Ninette a posé la question dans Sciences socialesCondition féminine et masculine · il y a 1 décennie

quoi répondre à des remarques sexiste à longueur de journée ?

c'est épuisant de partager le bureau avec un collègue qui fait TOUS LES JOURS des remarques sexistes.

J'ai horreur de ça !

Je serais noire, il dirait les mêmes choses sur les noirs, on le taxerait de raciste.

Je serais Juive, il dirait les mêmes phrases sur les Juifs, on lui reprocherait de l'antisémitisme.

... etc. ...

Ne me conseillez pas de "porter plainte", c'est un collègue sympa, mais malheureusement un peu lourd.

Je pense que si je lui fait remarquer que ses phrases me blessent, il va dire que j'exagère, que je le connais bien pourtant & qu'il est respectueux...que ce ne sont que des boutades ... Mais ça me pèse & je ne vois pas l'intérêt !

Mise à jour:

Waw ! je ne m'attendais pas à tant de supers réponses !

d'abord, merci bcp : on se sent (malheureusement) moins seule

j'essaierai de prendre un peu de toutes vos réponses & on verra ce qui marche le mieux sur lui !

Ensuite, ça m'a faite rire, pcq si vous voyiez le grand gaillard que c'est ! en plus genre, qui a été militaire ("pour se barrer de chez lui où il y avait trop de gonzesses"), qui joue au foot depuis des années, il a presque 50 balais marié 3 gosses, il fait presque 2m & 100kg... Alors lui dire "ton côté féminin.....", j'ai adoré !!! ;-) mais c'est pas mal, ça va le faire chier !

ce qui est con ds l'histoire, c'est qui va passer pour un rigolo qui fait des blagounettes gentilles & moi pour une chieuse (pour changer :-p )

m'en fous ! j'assume !

parce que de toute manière le machisme m'insupporte au plus haut point !

Merci & bonne journées à toutes zé tous !

17 réponses

Évaluation
  • paréo
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    courage ma nine, il reste que 50ans avant la retraite ;o))

    plus tu t'enerve et plus ça l'amuse

    tu connais mon cv et mes années d'expérience a macholand

    quand je peux pas blairer le type qui fait les vannes

    je l'ignore bassement et sans un sourire je lui répond par du travail

    en général ça marche . . . .

    si ça marche pas j'attaque avec des vannes vexantes et publiques

    si c'est un collègue sympa

    je lui dit : et dire qu'on plain ta femme et c'est moi qui te supporte toutes ces heures interminables ... ;o)) je réponds souvent encore plus provoc que lui,

    quand c'est mon patron, je le coupe dans son élan, pour qu'il ne finisse pas sa phrase, et on éclate de rire

    genre quand il m'apelle " ... ingrid...." (cf les inconnus) je crie stop stop stop ! t'as pas le droit t'es chef !

    si c'est un collègue que j'aime bien beaucoup (...) , je réponds encore plus provoc que lui, avec un oeil malice, et en général ça le gène (parce qu'il sait que moi j'ai rien a perdre)

    pour les remarques sur les fringues, j'en ai eu une seule

    je me suis mise en colère en leur disant qu'a la prochaine remarque je viendrais en djélaba et foulard

    le message a été clair, on m'emmerde plus sur mes tenues

    ....

    quant a ton colègue ça me rappelle un quand gt a paris

    au bout de quelques mois j'ai hurlé devant tout le monde que si ça lui posait un problème de bosser avec une femme on accepterait sans problème sa démission, et sinon i ferme sa gueule et sinon ça va se finir chez devant la hiérarchie !

    ça a marché et g même u droit a des excuses ...

    on nous apprend pas a l'ecole a imposer barrières et respect et pourtant c'est vital en entreprise

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    pour les blagues lourdes, j'avais fait la choses suivante :

    raconté la même histoire, en remplaçant la blonde sexy, par un mec hyper bien gaulé, les gros nichons par une grosse bite, etc.

    Et raconté la même blague.

    ça n'a pas plu, ça les a gênés, ces messieurs, et celui qui avait raconté la blague de départ n'a plus jamais recommencé.

    Je pense qu'il faut toujours réagir à ces remarques de machos.

    mais attention, on est toujours accusée de manquer d'humour où d'être des emmerdeuses, donc il faut les amener sur leur propre terrain. Et là, hop, soudains, c'est glissant pour eux.

