci................... concernant le motif de guerre civile, je suis vraiment pensive à ce sujet.............. je me demande si ce risque existait vraiment ou si ce n'était pas un épouvantail agité à la fois par les gaullistes et les communistes, mais je manque peut-ètre de connaissances sur le sujet.

Mise à jour 16:

FRENCHBALDMAN - peut-ètre qu'entre De Gaulle et M. Thorez le courant ne passait pas, mais entre une majorité de gaullistes et de communistes, si................... justement................ que faites vous des amitiés partagés entre Chaban-Delmas avec certaines communistes, des amitiés d'Emmanuel d'Astier de la Vigerie ave des communistes, camarades de combat, des amitiés de Marcel Dassault avec Marcel Paul (ministre communiste du travail en 1945)depuis leur déportation à Buchenwald................... Ce mème Marcel Dassault qui subventionnait le journal l'Humanité, il y a quantité d'autres exemples...................

Mise à jour 17:

Je pense qu'effectivement il y eu en raisons du combat commun de certains et d'une amitié partagée par les luttes contre l'occupant, de nombreux points communs "objectifs" dans la mise en coupe réglée de l'Histoire "officielle" de la France à cette époque. D'un coté les Gaullistes et la France libre et de l'autre les Communistes avec le Parti des fusillés.......................... en dehors de cette image d'Epinal, point de salut.

Mise à jour 18:

ZARDOZ - vous savez à qui vous me faites penser ? Au fameux copain de Mitterrand, celui qui signait des papiers pour la déportartions des Juifs et se refaisait une virginité en bossant au dernier moment pour la résistance................ c'est ça vous me faites penser à René Bousquet, ça vous va très bien en plus................. et je suis certaine de ne pas me tromper.

20 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Bonjour, Hermione !

    D'abord un témoignage posthume, ce que racontait un vieillard à un ami :

    "Tu comprends, D...., en 1943 nous étions tous aux jeunesses fascistes (dans le "nous" il faut compter beaucoup de conseillers d'état, de députés et sénateurs prétendument patriotes français) alors quand de Gaulle est venu en Corse pour s'approprier la libération de l'île (après qu'il eut renversé Giraud), pour se faire oublier on est tous rentrés dans les SS de De Gaulle" ....

    Que les Français aient collaboré, au niveau du peuple, que pouvaient-ils faire d'autre ? Humains sommes et nous sommes faiblesse avant tout. Chacun n'a qu'une vie et il me semble logique d'y tenir. Après, il y a diverses formes de participation : Active, passive, que sais-je ?... Ce n'était pas un sport uniquement français. Quand Jean Ellenstein écrivait, dans son histoire de l'URSS, que les Soviétiques n'avaient pas collaboré, eux... Tu parles ! En mars 1945, il restait 900 000 Soviétiques dans la Wehrmacht !

    Soyons sérieux, il serait temps que nous appelions chat un chat !

    Quid des 67 000 Français tués lors des bombardements alliés ? Les premières victimes du débarquement du 6 juin 44, ne furent-elles pas de malheureux civils qui attendaient la libération ? Quand le Parti Communiste, résistant dés le 22 juin 41 - début de l'Opération Barbarossa d'invasion de l'URSS par les Allemands - mais pas ou si peu avant (Jacques Duclos ne fut-il pas reçu par Otto Abetz ?), ne se baptisa t-il pas le Parti des 75 000 fusillés alors que le nombre total ne doit pas excéder 35 000 ? Combien de Français furent-ils tués par d'autres Français (miliciens, résistants, collabos, vendus...) ? Ou par les Anglais ? Sans compter les deux ou trois mille victimes des Japonais... Et quid des 40 000 soit-disant "malgré-nous" killed in action sur l'Ostfront, en uniforme allemand ?

    Et l'Administration, la Haute... "Tous les préfets ou sous-préfets, nécessairement en charge de la répression raciale ou politique, ont eu, ou auraient pu avoir le même comportement de bureaucrate froid que le secrétaire général de la préfecture de la Gironde. Fallait-il ordonner à la police de rafler des Juifs, en vue de leur déportation dans un camp d’extermination, s’activer à la chasse aux communistes ? Tous ces tyrans de préfecture répondaient présents à l’appel, et faisaient exécuter la consigne en l’améliorant, le plus souvent.

    Les noms de ces préfets qui se seraient risqués à désobéir à la Gestapo, transmis par Vichy, ou directement, ne sont pas passés à l’histoire. Sinon, cela ferait des années que l’on nous aurait rebattu les oreilles avec le souvenir de ces héros qui avaient résisté avec vaillance aux ordres barbares.

    Quatre cents préfets et sous préfets. Pas un réfractaire ! " (http://nopasaran.samizdat.net/article.ph...

