Anonyme
Anonyme a posé la question dans SantéSanté féminine · il y a 1 décennie

Dite moi si c est angio-oedème (urticaire) ça se soigne?

Qu'est ce que j'ai enfin!!!!!!!!!!!?

3 à 4 jours avant mes règles, j ai des pertes de sang par mes lèvres inferieurs , qui présentent des ampoules rempli de sang de règles.

Ses ampoules se rompent, libère le sang et laissent des lésions très douloureux avec des brulures et sont très contagieux pour mon homme.

J ai eu ma première crise a la suite d un traitement de grande mères,très toxique de la vulve qui m a laissé des cicatrices.

J ai vu un gyneco, il dit que je fais une endométriose, mais j ai cru comprendre que c est pas contagieux l endométriose;

Est ce de l herpes génitale? Vu que j en ai dans le sang .

J’ai ces symptômes là lorsque je fais mes règles.

PENDANT LA GROSSESSE RIEN DU TOUT. Pas d ampoules.

EST-CE UNE MYCOSES;

donnez moi vous témoignage, quelqu’un a eu ses même signe là, et qu est ce que c était.

Le traitement des gygy de l herpes n a rien donné et là je suis un traitement de primolut nor pour me stopper les règles; j ai tj les lésions et sont tj contagieux.

QU EST CE QUE J AI?

QU EST CE QUE JE DOIS FAIRE COMME EXAMEN POUR VOIR CE QUE J AI

CETTE QUESTION AU DESSUS JE L AVAIS POSE EN AOUT 08 ET AUJOURD HUI 14 NOV JE CROISQ QUE JE FAIS UNE ALLERGIE DU AU TRAITEMENT ACIDE , UN ANGIO-OEDEME ( URTICAIRE)

CONNAISSEZ VOUS UN TRAITEMENT ET EST-CE QU ON GUERRIS DE CETTE MALADIE.

NB: j ai une reaction au sperme de mon homme et une demangeaison qui n en fini pas et qui enfle mes lèvre inferieure du sexe.

1 réponse

Évaluation
  • Isa
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    En effet, l'endométriose n'est pas contagieuse.

    Tu dis que t'as eu ta première crise suite à un traitement très toxique mais cela peut-être une coïncidence car d'après ce que tu dis je pencherais pour l'herpés génital.

    L'herpés génital ne contagie pas l'enfant si l'on n'a pas une poussé pendant l'accouchement. De plus, comme tous les herpés, il peut aller et venir plus ou moins souvent dependant des individus. Le herpés recidive pendant les périodes de stress et aussi pendant la menstruation dans beaucoup de cas.

    Consulter un médecin dès qu'apparaissent les lésions caractéristiques. Il y a deux avantages à cela :

    - Si les lésions ont le temps de s'assécher, le médecin ne peut pas prélever un échantillon de liquide et il lui sera plus difficile d'établir son diagnostic.

    - Un traitement appliqué dès les premiers symptômes réduit la durée de l'épisode.

    Les solutions médicales contre l’herpès génital permettent, d’une part, de soulager l’irritation à l’aide d’onguents obtenus sous ordonnance, et d’autre part, de réduire la durée des symptômes à l’aide de médicaments antiviraux. Les antiviraux réduisent également le risque que l’infection se propage à d’autres endroits sur le corps, comme la bouche ou les yeux.

    Médicaments antiviraux. Afin de soulager la douleur et d’accélérer la cicatrisation, le médecin peut prescrire des médicaments antiviraux en onguent, comme l’acyclovir (Zovirax®), ou en comprimés, comme l’acyclovir qui existe aussi en comprimés, le famciclovir (Famvir®), le valacyclovir (Valtrex®) ou le cidofovir. Cependant, ces médicaments sont surtout utilisés pour prévenir les récidives, lorsque celles-ci sont fréquentes. Cette mesure préventive consiste à prendre un antiviral en comprimé tous les jours durant plusieurs mois. Dans 80 % des cas, cela met fin aux récidives. Par ailleurs, les études tendent à démontrer que la prise quotidienne d’un traitement au valacyclovir permet de réduire de moitié le risque de transmission de l’infection au partenaire sexuel3,4.

    Mise en garde. Ne pas utiliser une crème (à base d'antiviraux, de cortisone ou d'antibiotiques) vendue sans prescription. Ce type de crème ne s'emploie que pour l'herpès labial. De plus, celles à base de cortisone risquent de ralentir la cicatrisation.

    * Il existe des crèmes qui sont très bonnes pour les plaies. Ces crèmes sont à base d'aloé vera, mélisse ou propolis. L'alimentation doit privilegier les bonnes protéines: poissons, oeufs, il faut gérer le stress avec des techniques de relaxation et renforcer le syst^ème immunitaire par exemple avec l’éleuthérocoque, ou ginseng de Sibérie.

    Pour éviter les contagions et les recidives, il faudrait se proteger avec un préservatif.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.