Quelle est la part de responsabilité des médias dans le développement du racisme et de l'islamophobie ?

Je me souviens, dans les années 1970, qu’il y avait beaucoup d’attentats terroristes en Corse, mais aussi sur le continent, de la part des autonomistes et indépendantistes corses, représentant pourtant qu’une infime partie de la population. Et cela de façon quasiment quotidienne. Bien entendu les médias étaient... afficher plus Je me souviens, dans les années 1970, qu’il y avait beaucoup d’attentats terroristes en Corse, mais aussi sur le continent, de la part des autonomistes et indépendantistes corses, représentant pourtant qu’une infime partie de la population. Et cela de façon quasiment quotidienne. Bien entendu les médias étaient focalisés sur chacune des explosions : habitations appartenant à des continentaux, magasins dont le propriétaire n’avait pas participé à l’impôt révolutionnaire, vandettas, des casernes, commissariats et gendarmeries étaient régulièrement des cibles, de temps en temps il y avait des morts….
Les Français moyens en avaient tellement marre que régulièrement on les entendait vociférer « ils nous font chier ces cons de Corses, s’ils veulent d’indépendance et ben qu’ils la prennent »…. « leur île est tellement pauvre et leurs habitants tellement fainéants que sans l’aide la France ils ne s’en sortiront pas »… « Les Corses ne sont bons qu’à être des fonctionnaires ou à se la couler douce en faisant les maquereaux sur le continent, alors on n’a qu’à les jeter à la mer, et qu’ils restent en Corse ! »…. Bref on entendait plein de propos vociférant, d’amalgames, à priori… à leur égard !
Quand je me suis rendu en Corse pour y travailler, j’ai découvert un peuple dans l’ensemble charmant, un brin caractériel car il a du caractère, forgé par l’insularité, certes un brin orgueilleux et fier, mais avec qui je n’ai eu aucun problème, dans la mesure où je me pliais aux règles de leur culture et mentalité, et que je ne venais pas chez eux en conquérant et donneur de leçon (comme les parisiens qui étaient qualifiés de prétentieux). J’ai rencontré des autonomistes avec qui j’ai discuté, et je me suis rendu compte qu’ils craignaient surtout la perte de leur identité culturelle à cause de la « colonisation » économique (investissements divers) mais également culturelle) massive des continentaux sur place. Il est vrai que j’avais remarqué que certains continentaux se comportaient comme s’ils étaient à Paris ou d’ailleurs, sans égard pour la culture et la mentalité des locaux, ce qui suscitaient de l’animosité et une sorte de racisme de la part de ces derniers…. etc

De nos jours, maintenant que les médias sont focalisés sur les terroristes islamistes, on recommence le processus : on généralise, on fait des amalgames, on met tous les musulmans dans un même sac, mais comme ils sont d’une autre religion, ils sont donc forcément encore plus méchants. Ceci dit, il faut reconnaître qu’ils sont de la pire espèce dès lors que certains d’entre eux s’en prennent à des civils en. les tuant aveuglément. Car s’ils ne combattaient que des militaires occupant leur pays, on pourrait leur reconnaître le statut de résistant, mais dès lors qu’ils touchent aux civils, ils méritent d’être qualifiés de terroristes, et cela d’autant plus que toutes les religions interdisent l’injustice faite aux innocentes victimes.

Mais, de grâce, ne généralisons pas, ne mettons pas tout le monde dans un même sac. Soyons nuancés ! Sinon, certains musulmans risquent également de faire des amalgames et de mettre tous les occidentaux dans un même sac, comme le font justement ces terroristes, à l’inverse de ce que font les islamophobes.

Ne participons pas au développement de la haine aveugle. Mais aiguisons le discernement et l’intelligence. Et participons avec toutes les âmes de bonne volonté, de tous les bord, au développement de la fraternité et la paix !
Mettre à jour: @morichou : tu as sans doute raison, mais le problème est que chez les Musulmans sunnites, il n'y a pas de clergé ni d'évêque ni de pape, les associations musulmanes ne représentent pas véritablement la population musulmane. Donc, ils leur manquent un ou des leaders incontestés ici.
Mise à jour 2: leaders charismatiques
14 réponses 14