Bernard a posé la question dans Sciences et mathématiquesChimie · il y a 1 décennie

A quelle température les liaisons chimique entre l'hydrogène et l'oxygène peuvent-elles "casser"?

dans ue molécule d'eau (H²O)

4 réponses

Évaluation
  • Siham
    Lv 6
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Très intelligente ta question !!!

    La liaison chimique et covalente O. - . H n'est pas facile à briser, il ne faut pas la confendre avec les liaisons hydrogène (intéractions physique entre les doublets libres de O avec les H).

    La première décomposition de l’eau fut faite par Lavoisier, en faisant passer de la vapeur d'eau sur du fer chauffé au rouge (thermolyse). Il établit ainsi que l’eau n’était pas un élément mais un corps chimique composé de plusieurs éléments. La thermolyse de l’eau commence à devenir significative vers 750°C, et elle est totale vers 3 000°C. La réaction produit du H2 et du O2 : 2H2O ↔ 2H2 + O2. (Ce qui répond à ta question !!!)

    L’autre manière de décomposer l'eau est l'électrolyse. Sous l'effet d'un courant qui la traverse, l'eau peut être divisée en H2 et O2. Les molécules d'eau se dissocient naturellement en ions H3O+ et OH−, qui sont attirés par la cathode et l'anode respectivement.

    Aussi, puisque la réaction de formation de l'eau est exothermique : il suffit de brûler H2 en présence d'O2. La réaction inverse est donc endothermique. Elle peut avoir lieu par voie photovoltaïque suivant la réaction : H2O + hv --> H + OH. Pour que cette réaction ait lieu, il faut qu'une liaison O-H soit rompue, ce qui nécessite un apport d'énergie supérieur ou égal à l'énergie de la liaison O-H soit 464kJ / mole. Au niveau de la molécule, il suflït qu'un photon d'énergie au moins égale à 4,81eV rencontre la molécule d'eau, ce qui correspond à un rayonnement de longueur d'onde < 258 nm. Lorsqu'il arrive sur les couches supérieures de l'atmosphère d'une planète, le rayonnement solaire dissocie par conséquent la vapeur d'eau jusqu'aux altitudes où il est absorbé par l'ozone et l'oxygène. L'atome d'hydrogène libéré peut réagir avec un autre composé atmosphérique, comme le O2 ou l'ozone (O3), mais il est soumis à une diffusion vers le haut et peut ainsi s'échapper vers l'espace si sa vitesse thermodynamique est supérieure à la vitesse d'échappement.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    j connais pas vraiment la réponse, ça concerne la thermodynamique, chercher des exercices sur google là ou tu trouveras des données.

    bon courage.

  • il y a 1 décennie

    On ne casse pas les molécules d'H2O par évaporation , puisque que c'est encore de la VAPEUR D'EAU.

    Cela est fonction de la longueur de la liaison, tu dois pouvoir calculer la longueur d'onde de la "particule" qui permettrait de la casser.

  • il y a 1 décennie

    H2O c'est de l'eau. Les liaisons se brisent dès que l'eau devient vapeur d'eau c'est-à-dire à 100 degrés Celcius. Les hydrogènes se désolidarisent de l'oxygène et forment le gaz H2 et les oxygènes s'agglutinent entre eux et forment le gaz O2. ils s'évaporent en vapeur d'eau.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.