levaner a posé la question dans Politique et gouvernementImmigration · il y a 1 décennie

Aujourd'hui les Musulmans, et demain ce sera qui ?

Je me pose des fois la question...

Je crois, et j'en suis même sûr, que la haine qui animent certains ici, ne s'arrête pas aux Musulmans contrairement à ce qu'ils voudraient faire croire, jouant sur la crainte, justifiée ou non c'est un autre débat, mais bien réelle que soulève la montée de l'Islam dans la société française.

Si demain, pour une raison x ou y, tous les Musulmans quittaient la France, ils trouveraient une autre victime expiatoire...

Il suffit de voir la vitesse à laquelle certains d'entre eux, se pensant "couverts" par le comportement de leur président se sont vautrés à l'occasion des derniers évènements internationaux dans des propos haineux à l'encontre des Russes.

En quelques jours, on a tout lu et tout entendu ici :

J'ai même lu ici, que les Russes ne sont pas "comme nous".

Quelle est la signification exacte de phrase? ça me rapelle de vieux propos, d'un moustachu à grande mêche...

Que les Russes sont tous des maffieux ou des assassins, des fainéants... en tout cas des incapables.

Qu'on soit clair, ces propos ne sont pas tenus par une majorité de gens; les Français dans leur ensemble restent plutôt russophiles.

Mais ce qui m'a sidéré, c'est la rapidité avec laquelle une petite proportion de Français, disons 3 - 4% pas plus a immédiatement basculé dans ce discours...

Très probablement, la même proportion que celle des Turcs qui s'acharnèrent sur les Arméniens en 1915; très probablement la même proportion que celle des Français qui s'acharnèrent sur les Juifs en 1941...

Je pense qu'il y a quelque chose de pourri en ce Royaume, et je ne crois pas que l'Islam en soit responsable!

Mise à jour:

Merci de ne pas me "resservir" Staline qui n'était pas Russe, mais... Géorgien!

Mise à jour 2:

Merci de ne pas me "resservir" Staline qui n'était pas Russe, mais... Géorgien!

Mise à jour 3:

Sur le soi-disant racisme des Russes concernant les Noirs.

Si vous parlez des Noirs de peau, il n'y en a pas pratiquement pas en Russie, si vous parlez des Caucasiens, rien ne permet de les distinguer des Russes dans la rue ( la preuve beaucoup croient encore que Staline était Russe! ), par conséquent je ne vois comment les Russes pourraient tabasse des Caucasiens à cause de leur faciès!

Mise à jour 4:

@Mémé Léone

Nous la jouait pas "Innocente qui débarque". Nous distinguons votre avatar, et celà nous réjouit, depuis assez longtemps, vous savez très bien ce qui est écrit ici sur l'Islam!

Mise à jour 5:

@Tony.

En dehors du cas particulier des 1 millions de Tchétchènnes, il y a 15 millions de Musulmans en Russie qui sont en paix avec les Russes.

Mais ces Musulmans ne sont pas des immigrés, ce sont des populations autochtones!

24 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Entièrement de votre avis. Aujourd'hui, c'est l'islam et toutes les conotations négatives dont on l'affuble qui sert de bouc émissaire. L'islam a bon dos d'autant plus qu'en ces temps de lutte contre l'immigration, l'écrasante majorité des migrants venus du continent africain sont musulmans. Donc c'est simple, on met tout le monde dans le même panier portant l'étiquette "musulman" et le tour est joué. Et surtout on ne cherche pas à en savoir davantage pour ne pas risquer de devoir revoir son jugement.

    En fait, on se met à généraliser pour tout : les Russes sont tous des mafieux, des assassins, des ivrognes, etc... Ca évite de se donner la peine d'esayer de mieux connaître ce peuple et du coup on stigmatise sans savoir qu'il ya aussi plein de gens extraordinaires qui sont tout sauf mafieux, etc..

