Yahyâ يحيى a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Pensez que les Juifs et les Musulmans ont plus de choses à partager, que les Chrétiens, d'une part, et... ?

... les Juifs et les Musulmans d'autre part ?

Je constate que les conceptions juive et musulmane du monde, des textes, de la Loi, du rapport à Dieu considéré comme Seigneur, etc., sont très proches.

Le Christianisme (surtout de nos jours) met surtout l'accent sur l'aspect sotériologique : Jésus est venu pour racheter nos péchés, il est le Sauveur.

Cet aspect n'est bien sûr pas totalement absent du Judaïsme et de l'Islam, mais il m'y semble moins prégnant.

Il y a dans ces deux religions une sorte de pragmatisme : nous vivons dans un certain monde, nous devons apprendre à y vivre en conformité avec la Loi de Dieu.

Ici, je ne fais que donner mon opinion ; il me semble que le Christianisme met moins l'accent sur la vie ici-bas. L'essentiel est de travailler à son salut dans l'au-delà.

D'ailleurs, on constate la forte influence du thème de la crucifixion, du sacrifice, chez les premiers chrétiens, martyrs de la persécution impériale. Qu'ils aient été minoritaires ou non n'est pas

Mise à jour:

... le problème. Il reste que l'imagerie sacrificielle est très présente dans le Christianisme (il suffit de lire "La légende dorée", Jacque de Voragine).

Voilà quelques éléments qui me permettent de répondre affirmativement, et à titre personnel, à la question que je pose.

Mais vous, que répondriez-vous ?

Vous êtes priés d'argumenter un minimum.

Mise à jour 2:

@mm : Les pires ennemis des Musulmans sont les Musulmans eux-mêmes. Et comme je l'ai dit en réponse à une question, tout ce qui est dit des Juifs dans le Coran s'applique désomais aux Musulmans en premier lieu, qui ont falsifié le Message de Dieu. Ce que le Coran reprochait autrefois aux autres communautés (certaines "errances" théologiques), il peut le reprocher la communauté musulmane aujourd'hui. Le Coran est un texte vivant.

Mise à jour 3:

Erratum dans l'intitulé : il faut lire "pensez-vous que..." bien spur.

Mise à jour 4:

@love : Je n'ai rien à dire sur les ressemblances que tu vois entre Judaïsme et Islam, même si on pourrait compléter ta liste. En revanche, en ce qui concerne le Judaïsme et le Christianisme, je dois dire que ta vision des choses est erronée : "peu de fanatisme, bonne condition de la femme" ?! On se demande dans quel monde tu vis. Il y a des fanatiques chez les Chrétiens et les Juifs, et il n'y a en pas plus chez les Musulmans, quoiqu'en dise la télévision.

Quant à "l'importance de l'etude des textes sacrés par tous les fideles", elle est présente aussi en Islam.

Mise à jour 5:

@love (suite) : Quant aux ressemblances entre Islam et Christianisme, tu te méprends encore une fois. Je ne sais pas ce qu'il en est chez les Chrétiens, mais l'Islam n'est pas une religion prosélyte, malgré ce que peuvent laisser penser les interventions de certains sur ce forum.

"L'intolérance" n'est pas vraiment un apanage de l'Islam. Ce que tu ne vois pas, c'est que le statut de "dhimmi" est précisément un gage de tolérance, au sens le plus strict de ce dernier terme. Les Musulmans n'ont pas persécuté les Juifs d'Espagne...

Mise à jour 6:

@Lev : Salut ! Tu m'as bien fait rire en parlant de la mosquée.

10 réponses

Évaluation
  • Michel
    Lv 7
    il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    Salut!

    A mon avis, une des convergences principales entre le Judaïsme et l'Islam est leur statut ''Abrahamique'', à travers la notion de ''fitra''.

    Parallèlement, les Chrétiens focalisent leur théologie sur la doctrine christique, ce qui induit en partie une certaine relativisation des observances rituelles (en théorie du moins...)

    Ce qui peut paraître paradoxal, dans la mesure où dans le Coran il est dit que la plus grande affinité se trouve entre les Chrétiens et les Musulmans, la relation avec les Juifs y étant présentée de manière plus conflictuelle (une sorte de rivalité entre cousins?)