    A vrai dire, un sous-préfet, à Bastia, a désobéi (1 sur 400 !) mais on l'a oublié, comme ce juge qui fut seul à refuser de prêter serment à Pétain quand ses confrères n'hésitèrent pas et jugèrent les insoumis, avant de juger les collabos en 45 !

    Les flics raflèrent les juifs, les gendarmes les gardèrent et la SNCF les transporta ! Quelle joie !

    Je ne jette pas la pierre aux anonymes qui tremblaient : Ce n'est pas facile de résister quand on n'est rien et bien souvent ceux qui ont pris le maquis le firent de force, pour échapper, par exemple, au STO.

    De Gaulle, aidé de Churchill, fut assez magicien pour faire croire que la France avait gagné.

    "Une question indispensable se pose : comment se fait-il qu’après la libération les Papon n’ont pas été, sinon emprisonnés, du moins écartés de l’administration ? Réponse rapide : De Gaulle était tellement inquiet, en août 1944. Lors de son retour en France, de voir un pouvoir, plus ou moins populaire, surgir des maquis ou de la guérilla urbaine, qu’il se fit un devoir de récupérer les fonctionnaires de Vichy. Policiers, gendarmes, magistrats, tous félons (comme ont dit les livres d’histoire), tous assassins par destination, seront maintenus à leur poste, obtenant même des promotions inattendues. De Gaulle, qui connaissait bien les hommes, savait que ces valets sanglants de Vichy lui seraient d’autant plus fidèles qu’ils avaient faillis."

    Peut-être nos lointains descendants auront-ils accès aux archives françaises ? Alors que les allemandes sont accessibles, que les américaines s'ouvrent à qui veut les consulter, celle de chez nous sont encore secrètes, et pour longtemps encore.

    Il ne faut pas qu'on sache car trop de notables avaient trempé et eux je les condamne car ils avaient les moyens de résister mais ils multiplièrent les excès de zèle.

    Une anecdote : De France métropolitaine, Ajaccio fut la première ville libérée, le 9 septembre 1943. Allez donc voir dans les livres d'histoire et vous trouverez plutôt Bayeux (7 juin 1944). Pourquoi ?

    C'est vrai que libérer la Corse fut une idée de Giraud, alors rival de De gaulle alors que ce dernier régnait seul en juin 44.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Je connais assez bien le sujet qui avance tout doucement avec le dépouillement laborieux des archives Berlinoises restées intactes..

    C'est le même Pierre Marion, chargé de toute la propagande de Vichy (Doriot à gauche et Henriot à droite, excellents orateurs convaincus n'en étant à l'époque que les premières marionnettes visibles) qui fut ensuite (avec des moyens bien plus considérables..) très curieusement chargé après 1945 de tricoter médiatiquement, urbi et orbi, la nouvelle image nationale d'une France héroïquement résistante à "l'occupant" après avoir (le même..) tant vanté la fameuse "collaboration (bien réelle) franche et joyeuse" de (presque) tous les français..

    Au delà de la propagande officielle, distillée depuis des années par l'état français, à prétention historique et destinée en premier lieu à toute l'EN, (verrouillée entre autres par Gayssot qui est membre du même parti que le fut Marion..) les considérables bombardements américains de civils en 1944, notamment sur tout l'Ouest, en disent pourtant long sur ce que fut la réalité politique de la France il n'y a pas encore si longtemps et devraient donner bien d'avantage à réfléchir..

    Mais c'est aussi vrai qu'ils ne sont absolument pas (et ne l'ont jamais étés..) politiquement médiatisés..

    Curieux, non?...

    A suivre..

    Edit: Oui vous avez parfaitement raison.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    L' "histoire officielle" telle qu'elle est apparue après la guerre a pris pas mal de plomb dans l'aile. Mais l'image d'Epinal n'était pas inutile: la France avait gagné la guerre, les Français avaient presque tous résisté, aucun n'avait parlé lorsque la Gestapo l'interrogeait, etc. . Il fallait réconcilier le pays avec lui-même, une épuration prolongée et systématique n'aurait fait que provoquer de graves fractures. La justice n'y trouvait peut-être pas son compte, mais c'était nécessaire.

    Et puis le temps a passé, les passions se sont calmées, beaucoup d'acteurs ont disparu, des archives se sont ouvertes.... Cette "histoire" héroïco- bébête peut maintenant être remise en cause sans qu'il y aille de l'unité du pays. Bien sûr que les Français se sont accommodé comme ils ont pu de l'occupation et de Vichy, qu'il y a eu des dénonciations, des horreurs, que tout le monde ne voyait pas les Allemands d'un mauvais oeil. Il était important que la France se réconciliât avec elle-même, il est important maintenant qu'elle regarde son passé tel qu'il fut.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • chaxay
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Les allemands commencent depuis quelques années a oser parler de cette période peu glorieuse de leur histoire .

