zizou a posé la question dans SantéSanté féminine · il y a 1 décennie

est ce que la paleur est est un signe obligatoire d'une anémie?

est ce que la paleur est est un signe obligatoire d'une anémie. autrement dis est ce que une personne qui as une anémie de 8 d'hemoglobine doit etre obligatoirement pale

4 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    non c'est pas obligatoire, moi meme j'avais 8.4 d'hemoglobine et j'aetais pas pale

  • LOLO
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Je dirais pas obligatoirement mais le plus souvent et généralement, quand on est anémié on devient pâle.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Une personne anémiée est obligatoirement très pâle,

    car elle manque de fer dans le sang.

    Le taux d'hémoglobine est trop bas.

  • il y a 1 décennie

    Symptômes d'une anémie

    Les symptômes suivants sont communs à plusieurs types d'anémie :

    * Pâleur du teint.

    * Fatigue inexpliquée, faiblesse, perte d'énergie, somnolence.

    * Maux de tête.

    Si l'anémie s'aggrave :

    * Accélération inhabituelle du rythme cardiaque et respiration courte au cours d'exercices de faible intensité.

    * Étourdissements.

    N.B. Certaines anémies s'installent lentement et peuvent donc prendre un certain temps avant d'être décelées.

    Personnes à risque

    haut

    * L'hérédité entre en jeu pour plusieurs types d'anémie.

    * Les femmes ayant des pertes abondantes et les adolescentes sont particulièrement à risque en ce qui concerne l'anémie ferriprive.

    * Les personnes âgées de plus de 85 ans.

    Facteurs de risque

    haut

    * Tout ce qui peut occasionner des pertes de sang excessives, et donc une carence en fer (ménorragie, maladies qui engendrent des hémorragies persistantes - entre autres celles du tube digestif.).

    * Maladies chroniques : cancer, maladies du foie, maladies chroniques inflammatoires, sida.

    * Alimentation carencée en fer, vitamine B9 (acide folique), vitamine B12 et vitamine C.

    * Tout ce qui peut affecter l'absorption de ces nutriments : chirurgie de l'estomac et de l’intestin grêle, maladies de l’intestin grêle, alcoolisme, etc.

    * Grossesse et allaitement (carences nutritionnelles).

    * Certaines infections, maladies du sang ou troubles auto-immunitaires.

    * Usage de certains médicaments ou exposition aux radiations.

    Il est important de mentionner que le nombre de globules rouges et le taux d'hémoglobine sont plus bas chez la femme et l'enfant que chez l'homme (à cause de son imprégnation androgénique).

    1) Le nombre d'hématies est normalement de :

    * 5 (4,5 à 5,5) millions / mm³ chez l'homme adulte ;

    * 4,5 (3,9 à 5,0) millions / mm³ chez la femme adulte et l'enfant.

    2) Le taux d'hémoglobine (Hb) du sang est normalement de :

    * 15 (13,5 à 16) g/100 mL chez l'homme adulte ;

    * 13,5 (11,5 à 15) g/100 mL chez la femme adulte et l'enfant.

    On parle d'anémie si le taux d'hémoglobine est inférieure à 13 g/dL chez l'homme adulte et inférieur à 12 g/dL chez la femme.

    Chez la femme enceinte, il y a une hémodilution physiologique, on place alors le taux minimal à 11 g/dL.

    Pour diagnostiquer l'anémie, seule la NFS (Numération et Formule globulaire Sanguine) est nécessaire. De plus, on fera systématiquement le dosage des réticulocytes. En effet, le compte des réticulocytes permet de déterminer si l'anémie est régénérative (il y a naissance accrue de nouveaux GR pour s'adapter, donc le processus de fabrication des GR fonctionne bien mais il y a perte accrue expliquant l'anémie) ou arégénérative (il n'y a pas de fabrication de nouveaux GR ou du moins, pas d'adaptation de la production (qui devrait augmenter) à la perte.

    Pour déterminer l'étiologie de l'anémie, selon le contexte, on pourra réaliser différentes analyses selon la cause suspectée :

    * Bilan martial : fer sérique, ferritine, capacité totale de fixation de la transferrine, saturation de la transferrine

    * Vitamine B12 sérique ± intra-érythrocytaire

    * Folates sériques ± intra-érythrocytaire

    * CRP

    * Profil protéique inflammatoire

    * TSH ultra-sensible, T4

    * Bilirubine totale et conjuguée

    * Lactate déshydrogénase (LDH)

    * Haptoglobine

    * Frottis sanguin au doigt

    * Recherche d'agglutinines irrégulières par test de Coombs direct ± Coombs sensibilisé

    * Hémocultures

    * Sérologies parasitaires

    * Frottis sanguin et goutte épaisse à la recherche de paludisme

    * Électrophorèse de l'hémoglobine

    * Ponction médullaire ± biopsie médullaire avec coloration de Perls

    * Test de résistance des hématies à l'hémolyse au saccharose, ou en milieu acide

    * Dosage de la G6PD et de la pyruvate kinase

    * Étude de la durée de vie des hématies marquées au technétium 99m

    * Test de Schilling

    * Plombémie, car l'anémie peut être induite par le saturnisme

    * Exploration de l'hémostase : TP, TCA, Temps de saignement, Facteurs de coagulation

    * Créatinine, urée, acide urique

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.