    Quant à la phrase : "Les Russes ne sont pas comme nous" je voudrais bien comprendre moi aussi ! A part le fait que nous soyons nés à deux extrémités de l'Europe et que nous ayons des différences culturelles, ils sont comme nous, des êtres humains. J'ai moi-même vécu quelques années en Russie et pour tout dire, je me sens beaucup plus proche à de nombreux égards de certains Russes que de certains de mes compatriotes.

    Je crois que d'une part, il faut toujours un bouc émissaire. Aujoud'hui c'en est un, demain c'en sera un autre, au gré des circonstances. D'autre part, c'est humain, ce que l'on ne connait pas fait peur. la grande majorité des gens préfère rester enfermée dans ses peurs des autres car c'est plus facile et du coup on peut dire et faire n'importe quoi sas avoir à se remettre en question, ce qui est au fond très commode. Les propagandes diverses et variées que l'on peut entendre ici où là n'arrangent rien. Et surtout, rien n'est fait dans le but de développer le sens critique ; on condamne faclement sans peser le pour et le contre. N'est-ce pas ça qui est pouri ?

  • Vera
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    tu pourrais expliquer, au juste, de quelles persécutions les Musulmans sont victimes en France ?

    -défense de porter le costume traditionnel

    -interdiction de porter leurs noms de famille

    -interdiction de parler leur langue

    -interdiction de jouer la musique traditionnelle

    -interdiction de pratiquer leur religion en public comme en privé

    ça ce sont les conditions de vie qui ont été faites aux Highlanders par les Anglais au 18ème siècle

    si tu veux, je te donne la liste exacte de toutes les mesures anti-juives prises en Allemagne entre 1933 et 1945, mais ça va être long.

    qu'y a -t-il de comparable ?

    c'est vraiment une insulte à tous les humains qui ont souffert de se faire passer pour des victimes alors qu'il n'en est rien.

    quant à l'amalgame avec la Russie ...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    L' ami Liebskind vous me décevez vraiment , je ne voyais pas du tout un avocat de l' invasion musulmane chez nous.

    Je le sais et vous le savez les conséquences de l' immigration maghrébine et africaine en France, ces deux catégories se regroupent par rapport à l' Islam.

    Faut il que je vous parle des émeutes de 2005 ?

    Faut il que je vous parle des jeunes lycéens brutalement attaqués ?

    Faut il que je vous parle de la Marseillaise sifflée au stade de France ?

    Faut il que je vous parle des programmes scolaires interdits par des musulmans.

    Faut il que je vous parle de la viande hallal à la cantine ?

    Faut il que je vous parle des soupes au cochon interdites ?

    Faut il que je vous parle des boucheries françaises et bars fermant sous la pression des musulmans dans certains quartiers ?

    Faut il que je vous parle de la restriction de la liberté d' expression par rapport au critique de l' Islam (caricatures de Mahomet) ?

    Faut il que je vous parle d' un rapport secret des RG concernant la délinquance en France commise à 75 % par des maghrébins et des africains ?

    Faut il que je vous dise que 75 % des sans papiers en France viennent d' Afrique ?

    Faut il que je vous dise que 95 % des actes anti sémites en France sont le fait de jeunes musulmans ?

    Je m' arrête la car je pensais que vous valiez mieux que ces vendus de gaucho pro islam.

    Les russes sont les bienvenus en France, je suis moi même un grand admirateur de la culture russe, mais le jour ou ils commetront les mêmes méfaits je n' hésiterais pas à les critiquer. Mais sincérement j' en doute ils valent vraiment mieux ce que j' ai cité.

    @La plupart des musulmans en russie sont concentrés entre la mer caspienne et la mer noir, je peux vous garantir que s' ils causent n' importe quel souci ils savent ce qu' ils leur arrivera.

    Dans les grandes métropoles russes , non ils ne vivent pas au contact des russes , vu qu' en plus il y a retour assez fort de l' Eglises orthodoxe et , je me doute que la Troisième Rome et les russes orthodoxes dialoguent avec ceux ci.

    Je me demande aussi si vous êtes déja allez en Russie, si vous y allez vous y constaterez que les russes ne sont pas des français trouillards et disent les choses telles quelles sont et agissent en conséquence.