    La France fait bien d'en faire autant . Que se soit de manière active ou passive, beaucoup de français ont collaboré..

    J'ajouterais qu'il ne faut malgrè tout pas tout confondre: j'ai connaissance de cas , qui sous couvert de collaboration , faisaient de la résistance.

    Il ne faut pas non plus écrire à nouveau l'histoire à l'envers

    Source(s) : ch
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Ma chère, vous savez que l'Histoire appartient toujours aux vainqueurs . Pouvons nous pensez que ces archives seront bloqués ? Je n' y crois pas, car la majorité des responsables de ces actes sont morts .

    On peut toujours s'étonner du choix e De Gaulle et des élus de la IVème République d'avoir enterrer certaines affaires, cependant ils devaient faire face à un dilemme : reconstruction ou épuration . Pour reconstruire , ils ont dû accorder le pardon national à des hommes moins que méritant . Le problème touchat surtout l'administration et la justice : en effet tout les magistrats avaient prêté serment aux Maréchal et étaient donc à débarquer, amputant ainsi la justice de tout ses professionnels .

    Il a donc été choisi le pardon et l'écriture d'une histoire plus romantique .

    Ce constat peut s'appliquer aux deux trois autres grands vainqueurs : Chine, USA et URSS .

    D'ailleurs dans le cas de cette dernière de nombreux voiles obscurs persistent : massacres, viols et mythologie . Ainsi on enseigne toujours la victoire de Stalingrad comme tournant décisif de la guerre (hommge au héros Staline) or c'est une bataille de juillet 1943 qui a définitivement fait s'inverser le sort des armes la bataille de Koursk .

    Ces zones d'ombres créent d'ailleurs un problème à l'historien : le nombre de victimes réels de l'holocauste . En effet avant le gazage systématique, de nombreux juifs ont été abattus et enterrés dans d'immenses charniers par les Ersatzgrupen à l'Est . Or pendant longtemps, les fouilles et le recensements ont été interdits (l'URSS craignant la découverte de ses propres charniers) .

    Pour conclure : nous ne pouvons qu'espérer que tous les Etats ouvrent un jour leurs archives afin de tirer un trait et de conclure sur ce triste passé pour bien des Etats . Un passé qui comme l'a écrit Henri Russo ne passe pas .

    @Hermione : je parle de tous les massacres par balles tant en Ukraine qu'en pays Baltes . Combien de victimes à rajouter au Génocide ?

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Je n'ai jamais entendu dire que tous les français étaient des héros!!

    Il y avait des colabos, des traitres, des neutres, des résistants....

    Rien de nouveau donc!

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    sans aller dans les archive, il suffi de lire les mémoires d'heinrich eichmann pour se rendre compte à quel point la majorité des français préférait l'antisémitisme allemand au socialisme "Bloumien"..., certes ils déplorais la perte de l'indépendance de la france, et les rudesses de condition de vie du à la guerre, mais pour le reste, la france comme le reste de l'Europe de l'époque était franchement facho... et si tu regarde bien les infos européennes, les bruits de bottes remonte du fonds de notre histoire, aujourd'hui c'est encore marginal (quoi que...), mais si la progression continue comme ça, d'ici 10, 15 ans ça sera pas jolie jolie l'UE...

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    oui, c'est comme si tu rappelais que les bombardements alliés ont fait bien plus de victimes françaises que l'invasion allemande, on te tomberait dessus " à bras raccourcis",

    ce sont les aléas et les ambiguités des situations de guerre, que Mitterrand connaissait bien pour l'avoir vécue sans en tirer de grands bénéfices après, contrairement aux gaullistes et aux communistes, et qui expliquent beaucoup d'indulgences de sa part.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Segel
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Les réponses m'intéressent.

    Les allemands n'ont pas nos 'tabous'.

    Les manipulateurs doivent commencer à faire sous eux.

    Tant mieux.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je pense que comme dans tous les pays occupés, la majorité de la population cherchait surtout à survivre, Les autres, au début du conflit ont été favorablement impressionnés par la discipline et la correction des militaires Allemands.Puis avec les revers, ils perdirent leur aura que les bombardements aveugles des Américains faillirent leur rendre. Il faut se rappeler qu'à l'appel de Pétain, il y eu un monde fou à la manifestation contre les bombardements. Ce qui est surprenant, c'est que le même nombre de manifestants accueillirent les libérateurs dont partiellement probablement les mêmes.Maintenant, il faut savoir qu'une forme de légende s'est créée et il sera difficile de pouvoir connaître l'exacte vérité avant longtemps.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.