Féminisme, islamisme, même combat?

Que pensez-vous des accointances entre Christine Delphy et Tariq Ramadan? Extrait du livre de Caroline Fourest, "Frère Tariq": "Christine Delphy, elle, était contre le PaCS... parce qu'il lui rappelait l'institution bourgeoise et hétérosexuelle du mariage. C'est dire si sa participation aux réseaux ramadiens... afficher plus Que pensez-vous des accointances entre Christine Delphy et Tariq Ramadan?

Extrait du livre de Caroline Fourest, "Frère Tariq":
"Christine Delphy, elle, était contre le PaCS... parce qu'il lui rappelait l'institution bourgeoise et hétérosexuelle du mariage. C'est dire si sa participation aux réseaux ramadiens surprend certaines féministes. Elles n'en reviennent toujours pas de l'avoir entendue réclamer un féminisme « non pas contre mais avec l'islam » lors du meeting [...], où elle intervenait au titre de la revue Nouvelles Questions féministes. Depuis cette sortie mémorable, toutes sortes d'associations proches de Tariq Ramadan la sollicitent pour donner des conférences sur le formidable espoir que représente le « féminisme avec l'islam ».
Mettre à jour: @ Yamaela
Réflexion "malhonnête"?
Quelle réflexion?
Pourriez-vous préciser.
Mise à jour 2: @ diantre59
Christine Delphy, sociologue féministe de réputation internationale, fondatrice avec Simone de Beauvoir de la revue "Nouvelles questions féministes", théoricienne de "l'économie politique du patriarcat", etc... serait (selon toi) une "imposteuse" du féminisme?
Lol!
Mise à jour 3: @ Minipousse
Ce n'est pas une question sur la religion musulmane mais sur Christine Delphy et son soutien aux réseaux ramadien.
Et lorsqu'elle intervient au nom des "Nouvelles Questions féministes", c'est bien le mouvement féministe qu'elle représente.
Mise à jour 4: @ Vlad Uralia Réponse intéressante, je t'en remercie. Assez paradoxalement, je suis plutôt d'accord avec tes positions mais pas avec ton analyse. Je pense aussi que les jeunes filles voilées n'auraient pas dues être exclues (la laïcité s'imposant par définition aux institutions de la république... afficher plus @ Vlad Uralia
Réponse intéressante, je t'en remercie.
Assez paradoxalement, je suis plutôt d'accord avec tes positions mais pas avec ton analyse.
Je pense aussi que les jeunes filles voilées n'auraient pas dues être exclues (la laïcité s'imposant par définition aux institutions de la république telles que l'école et aux représentants de la République: les enseignants; mais pas à ses usagers: les élèves).
Les exclure a donc été une mauvaise interprétation du principe de laïcité.
Faut-il pour autant aller jusqu'à parler de racisme? Je ne suis pas sûr que cela soit très judicieux. Non seulement parce qu'il n'est pas évident que cela soit du racisme (ou du sexisme), mais aussi parce que cela risque d'empêcher toute critiques ultérieures de positions plus radicales. Aux non du respect des choix de la personne de se vêtir comme elle le désire, pourra-t-on critiquer (sans se faire traiter de raciste) le port de chadri?
Mise à jour 5: Je ne suis pas non plus certain qu'il soit très judicieux d'appeler "sexiste" la prétention de vouloir "libérer les femmes", même contre leur volonté. D'abord, parce que ce n'est pas précisément la définition du sexiste et ensuite parce que cet argument pourrait se retourner... afficher plus Je ne suis pas non plus certain qu'il soit très judicieux d'appeler "sexiste" la prétention de vouloir "libérer les femmes", même contre leur volonté.
D'abord, parce que ce n'est pas précisément la définition du sexiste et ensuite parce que cet argument pourrait se retourner contre le féminisme lui-même.
Mise à jour 6: Quant à savoir si c'est la question de classe qui est transversale ou la question du genre, c'est effectivement un point important. Il serait peut-être intéressant de poser une question à ce sujet, pour voir ce que les féministes de cette rubrique en pensent.
Mise à jour 7: @ driss e
Tu fais bien de nous rappeler tout cela. Je t'en remercie.
12 réponses 12