    Mais à mon sens, ce qui uni les Chrétiens, les Musulmans et les Juifs, en dehors de leur foi en Dieu, c'est bien leur penchant qui consiste à més-interpréter les Livres Saints au profit d'aspirations politiques...

    Mais là n'est pas l'objet de ta question...

    Pour revenir à celle-ci, je dirais en outre que le recours à une langue ''sacrée'' (pour me référer à une de tes récentes questions) est certainement un point commun particulièrement important dans le lien qui unit Juifs et Musulmans (étant entendu que le grec biblique n'est pas porteur de la même profondeur ésotérique que l'hébreux et l'arabe...)

    Voilà quelques idées sommaires qui me traversent l'esprit à la lecture de ta question... Mais je suppose qu'il y aurait encore beaucoup à en dire (d'autant que j'avoue ne pas posséder assez de connaissances pour te fournir une réponse plus détaillée...)

    Bonne journée!

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Salut Yahyâ

    De temps en temps je vais prendre des saunas dans la grande mosquée de Paris.

    L'endroit est peuplé d'1/3 de gens de confessions diverses, 1/3 de musulmans et 1/3 de juifs (en gros).

    Ca se chamaille souvent entre Juifs et Musulmans.

    Mais, toujours dans une ambiance bon enfant.

    Des fois, je vois de superbes sketches, tu mets une caméra là-dedans et tu filmes une "dispute", tu meurs de rire. C'est toujours détendu, un délire un peu vaudeville comme ça. Les frères ennemis qui s'engueulent.

    Et au final, le Juif laisse toujours le dernier mot aux musulmans - nous sommes dans une mosquée.

    En arrivant sur ce forum, j'ai HALLUCINE en voyant la HAINE PROFONDE et bien réelle de certains Musulmans pour les Juifs - tous les Juifs. Ca me blesse. Je pensais, peut-être naïvement, que le problème était dépassé. J'en restais à ma vision du monde un peu manichéenne et candide: ces deux peuples qui s'entre-déchirent à en blaster les familles et les enfants à l'autre bout du monde, et qui se disputent gentiment ici.

    Israël...

    OK je comprends d'accord, mais bon...

    Surtout que dès que ça commence à parler de la Palestine et de ces "charognards sionistes" et que ça commence à parler d'entraide entre "frères musulmans", hop je ramène mon grain de sel en parlant de l'accueil de la Syrie, Jordanie etc. fait au peuple palestinien, et là ça se déchaîne.

    Je me suis même fait traiter de "sale Juif" récemment, à une question qui n'avait rien à voir et qui parlait de la laïcité en France. J'ai dû dire un truc qui a pas plu, va comprendre, je me suis fait traiter de sale Juif. Moi, pur produit athée et pro-palestinien.

    .

    Source(s) : Voilà pour ma modeste contribution, ça ne répond pas vraiment à ta question mais je n'ai pas les connaissances suffisantes pour répondre précisément, j'avais juste envie de parler de ça. @ merci salut ;-) .
  • Anael
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Bonjour, Yahyâ !

    Au contraire, c'est ici, sur la vie de là bas, que le christianisme met l'accent, le Christ est présence, premièrement. Même beaucoup des chrétiens mettent l'accent sur l'importance de la croix et son vécu, mais en effet la route de la croix s'est fait pour la Vie, pour son abondance et la pleine liberté. Dans cette liberté qui a ses valences intérieures on comprends l'importance de la croix et pas dans sa souffrance. Les premiers chrétiens ont pris la route du sacrifice pour faire de la place dans le corps de l'humanité et dans l'histoire.

    Quoi partager ensemble, tous?...La vie !

    En ce moment de l'histoire plus importante que l'appartenance à une religion ou d'autre c'est le réveil de la conscience que toutes les pratiques spirituelles la suivent. Beaucoup des représentants des toutes les cotés ont compris cette urgence.

  • il y a 1 décennie

    Puis-je signaler que le maître spirituel de Mohamed était un chrétien...

    Que les chrétiens sont, en fait, à l'origine, des hommes (et des femmes de religion juive.

    Bref! que les religions du Livre sont de toutes façons extrêmement proches les unes des autres.