  • il y a 1 décennie

    L'ogre Russe est un os très dur à avaler. Pas comme le monde musulman qui est la cause de sa propre perte ( le monde musulman n'a de monde que son nom ) car il est éclaté en mille morceaux différents les uns des autres soumis au service de leurs ennemis.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Plutôt ami de la Russie et spécifiquement de certains Russes de la ville de Poutine (St Pétersbourg), je ne pense pas que la France ait de leçons à recevoir en matière de racisme de la part de la Russie de Poutine, homme que j'apprécie par ailleurs pour de toutes autres raisons que les votres, semble-t-il : http://fr.wikipedia.org/wiki/Politique_de_la_Russi...

    Ici, les noirs, les caucasiens, les asiatiques, les métis et les juifs ne se font pas tabasser systématiquement le soir dans les grandes villes.

    D'autre part, je ne crois pas que les FR se sont "acharnés" sur les Juifs en 1941, date à laquelle le Géorgien soviétique Staline qui dirigeait la Russie et son empire naissant faisait égorger les officiers Polonais livrés à lui par les nazis. Et je ne prétend pas que les Russes s'acharnent sur les Polonais parce que la Russie soviétique a livré des réfugiés et Juifs à la gestapo, moi. (http://fr.wikipedia.org/wiki/Pacte_germano-sovi%C3...

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Le probleme c'est que vous etes particulierement sensible a la cause Russe et vous defendez ce qui a mes yeux est indefendable.

    Vous me rappelez un peu Alain Soral, vous avez du genie (et je l'admire) et en meme temps vous soutenez des positions parfois aberrantes.

    Personnellement, je critique ce qui ne me parait pas juste (et c'est probablement subjectif):

    - les attentats musulmans: pas bien.

    - l'invasion de la Georgie sous le faux pretexte de genocide: pas bien.

    - l'invasion de l'Irak par les USA: pas bien.

    - l'independance du Kosovo: pas bien.

    Tous ces faits ne sont pas necessairement lies, mais rien n'empeche de ne pas les accepter individuellement. Je comprends pas pourquoi vous voulez y voir une haine universelle et une recherche permanente du bouc emissaire.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    que dire d'autre a part qu' il y a des cons partout.en tout cas ,en tant que russe tu devrais pas te sentir concerne par l'islamophobie qui regne en france,car elle repose sur des faits concrets et des phenomenes inquietants.la russophobie actuelle est due en grande partie je pense au matraquage médiatique anti poutine que l'on assène depuis la guerre en tchetchenie.et puis je pense aussi que cinquante ans de guerre froide ont laisse des traces dans les consciences.enfin pour ma part je ne suis absolument pas russophobe loin s'en faut.te laisse pas monter le bourrichon par quelques cretins .

  • il y a 1 décennie

    en disant cela, vous faites le jeu des spécialistes ès victimisation. Le problème pour vous, c'est qu'il n'y a aucun boucs émissaires, ni de haine particulière envers les musulmans (du moins pas plus et même sûrement beaucoup moins que ces derniers n'en ont vis-à-vis des chrétiens/juifs/etc...),

    je note simplement une prise de conscience (récente, encore faible mais progressive) au sujet de l'islam. simplement car de plus en plus de personnes s'instruisent...

    vous confondez l'idéologie et les personnes, c'est regrettable.

    Source(s) : après avoir lu le coran, j'en ai tiré une conclusion simple : le non-musulman qui considère l'islam comme étant une idéologie saine et acceptable, est soit un ignorant (auquel cas je lui conseille de s'instruire rapidement : http://www.e-qra.com/ ), soit un fasciste. combattre une idéologie (dans son essence profonde), est-ce combattre des humains ?(qui dans leur grande majorité, n'ont pas choisi délibérément d'y adhérer et/ou ne connaissent pas le fond de cette idéologie) je vous le demande !
  • il y a 1 décennie

    je ne suis pas contre le principe de ta question qui est tres interessante mais par contre certains de tes commentaires font preuve de meconnaissance de l'opinion publique russe en générale!

