amcg
Lv 6
amcg a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique · il y a 1 décennie

Que pensez-vous de cette peu fine analyse de Fillon ?

http://fr.news.yahoo.com/4/20081129/tts-france-ps-...

En particulier, il dit: si nous avions eu le résultat inverse en 2007, le PS ne pourrait pas gouverner à cause de ses déchirements. Imaginez l'état du pays !

Faussement naïf, il oublie de dire qu'une victoire à une Présidentielle ressoude toujours le camp des gagnants et déchire les perdants.

Tous les Socialistes auraient suivi en bloc, comme le font actuellement les UMP derrière Sarkozy même s'ils ne sont pas d'accord avec certaines lois votées.

Et c'est à l'UMP que nos aurions les empoignades à ce jour.

C'est une explication strictement technique de ma part, sans juger de la valeur des politiques menées par les uns ou par les autres.

Mise à jour:

@ CRICRI L'EXPAT

"Avant" les élections, dis-tu. Moi je parle d'"après". Si Sarkozy avait perdu, l'UMP se serait divisée en courants, et le PS aurait fait taire ses divergences.

C'est toujours comme ça, depuis Giscard, qui, ayant perdu, fut mis aussitôt dans un placard, et Rocard, qui un temps avait songé à contrer Mitterrand, rentra dans le rang.

Quant aux nombreuses années à venir dont tu parles, ce sera aux résultats de la politique actuelle de décider, mais avec la crise,...2009 = année noire

Mise à jour 2:

@ CRICRI

Tu as mal saisi ma dernière remarque.

Je n'ai pas prétendu que la crise va durer jusqu'en 2012, mais que 2009 va suffire à démasquer l'incurie de ce gouvernement, et qu'on va retourner aux urnes avant l'heure, avec quelqu'un de plus sérieux que Royal, bien sûr, à gauche.

Mise à jour 3:

@ CRICRI il n'y a pas de "SI" dans ce que tu racontes, mais il y en a dans le discours de Fillon, qui était l'objet de ma question.

11 réponses

Évaluation
  • BAV
    Lv 4
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    on se souvient pourtant des trahisons de Sarkozy contre Chirac, son soutien à Balladur en 95, les ambitions présidentielles de Alliot Marie fin 2006, les gaullistes humiliés par le choix du candidat Sarkozy, les carnages Umpistes au moment du choix des candidats aux municipales, le flinguage en règle de Villepin qui n'avait peut être pas besoin de ça, la mise au pas des députés Ump (au chantage) sur des projets de loi qui ne faisaient pas l'unanimité, comme la réforme constitutionnelle et on en passe !

    La vérité est que Fillon n'a pas digéré les réconciliations du PS après le Congrès de Reims et la désignation de Aubry. Les images de rapprochements conciliants de Aubry-Royal, et de leurs lieutenants ce jour à la télé ont dû lui filer la diarrhée de l'année.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Fillon est ce grand labrador triste qu'on a invité au banquet du pouvoir pour qu'il lèche les gamelles de Sarkozy et qu'il mordille le nonosse en plastique de l'opposition infréquentable, parce qu'on n'est pas assez riche de talents pour s'offrir le lévrier des cours royales.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    c'est à se tordre; Fillon condamne la ligne politique soi disant "limitée l'anti-Sarkozysme" de la gauche et depuis qu'il est au gouvernement il ne fait plus lui meme que de l'anti-PS pour une raison assez bete : c'est qu'il n'a strictement rien d'autre a foutre. En plus, il va être viré

    absolument ridicule, une vraie tarte à la crème ce mec, et meme pas drôle en plus !

  • gdon
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    contrairement à fillon qui dit que

    "Les Français n'ont pas de raisons d'avoir des regrets" depuis l'élection de Nicolas Sarkozy, a-t-il souligné"...

    il a tort "les français pour la grande majorité dans mon quartier souhaitent qu'il parte" commerçants personnes âgées jeunes et qu'ils n'oublient personne de son entourage et de ses courtisans à la traîne

    au moins là il fait l'unanimité.

    quant à fillon, lui qui se disant qu'il n'était pas courtisan nuance sans doute, il est devenu le plus fin et retors.

    il a apparemment quelques dons pour encaisser les couleuvres.

    quant à la gauche, il suffit de voir des émissions avec un représentant de la gauche, et pas un umpiste n'assure... quand la gauche sera unie derrière son secrétaire, ils seront invicibles et les français attendent qu'ils fassent front à sarkozy

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • auck.
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Commentaire de FFillon sans intéret, ET SI Mitterand, ET SI Chirac, ET SI SARKOZY !!

  • il y a 1 décennie

    effectivement c'est peu fin !

    la crise est très politique aussi que ce soit à gauche ou à droite !

  • il y a 1 décennie

    c'est du blabla destiné aux militants

  • lbc
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    il faut bien occuper l'espace; lorsqu'il sera éjecté au prochain remaniement on verra s'il aura autant de verve

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Moi je lui aurais répondu: Malheureusement en France nous n'en sommes plus à chercher qui est le meilleur,mais plus tot qui est le moins médicore !!!! Alors PS OU UMP c'est kif kif bourricot !!! En France nous avons une Hélites de Tocards ,nos meilleurs éléments ont été mis au placard.

  • il y a 1 décennie

    Enfin je n'ai jamais vu de tels déchirements au sein d'un même parti... Et si certains comparent ces conflits aux bagarres internes du RPR ils se trompent : ces dernières, entre Chirac, Jupé, Pasqua & Co était purement idéologiques (c'était tout le gaullisme qui se jouait à l'époque) ; alors que les déchirements au sein du PS sont purement personnels... Dès lors il m'apparaît difficilement envisageable de voir un PS soudé derrière une seule personne - surtout Ségolène ; et je conforterai plutôt, l'analyse de notre Premier ministre.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.