    Source(s) : bon courage...
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    A remarque idiote et desagreable, réponse bête et méchante! Il fait des remarques vaseuses et rabaissante sous couvert d'humour? fais en de même! Il se sert du fait que tu sois une femme? et bien sert toi du fait qu'il a un tout petit pénis... on se fout que ce soit vrai ou pas, personne n'ira vérifier... disons juste que c'est du même niveau et que toi aussi, tu peux mettre ça sur le compte de "l'humour, mon Dieu ce que tu peux être coincé! ton ex s'est marré c'est ça? rhalala, c'est méchant de sa part..."

  • il y a 1 décennie

    fais en plus que lui dans la vulgarité et la provoc. Le côté chochotte provoque le sadisme.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Dis-leur que tu t'en bats les...

    Plus sérieusement, le sexisme et la misogynie sont autant condamnables que le raciste, l'antisémitisme et l'homophobie.

  • il y a 1 décennie

    Dis lui simplement que ses remarques commence sérieusement à te pomper l'air.

    Que tu trouve ça lourd et puérile.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Il m'est arrivé plusieurs fois la même chose.

    Après beaucoup de patience en espérant qu'il arrête, j'ai dis :

    -T'es qu'un co*n*ard, débile, la prochaine fois que tu me parles comme ça, j'te mets ma main dans ta G**** pourrie, face de rat !

    Il a rasé les murs et m'a fait la tête pendant quelques jours.

    Et après, on était copain !

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    C'est le comportement typique d'un mec qui a besoin d'assumer sa masculinité pour se sentir fort.

    Je te conseille de commencer à ne plus montrer que ses remarques te blessent et te déstabilise (c'est ce qu'il cherche à faire inconsciemment).

    Ensuite, tu contre attaque par des remarques subtiles et à longueur de journées sur sa virilité. Ou mieux, tu le considères comme un homo refoulé.

    Et surtout tu ne lui laisse pas la possibilité de répondre tu lui jette un regard ambigu entre la plaisanterie et la condescendance et tu l'ignore juste après.

    par ex :

    - Tiens une remarque sexiste, t'as besoin de t'affirmer auprès du sexe faible ?

    - Oh une remarque déplacé sur les femmes, ça sens le mec frustré et inactif !

    - Mon dieu j'ai déjà entendu mots pour mots la même remarque d'un ami qui a fini par devenir homo...

    - Tiens t'es mignon aujourd'hui t'as ton côté féminin qui ressort plus que d'habitude, tu devrais le cultiver.

    ...

    Le but c'est qu'il trouve tes remarques aussi désagréable que les siennes le sont envers toi. Comme l'explique minipousse.

    Bon courage.

  • il y a 1 décennie

    Ben il faut justement lui faire comprendre que ce ne sont pas que de simples boutades. Tu peux aussi lui sortir une blague bien misandre tous les jours, mais tu prends le risque d'être alors traitée de lesbienne ou de mal-baisée.

    Ne parlons pas du cas où tu lui sors qu'aux US ça fait belle lurette qu'il aurait un procès pour harcèlement sexuel au cul, ça va le faire rire.

    Un simple "...disent les ptites bites" après chaque remarque sexiste marche pas mal, même si on reste dans le machisme.

    Anecdote : l'autre jour, mon chef sort à un collègue masculin "et toi, alors, tu as une belette, à la maison?" (en soi ce n'est pas si terrible, certes, mais le gars est familier de la blague sexiste vulgaire quotidienne).

    Une collègue s'offusque ("C'est quoi ces conneries d'appeler sa nana une "belette?!").

    Moi, directe : "ben quoi, c'est pas la femelle du blaireau?"

    Elle, qui enchaîne "ah ouais, ou du putois"

    = On se marre comme des bossues, et l'autre con ne la ramène plus.

    On va finir par en faire un mec correct, on ne perd pas espoir. :-))

  • Saa
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Pas facile mais je dirais : rends-lui la monnaie de sa pièce.

    Réponds-lui du tac au tac, comme Brice, tu vas du nord-ouest au sud-est sans passer par la Corse et tu casses.

    Le but c'est de montrer qu'à chaque remarque qu'il fera, il en ramassera pour son grain et se ridiculisera. Ca lui passera l'envie. Mais toujours rester sympa en dehors de ça, histoire de pas créer une ambiance de conflit. En clair, je suis sympa je te fous la paix, mais si tu m'emmerdes je vais pas t'épargner non plus.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.