magnon86 a posé la question dans EnvironnementÉconomie d'énergie · il y a 1 décennie

Grâce aux bouses de vache, l'Inde économise combien de tonnes équivalent pétrole par an ?

Si j'ai bonne mémoire, dans les années 1980, le ramassage des bouses de vache et leur utilisation en combustible permettait de réduire de moitié les importations pétrolières de l'Inde.

Les chiffres ont-ils changé ? Les habitudes de consommation aussi...

Mise à jour:

@myka99 : excellente initiative.

Mise à jour 2:

@chance79 : merci pour le témoignage. +1 toi aussi.

Mise à jour 3:

@myka

Les 20 galettes par habitant pour ces 800 millions de consommateurs donnent donc 1,96 (10^12) kWh par an soit 170 millions de tonnes équivalent pétrole.

Ces 0,21 TEP par habitant par an sont 30 % des 0,7 TEP/an/habitant que consomme l'Inde http://ec.europa.eu/external_relations/energy/afri...

4 réponses

Évaluation
  • myka99
    Lv 5
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Comme un internaute l'a dit, les bouses de vache remplace le bois.

    Or nous arrivons très bien à comptabiliser tout ce qui comporte une activité marchande ou contre-valeur (PIB) mais c'est beaucoup plus dur de d'estimer un manque (les bouses de vache remplacent l'énergie qui serait produite par des ressources fossiles ou par de l'électricité si elle est distribuée).

    Pour faire simple, ta question n'est pas très pertinente car si les indiens utilisent des bouses de vaches, c'est qu'ils n'avaient pas autre chose sous la main (bois, le charbon, la paille, noix de coco...)

    Essayons quand même le calcul :

    Disons 800 000 d'Indiens (je supprime les riches -290000 millions) qui consomment 20 galettes de bouses par jour, dans des foyers performants (rendement 40% -énorme). Un galette sèche doit faire dans les 200g et avoir un PCI de 4,2 kWh/kg ou 14000 kJ/kg (PCI de la paille pour simplifier)

    Donc cela nous donne :

    E = 800 000 000*20*365,25*0,4*0,2*4,2=1,96.10E 12 kWh par an

    Une Teq correspond à 11620 kWh thermiques soit un ordre de grandeur de la consom économisée par 800 Millions d'Indiens s' ils remplaçaient entièrement la bouse de vache par du pétrole est 170 M Tep. Sachant qu'une Teq vaut 7,3 barils et que l'on considère 85 Mbarils extraits par jour, la consommation des indiens pour vivre représenterait 3,4 M barils/j soit 4% de la production mondiale/j de pétrole.

    PS : je considère que la seule pertinence des résultats donnés est l'ordre de grandeur. Les résultats sont probablement justes à 25% près.

    Approximation sur le poids de la galette, le nombre consommé, le rendement de la combustion qui est plus de l'ordre de 20% dans les foyers ouverts.

  • il y a 1 décennie

    Les bouses de vache séchées sont l'équivalent du bois chez les indiens.

    Ils en font un usage domestique chauffage cuisine etc..

    Pour l'indien de base je ne pense pas.

    la vache lui donne tout.

    Le seul problème pourrait venir de l'industrialisation et des véhicules, grands consommateurs d'or noir.

    Avec l'arrivée de l'informatique et des nouvelles technologies la production d'électricité à due fortement augmenter aussi.

    La modernité crée le besoin...

  • il y a 1 décennie

    rien a changé, car en vendée on melange la bouse de vache à la tourbe entre Luçon et L'aiguillon sur mer on enfile ces galette sur un baton pour qu'elles sechent et on les utilise dans la cheminee en hiver ^pour faire cuire les haricots dans la marmite , dans la ferme....car il n'y a pas beaucoup d"arbres dans les marais de vendée!!! astucieux non?

  • il y a 1 décennie

    Je ne connais pas les chiffres de l'inde.

    Par contre, les systèmes d'information ne consomment que 2% de l'électricité, donc ça n'a pas du changer grand chose. En revanche, les véhicules sont un vrai problème pour tout le monde, mais plus pour longtemps vu la hausse du brut !

    En chine, depuis les années 60 (programme sous Mao), les villages ont installé de grandes fosses sceptiques communes pour faire de la méthanisation de déchets organiques du village, et ils avaient grâce à ça le "gaz de ville" pour cuisiner (même dans des coins super reculés). Aujourd'hui, les grandes villes ont industrialisé le processus en construisant des usines qui récupèrent le méthane des déchets urbains, ce qu'on pourrait très bien faire en France puisque nous sommes très bien équipés en stations d'épuration.

    Source(s) : 100 ans de retard sur les Chinois, 200 ans sur les Allemands, et On généralise l'EPR, qui va nous faire définitivement revenir à l'âge de pierre (eh oui, vu le prix que ça coûte, touts les autres budgets de recherche vont être engloutis par cette monstruosité écologique et économique).
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.