Anonyme
Anonyme a posé la question dans Gastronomie et boissonVégétarien · il y a 1 décennie

Finalement, le mouvement végétarien ne serait-il pas une nouvelle forme de discrimination ?

En effet, ce mouvement autorise la consommation de végétaux et de champignons, sous prétexte qu'ils seraient sans conscience, donc inférieurs aux animaux (dont les humains) et que de ce fait, nous aurions tous droits sur eux, en particulier ceux de les séquestrer, modifier génétiquement, recouvrir de produits chimiques avant de les assassiner sauvagement juste pour le plaisir égoïste de remplir vos assiettes !

Finalement, qu'est ce qui justifie cette discrimination du règne animal envers le règne végétal, champignon ou autre ? Le mouvement végan ne serait-il pas une forme de règnisme ?

Pour la vie sous toutes ses formes ! Contre le règnisme ! GO LITHO !

Mise à jour:

@Vegan Kitty : "Pour ce qui est de séquestrer les végétaux, puisqu'ils sont immobils, je ne vois pas où est le problème." Un preuve de votre règnisme ! Vous considérez que les végétaux sont inférieurs car immobiles (ce qui d'ailleurs n'est pas totalement vrai, puisque les spores/pollens se déplacent et son parfois spécialisé pour optimiser leur déplacement), et de ce fait, considérez qu'il est moral de les parquer par milliers dans des petits terrains où ils ne bénéficient pas d'un minimum d'espace vital ! Et je ne parle même pas des champignons de Paris dont certains ne verront même jamais la lumière !

Ce que vous me dites me rappelle les conditions de vie des esclaves dans les plantations de coton des Etats du Sud... A quand un Code Vert pour les végétaux ?

Mise à jour 2:

@Sandrine L : "Les plantes n'ont pas de système nerveux ni de cerveau, elles ne ressentent pas la douleur." Faux ! Archi faux ! De nombreux scientifiques ont prouvé que les plantes connaissent des stimuli électriques quand elles sont soumises à des contraintes extérieures (mais je te laisse lire l'excellent post de Dexippe à ce sujet)

"Ceci dit, si on est convaincu qu'elles souffrent, c'est une raison de plus d'être végétarien." Ce que tu dis est la preuve de ton sadisme, tu avoues que savoir que les plantes souffrent te conforte dans ton idée d'être végétarien. Plus que les végétaux (dont nous n'avons pas besoin contrairement à ce que prétendent les vendeurs de soja, cf le régime litho), c'est la souffrance de ces végétaux que tu aimes... Dis moi, ne serais-tu pas un spectateur assidu de la taille de Bonzai, la corrida du végétalien ?

Mise à jour 3:

@Il Maestro : quelle façon réductrice de voir le mouvement litho "suceur des cailloux", et si je te traitais de "lécheur de salade" ou de "buveur de sang", comment tu réagirais hein ? Quelle intolérance !

12 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Rires... excellente question, c'est ce que je dis souvent à des amis : "c'est pas pask'ils peuvent pas geindre en vous regardant avec leurs grands yeux tout tendres et innocents qu'ils souffrent pas, les végétaux" !

    Vivement le jour où l'on se nourrira de l'énergie pure de l'air, hein !

  • il y a 1 décennie

    Les plantes n'ont pas de système nerveux ni de cerveau, elles ne ressentent pas la douleur.

    Ceci dit, si on est convaincu qu'elles souffrent, c'est une raison de plus d'être végétarien.

    Les omnivores consomment plus de végétaux que les végétariens. Ils les consomment indirectement.

    Je cite un passage du site "défi pour la terre" :

    http://www.defipourlaterre.org/agir/alexterieur/ac...

    Citation:

    1 kg de bœuf = 20 kg de céréales + 20 000 litres d’eau + (l’équivalent en énergie de) plus d’1 litre de pétrole.

    De plus, un bœuf offre 12 fois moins de repas que les céréales qu’il aura consommées.