    Ce qui change n'est qu'une question de conception du rapport avec Dieu.

    La notion de Dieu, elle ne change guère.

    La preuve, au Moyen Age, à la grande époque de la spiritualité, il y avait des sortes de conciles oecuméniques entre les représentants des 3 religions.

    Cela n'empêchait pas les politiques de persécuter les membres des religions qui ne leur plaisaient pas ...

    La barbarie, l'ignorance et l'intolérance des Princes faisaient le malheur des fidèles et des philosophes.

    De nos jours, c'est pareil, c'est la politique et ses fanatiques qui divisent le plus les croyants des 3 religions.

    Le vrai croyant se moque de savoir comment son voisin prie Dieu. Il se réjouit de sa prière et de sa foi, même si ce n'est pas la sienne. Le reste n'a que peu d'importance.

    Dans toutes les religions, il y a des hommes de bonne volonté qui ne demandent qu'à s'entendre et à prier Dieu ensemble.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    On peut trouver des points communs entre deux de ces trois religions.

    N'oublions pas que le Christ et l'Islam proviennent en partie du Judaisme.

    Ressemblances entre Jud et Islam =

    Monotheisme strict, importance de la loi qui doit etre suivie dans tous les aspects de la vie quotidienne.

    Regles alimentaires.

    Absence de peché originel, pas de probleme avec la sexualité quand elle s'exerce dans le couple, divorce possible.

    Ressemblances entre Jud et Christ

    Primauté de la morale, peu de fanatisme, bonne condition de la femme, importance de la vie future, idee du messianisme, importance de l'etude des textes sacrés par tous les fideles.

    Ressemblances entre Islam et Christ

    Religions proselytes, intolerance envers ceux qui ne partagent pas votre foi( dhimmitude en Islam et expulsion des autres croyants chez les chretiens), guerres menées au nom de la religion, grande civilisation formée à partir de la religion, importance que le souverain soit aussi un croyant.

  • il y a 1 décennie

    bonsoir, non je ne crois pas personnellement, pour ce qui est de Jésus je ne peux pas dire le contraire mais les musulmans parle aussi de leur Prophète. Je trouve cela moins présent dans le judaïsme, même s'ils attendent le messie... qu'elle qu'en soit la forme. Oui en effet il y a peut etre plus de pragmatisme.. encore que chez certains chrétiens il y a une indépendance qui s'affirme je trouve. Alors avant le concile de Vatican 2 c'était tout à fait vrai l'essentiel était la vie dans l'au delà, et je trouve que c'est présent aussi chez les musulmans...

    Je te remercie ta question est une bonne source de réflexions et de recherches.

    bien à toi.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Tu as raison Yahya, pour le chrétien, Jésus est la Voie qui mène au Père. La seule.

    Jean 14:6

    Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.[...]

    Nous aimons le Christ en tant que Dieu fait homme, conscients du sacrifice qu'Il a fait pour nous sauver ,pour nous ouvrir ce Chemin vers Dieu.

    Le chrétien se sait sauvé par la foi en Jésus , vit en communion avec un Jésus vivant, et doit mener une vie d'amour pour Dieu et le prochain, qu'il se doit d'aider.

    Ce qui n'empêche nullement de bénir Dieu pour l'aide et les bénédictions qu'IL nous donne dans cette vie.

    Sans doute le chrétien se sent plus proche du juif que l'inverse. Aimant Jésus, qui est le Sauveur annoncé aux juifs et partageant les promesses de Dieu pour l'humanité contenues dans l'Ancien Testament, il est vrai que nous les voyons comme des frères qui malheureusement n'ont pas su reconnaître le Messie.

  • il y a 1 décennie

    le judaïsme ou le grand frére du christianisme comme a aimé à le rappeler Jean Paul II est auant que le christianisme une religion qui place l'homme au centre de tout débat avec une place égale pour la femme...par contre pour l'Islam...

  • il y a 3 ans

    Pour me simplifier la vie, j'ai simplement renoncé à croire en un hypothétique Dieu. j'agis en mon nom, sans espérer un non moins hypothétique paradis. Bref, je ne rends de compte à personne.

  • il y a 1 décennie

    dans le coran les juif sont des ennemis

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.