Abraham est-il le fondateur du monothéiste reconnu par le Judaïsme, le Christianisme et l'Islam ?

Etes vous d'accord avec ce qui suit: Abraham reçut un appel de Dieu à l'âge de 75 ans (Genèse 12). Dieu lui demandait de quitter Sumer pour s'établir en Canaan ( Israël ) et appelait Abraham à se consacrer à Lui. Les trois religions monothéistes se réclament d'Abraham et le considèrent comme... afficher plus Etes vous d'accord avec ce qui suit:

Abraham reçut un appel de Dieu à l'âge de 75 ans (Genèse 12). Dieu lui demandait de quitter Sumer pour s'établir en Canaan ( Israël ) et appelait Abraham à se consacrer à Lui.

Les trois religions monothéistes se réclament d'Abraham et le considèrent comme le modèle parfait du monothéiste

Allah était présent depuis des siècles lorsque l’islam (judaïsme ismaélite) apparut au cinquième siècle.
C’était déjà le nom du Dieu unique des Arabes chrétiens.
Allah vient de la divinité sumérienne Lilîtu, évoluant en Lilith, puis en Al-ilat, mais aussi de El, Dieu, en akkadien Ilu.
Le nom Allah a été masculinisé à partir de al-ilat (déesse) devenu al ilah (dieu). Allah s’écrivait al ihal, car la langue arabe n’avait pas alors la chadda, redoublement de la consonne, pour écrire Allah. De nombreuses formes préfigurèrent ce nom : eloah, alah, elâhon, elah, ilan, allaho, ilahân, il, EL

Y a t-il des erreurs ?

But - Cataloguer ce que nous avons en commun
Mettre à jour: Dans l'étude des religions comparées, une religion abrahamique est l'une des religions dérivées d'une ancienne tradition commune aux Sémites, remontant selon ses membres à Abraham ("Père d'une multitude" héb. אַבְרָהָם arabe ابراهيم), un patriarche dont la vie est narrée dans la Bible... afficher plus Dans l'étude des religions comparées, une religion abrahamique est l'une des religions dérivées d'une ancienne tradition commune aux Sémites, remontant selon ses membres à Abraham ("Père d'une multitude" héb. אַבְרָהָם arabe ابراهيم), un patriarche dont la vie est narrée dans la Bible hébraïque (l'"Ancien Testament"), et en tant que prophète dans le Coran. Il est également qualifié de prophète dans Genèse 20:7.

Les religions abrahamiques forment un groupe important de religions, dans leur ensemble monothéistes, parmi lesquelles, entre autres, le judaïsme, le christianisme, l'islam, et le bahá'ísme. De nos jours, à peu près 3,7 milliards d'individus, plus de la moitié de la population mondiale, adhèrent à une religion abrahamique. Cependant, beaucoup de ces adhérents rejettent cette catégorisation, sur base d'incompatibilités inhérentes et fondamentales de points de vue concernant Abraham et Dieu.
Mise à jour 2: Selon le récit biblique, le monothéisme fut la croyance originelle du premier couple, Adam et Ève. Dans la Bible hébraïque et le Coran, Abraham est décrit comme un patriarche (la tradition juive le nomme Avraham Avinou, Avraham notre père, et les convertis au judaïsme sont souvent appelés Ploni ben Avraham... afficher plus Selon le récit biblique, le monothéisme fut la croyance originelle du premier couple, Adam et Ève.
Dans la Bible hébraïque et le Coran, Abraham est décrit comme un patriarche (la tradition juive le nomme Avraham Avinou, Avraham notre père, et les convertis au judaïsme sont souvent appelés Ploni ben Avraham Avinou), béni par Dieu, qui lui a fait de grandes promesses.

Il est pour les Juifs et les Chrétiens l'ancêtre du peuple d'Israël via son fils Isaac, et pour les musulmans, l'ancêtre des Arabes via son fils Ismaël.

* Dans la tradition juive, Abraham représente la Midat ha'Hassed, l'attribut de générosité, qui parle peu et fait beaucoup.
* Dans la tradition chrétienne, Abraham est un modèle de foi, et son intention d'obéir à Dieu en offrant Isaac est considérée comme préfigurant Dieu offrant Son fils, Jesus.
* Dans la tradition musulmane, Abraham (Ibrahim) a obéi à Dieu en offrant Ismaël, et est considéré comme l'un des plus importants prophètes envoyés par Dieu.
Mise à jour 3: Le catholicisme n'a explicitement accepté le regroupement abrahamique que très tardivement, à partir du concile de Vatican II et de sa déclaration Nostra Ætate. Nostra Ætate rappelle que Allah est le même Dieu que le Dieu d'Abraham dans l'Ancien Testament, et que les chrétiens et les musulmans partagent... afficher plus Le catholicisme n'a explicitement accepté le regroupement abrahamique que très tardivement, à partir du concile de Vatican II et de sa déclaration Nostra Ætate. Nostra Ætate rappelle que Allah est le même Dieu que le Dieu d'Abraham dans l'Ancien Testament, et que les chrétiens et les musulmans partagent la foi abrahamique; en conséquence, l'Église catholique déclare qu'elle estime les musulmans pour leur adoration d'un seul Dieu qui a parlé aux hommes.

L'identité abrahamique ne semble pas reconnue en tant que telle par le monde juif.
Mise à jour 4: Peut-on dire que ce sont des religions qui ont beaucoup de valeurs morales semblable.

Qu'en tant que croyant de Dieu nous sommes les plus proche par rapport à d'autres religions ou de sectes ou de non croyant.

Qu'il y a moyen de se respecter et de vivre ensemble
7 réponses 7