Les musulmans croient-ils qu'ils n'ont rien à apprendre des autres ?

A l'origine, Mahomet avait l'esprit plus ouvert que ses adeptes des siècles suivants. Parlant des juifs et des chrétiens, on trouve dans le coran : " Voilà ceux qu’Allah a guidés : suis donc leur direction" (6.90), ou encore : "Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux... afficher plus A l'origine, Mahomet avait l'esprit plus ouvert que ses adeptes des siècles suivants. Parlant des juifs et des chrétiens, on trouve dans le coran : " Voilà ceux qu’Allah a guidés : suis donc leur direction" (6.90), ou encore : "Et si tu es en doute sur ce que Nous avons fait descendre vers toi, interroge alors ceux qui lisent le Livre révélé avant toi" (10.94), "Demandez donc aux gens du rappel si vous ne savez pas." (16.43). Un hadith recommande même d'aller "chercher à s'instruire jusqu'en Chine s'il le faut".
(oui, il dit ailleurs le contraire, mais les versets du coran datent d'époques différentes de la carrière de Mahomet, en supposant que tous viennent bien de lui...)

Mais par la suite l'islam a tout verrouillé. Lors de la conquête d'Alexandrie les musulmans ont brûlé la grande bibliothèque, sous prétexte que tout ce qui est autre que le coran serait soit inutile, soit mauvais. Alors que les occidentaux du moyen-âge ont beaucoup appris du monde musulman en Espagne ou en Orient, les musulmans n'ont jamais voulu rien apprendre des occidentaux : ce serait la raison de l'expansion du christianisme et du déclin de l'islam à partir du XIIe siècle.

Aujourd'hui qu'en est-il ? Le monde occidental s'intéresse à toutes les cultures, il y a des cours d'islamologie dans les universités, notamment catholiques. Mais jamais une université musulmane n'enseigne le christianisme. Les chrétiens, les athées ont leurs orientalistes, mais la réciproque n'est pas vraie. L'église catholique organse sans cesse des réunions inter-religieuses en trouvant quelques imams ou sheikhs volontaires, mais jamais les musulmans n'organisent l'équivalent chez eux.

On voit le résultat de cette ignorance sur Q/R : pour la plupart des musulmans, les statues et les icônes des chrétiens sont des idoles, et la trinité du polythéisme. ça rappelle l'époque où les chrétiens croyaient que les Sarrazins adoraient Apollon et Mahomet.

Ce renfermement sur soi, cette ignorance des autres ne gênent-ils pas les musulmans ?
Mettre à jour: @hideyatsu
ta réponse, hélas, confirme pleinement ce dont j'accuse ici les musulmans. est-ce volontaire de ta part ?
Mise à jour 2: @ Sanctum Aureum
Pourquoi excommunier les musulmans qui ne suivent pas ce qui est, selon toi, le véritable islam ? Ne faut-il pas juger l'arbre à ses fruits et considérer l'islam tel qu'il est, et non tel qu'on voudrait qu'ils soit ?
Mise à jour 3: @ Keny
J'espère qu'il y aura de plus en plus de musulmans comme toi !
15 réponses 15