Marc Raph a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Il semble qu’il y a pas mal de gens qui ne font pas la différence entre Musulman et Islamiste radical ?

Pour faire simple, et sans évoquer les différents courants en Islam, d'abord rétablissons la vérité. Quand on invoque les islamistes, on veut généralement parler des intégristes virulents et arrogants. Or, la plupart des travailleurs immigrés venus en Europe sont issus de la paysannerie, pauvres et peu cultivés, pratiquant généralement un Islam simple, comme les dévotes grenouilles de bénitier chez les Chrétiens.

Donc les islamistes, formés par des bataillons d'imams venus du Proche Orient, véhiculant le wahabisme, salafisme et autres courants..... sont très minoritaires dans la masse, même s'ils se font remarquer.

Quant à moi, je suis de pure souche européenne, fier de l'être, musulman dans mon engagement spirituel depuis 20ans, tout en gardant un grand amour pour Jésus, et je vis ma foi sans aucun problème avec mes pairs chrétiens, juifs et athées. D'ailleurs nous sommes nombreux (dans le même cas de figure que le mien) ; nous respectons et vivons parfaitement les lois républicaines qui font partie de notre culture, en y intégrant nos valeurs spirituelles.

Et nous n’avons aucune affinité avec les conceptions des radicaux islamistes, fondamentaliste et terroristes. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ces derniers nous regardent souvent avec beaucoup de suspicion ou cherchent à nous imposer leurs conceptions « guerrières » auxquelles nous n’adhérerons jamais.

Car Dieu prône l’amour, la fraternité, la tolérance et la paix… et la grande djihad.contre nos passions, nos défauts au fond de nous-mêmes !

PS : Pour ceux qui prétendent que nous Musulmans nous ne nous élevons pas assez contre les fanatiques, nous disons ce que nous avons à dire, et nous protestons avec vous. Mais nous ne faisons pas les amalgames. Et nous faisons aussi de sorte d'expliquer aux musulmans d'éviter d'en faire également, sous le coup des émotions. Ce n'est pas parce qu'il y a des brebis galeuses dans un corps de métier que nous condamnons l'ensemble de la profession. Comme ce n'est pas parce que Bush a décidé d'envahir l'Irak dans sa croisade évangéliste qu'il faut condamner tous les américains, et encore moins tous les chrétiens.

17 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Un étoile pour te dire mon admiration devant un véritable fils d'Abraham (Ibrahim pardon).

  • Kito
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Je constate que quand je discute de ma foi avec certains musulmans, ma propre foi (je suis catholique) en est renforcée. J'ai repris des habitudes de lecture quotidienne de l'évangile, j'ai pris des résolutions de Carême grâce aux encouragements d'une musulmane connue par QR.

    Pour parler en d'autres termes, ces discussions m'ont indéniablement apporté des grâces qui m'encouragent à continuer de dialoguer avec les musulmans.

    En revanche, avec d'autres musulmans, je me trouve devant des discussions stériles. Du style de ceux qui justifient des massacres d'innocents (appelés à tort martyres) ou des choses équivalents qui me paraissent si éloignées du dessein de Dieu.

    C'est ma façon de voir, comme toi, deux sortes de musulmans. Et je trouve qu'il n'est pas honnête et dangereux de les confondre en une seule catégorie. Ce n'est pas rendre service à la première catégorie.

    Et bravo pour ton PS. Je me tue à dire à certains que notre pape s'est opposé jusqu'au bout à la guerre en Irak.

  • Kiff
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Je n'ai pas ce problème d'amalgame pour ma part...

    Mais si certains l'avait encore, je pense qu'aprés t'avoir lu, ils devraient maintenant faire nettement la différence.

    Pour ce qui est de l'islamisme, le problème est complexe car ces mouvements relayent généralement les états dans leur dimension sociale par le biais du développement de l'aide sociale (dispensaires, distribution de nourriture, école...)

    Une fois la population est sous "perfusion", il est facile aux islamistes de bénéficier d'un large soutien populaire malgré leurs idées trés radicales.

    Car que les gens supportent et votent pour ceux qui s'occupent d'eux c'est logique et n'a en soi rien de choquant...

    Seul souci c'est que le prix à payer est bien lourd.

    Aprés les intellectuels peuvent dire ce qu'ils veulent, ils ne seront pas suivis, même s'ils ont raison...L'"esprit critique" ne sert à rien le ventre vide.

    @ Hydeyatsu : Je ne comprend pas ta réponse, pourrais tu préciser STP ?

    @ Propaganja : Tu renonces au désir ?

    C'est ça que prône le bouddhisme, le détachement cad le refus d'être sujet...

    C'est certes renoncer à la souffrance, mais c'est aussi renoncer aux joies !

    Peut on désirer sans souffrir ? Non peut être pas. Mais peut on être sans désirer ? Non plus il me semble...

  • il y a 1 décennie

    Hydeyatsu a bien résumé le problème lui aussi. Pour certains on est des infidèles et des étrangers avec lesquels on ne DOIT pas compter.

    La faute, si faute il y a n'est pas que d'un seul coté.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    sinon c'est quoi la question?

    Sinon c'est bien dans tes propos il y a progres de pas amalgamer Chretien,Occident, Américains et gouvernement Américain

    Tu pourrais encore faire plus de progrès en ne parlant pas de croisade évangélique...

    Parce que je n'ai pas vu dans la guerre d'Irak une guerre de religion et encore moins un esprit de vouloir convertir les Irakiens au christianisme..

  • il y a 1 décennie

    c'est bien de le dire ! en France , on laisse la religion pour ce qu'elle est : une affaire privée , et toutes les religions ont droit de cité ,si elles acceptent de jouer le jeu de ne pas vouloir devenir hégémonique . je ne confond pas les dingues et les autres , seulement j'observe que le fatalisme musulman ne les aide pas à combattre ceux qui prétendent imposer leur vues politiques au monde occidental . l'inertie profite aux extrémistes . apparemment le gros problème réside dans les diverses interprétations du coran , et dans les courants qui s'opposent au sein de la communauté . à quand un réveil oecuménique ?

  • il y a 1 décennie

    je suis d accord avec toi.

    c est comme l amalgame maghrebin/musulman

  • il y a 3 ans

    le mariage c'est un père et une mère pour tous. c'était l. a. définition du mariage monogame dans le monde entier il y a encore deux ou trois ans... le mariage pour tous, c'est le mariage pour les "gays" (une secte homosexuelle américaniste et non "les" homosexuels), et l. a. privation de père et de mère par l. a. loi.

  • lylia
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Oui.. il y en a meme qui n'acceptent pas le fait d'un juste milieu entre soufisme et integrisme.. Ce qui constitue pourtant l'immense majorite des musulmans.. categorie dont je fais partie.

    Un musulman se doit d'appliquer les lois du pays ou il vit.. Si ces lois ne lui plaisent pas, il peut s'en aller.. mais s'il est sous la loi republicaine, qu'il l'applique !

    Un musulman se doit aussi de respecter les autres croyances..

    Et le musulman a le devoir egalement de combattre l'injustice par les actes, par les mots ou au moins par le coeur (Coran).

    Il y a un juste milieu dans tout.. la voix du milieu est toujours la meilleure.

    Source(s) : @Propaganja : je crois en Allah..et je suis terriblement monotheiste.. On ne change pas de croyance d'un claquement de doigt.. alors.. respect a Bouddha, mais le voyage continue sans moi..
  • djemli
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Et il y a d'autre qui ne font pas de diffirence entre "Islam" et "musulman" ce qui est dangereux .

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.