    Il faut garder à l'esprit que les animaux que les omnivores mangent ont eux mêmes mangé des végétaux avant. Et ils ont mangé des quantités considérables de végétaux.

    Je suis végétarien, je mange des céréales, mais quand un omnivore a mangé l'équivalent d'un kg de boeuf, je suis très loin d'avoir mangé 20 kg de céréales.

    Donc, pour ceux qui se soucieraient de l'éventuelle souffrance des plantes, retenez que vous en ferez moins souffrir en étant végétarien qu'en étant omnivore. :-p

    @et après on va dire que ce sont les VG qui sont extrémistes...

  • il y a 1 décennie

    Vegan Kitty a raison, la plupart de vegetariens sont contre les OGM (moi le premier!!!!).

    Et puis, les vegetaux n ont pas de systeme nerveux ni de sentiment et c est au contraire le non vegetarisme qui est une discrimination car pourquoi manger manger un poulet et pas un chien ou un homme???

    Ca c est une discrimination!!!

    Go vegan

  • il y a 1 décennie

    Si si ! A mort !

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    " En effet, ce mouvement autorise .... assiettes !"

    Tous d'abord, le mouvement végétariens n'existe pas, il y a pleins de mouvements végétariens différents.

    Ensuite, je ne connais aucun végétarien ni mouvement végétarien qui tiens l'argumentaire que tu développes.

    Je ne pense pas être supérieure aux végétaux, je pense qu'il faut que j'en mange pour vivre.

    L'alimentation végétarienne est bien moins consommatrice de végétaux que l'alimentation omnivore (si tu ne comprends pas pourquoi, c'est dommage pour toi). En ceci, elle est plus respectueuse du règne animal, mais aussi du règne végétal, que le régime omnivore. On pourrait être végétarien uniquement pour respecter davantage le règne végétal, et vouloir séquestrer et massacrer moins de végétaux. (Mais pas aucun, puisque la volonté de rester en vie est le seul égoïsme que j'admettes).

    Je suis tout à fait opposée aux OGM et aux produits chimiques.

  • il y a 1 décennie

    Qui n'a jamais entendu le cri de la carotte au fond des bois ?

    Chacun son opinion certes mais moi je mange de tout et je m'en porte très bien ! Franchement un steak de soja remplacera jamais un bon pavé de boeuf he he

  • mijo
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Mon cher Lapinou, vous exprimez d'une façon ludique mais néanmoins vraie ce que je dis et que personne ne prend en compte à part pour me mettre des pouces en bas. Qui a décidé que les végétaux étaient sans conscience? Quand nous mangeons un animal, nous savons qu'il est mort. Mais, les carottes que nous râpons vivantes,le céleri et autre légumes, qui entend leur souffrance?

    Pour ceux qui croient en un Créateur sachez qu'Il" nous a donné le monde", mais aussi qu'Il "nous a donné au monde", et après notre mort nous servons de nourriture aux asticots. La boucle est bouclée!

  • il y a 1 décennie

    Tu remarqueras déjà que la plupart des végés ne sont pas favorables aux OGM ni aux pesticides. Pour ce qui est de séquestrer les végétaux, puisqu'ils sont immobils, je ne vois pas où est le problème.

    Go vegan!

  • il y a 1 décennie

    Go Francis Lalanne !

  • il y a 1 décennie

    Vous avez bien raison. On oublie trop souvent les souffrances que subissent les végétaux en se faisant moissonner, couper, dont on retire les enfants (les graines) afin de se nourrir.

    Ce n'est pas parce que nous ne comprenons (pas encore) le langage des plantes qu'il faut les considérer comme quantité négligeable !

    Francis Lalanne dans la passionnante émission scientifique de Marc Olivier Fogiel, expliquait que quand on marchait sur une plante, puis qu'on s'approchait d'une autre plante proche au moment du "drame" on pouvait détecter sa peur grâce à des électrodes...

    Vous voyez bien !

    Halte au régnisme !

    Go Litho !

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.