    Oui, il y a un fort courant raciste russe antisémite, antiarabe et antinoir!

    Je me souviens de manifestations contre les "avantages" des étudiants étrangers musulmans ou africains, pendant l'URSS et ensuite sous le regime russe.

    Je connais les appellations méprisantes russes vis a vis des tchetchenes, des ouzbek, azerbaidjanais et autres musulmans qu'ils appellent "les culs noirs" et qui vivotaient dans des conditions affreuses dans la banlieue de Moscou.

    J'ai connu les vague de mouvement antimusulmane pendant la guerre en Afghanistan.

    Alors pas d'angelisme de ce point de vue là.

    Mais je te donne absolument raison pour ton interrogation sur l'opinion en France sur le Monde musulman et le role d'épouvantail que lui font prendre les politiques de quelques bords que ce soit et les médias!

    Cependant les débordements hysteriques de certains débiles se réclamant de l'Islam apportent parfois de l eau à leur moulin!

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    En fait, ce débat se résume à un raisonnement très simple : qui, combien et de quelle façon ?

    QUI ? Est-ce que la culture de ces immigrés est compatible avec la nôtre, sont-ils capables de faire des concessions pour s'intégrer, quitte à devoir vivre dans un contexte qui n'est pas en phase avec leurs croyances ? Une communauté trop différente avec des proportions gérables ne pose pas plus de problèmes que ça, du moment que ça reste au stade de minorité (une communauté, c'est rarement une majorité).

    Quand on voit qu'actuellement des pans entiers de villes ressemblent à des colonies, il y a largement de quoi s'inquiéter pour l'avenir.

    COMBIEN ? C'est une question d'effet de seuil au bout d'un moment, aucune population n'a jamais supporté de se faire remplacer par une autre. Il y a une différence entre brassage modéré (que l'on peut ignorer si l'on n'y est pas favorable) et ce que nous vivons actuellement avec le continent africain.

    Près de chez moi, il y a plusieurs villages qui sont majoritairement peuplés d'Allemands (pour une raison simple : leur pouvoir d'achat est bien supérieur au nôtre et le coût de l'immobilier est exorbitant chez eux), qui ont adapté les modes de fonctionnement à leur sauce : affiches, publicités, enseignes de magasins, ... en langue allemande. L'essentiel d'entre eux ne parle pas français, ne fait pas d'efforts alors que nous sommes toujours sur le territoire français. C'est pourtant une population que j'apprécie beaucoup, mais là, il y a remplacement d'une culture par une autre, ce qui n'est pas acceptable. Il y a quinze ans, quand cela concernait quelques familles, ça passait bien mieux.

    COMMENT ? Cautionner une immigration massive dans demander leur avis aux autochtones, c'est assez peu courtois ! L'adapter en mesurant les bénéfices et les problèmes (en écoutant la voix du peuple à l'occasion) serait une politique bien plus intelligente, qui n'aurait sans doute pas débouché sur la situation actuelle.

    Pour le moment, ce sont les peuples d'obédience musulmane qui incarnent majoritairement l'aspect négatif de ces différents points, il est donc normal que ce soit avec eux que les tensions existent.

    S'ils partaient tous ? Ce n'est pas moi que ça gênerait soit dit en passant, je commence de plus en plus à en faire les frais.

    Eh bien les problèmes se reporteraient sur la communauté la plus incompatible, la plus revendicatrice et la plus présente. A cet instant précis, je n'en vois pas capable de susciter des réactions similaires, les grands mouvement migratoires d'après-guerre en provenance de l'Europe ayant été assimilés depuis.

    Concernant les Russes, je n'ai pas été confronté à eux pour les juger, mais il est assez logique que des tensions se manifestent dans cette période de "pré nouvelle guerre froide".

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Tout le monde sait depuis longtemps que Staline était Géorgien ! mais toi tu as omis de le citer dans ta question sur ceux qui ont le plus détesté les Russes...

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.