Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique et gouvernement - Divers · il y a 1 décennie

En se faisant l'apôtre de la discrimination positive en France, N. Sarkozy ne fait-il pas la part belle au

Communautarisme qui n'en demandait pas autant pour s'installer dans notre pays ?

Mise à jour:

ALEXI - contrairement à vous, je n'ai aucun gourou, preuve en est, pourquoi le défendez-vous de cette manière bec et ongles ? donc si vous voulez parler de F. Mitterrand, si vous saviez ce que j'en pense, vous ne seriez pas déçu.

16 réponses

Évaluation
  • Meilleure réponse

    Surtout que la discrimination positive a montré ses limites aux USA, pourquoi l'appliquer ici? Au lieu de lutter contre le racisme et le communautarisme, la discrimination positive les a renforcé aux USA! Pourquoi appliquer une recette dont on a la preuve qu'elle ne fonctionne pas?

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    C'est clair. Une discrimination, même "positive" reste une discrimination.

  • il y a 1 décennie

    Les lois de la république voudraient que nous soyons TOUS égaux devant elle, donc quel besoin avons nous d'appliquer une discrimination positive ? ; pourquoi ne pas tous simplement appliquer la loi de la république à la lettre?

    Est ce que engager des gens par rapport à leur race c'est faire avancer les choses ou bien n'est pas la encore un geste de racisme?

    Le jour ou je me pointrais dans une boite et que le patron me dira " vous avez toutes les qualités requises mais malheureusement comme vous n'êtes pas asiatique , je ne peux vous engager"

    Pourrais je donc dans ce cas la l'attaquer pour racisme?

    Le gros problème avec les bien pensants de nos sociétés modernes c'est qu'ils pensent faire avancer les choses avec leurs mesures alors qu'en réalité il ne font que créer de nouveaux problèmes.

  • il y a 1 décennie

    C'est une façon de faire du SOCIAL à peine démago, un vieux truc que JF Kennedy avait inventé en 1966 et dont les Américains sont revenus

    En Algérie (française) on avait essayé de faire cela dans l'administration vers 1960 ,le résultat avait été de multiplier les haines des deux côtés

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Silk
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    Tout à fait, et c'est une des choses que je lui reproche.

  • il y a 1 décennie

    Son parti est déjà une secte où la pensée unique est de rigueur et où des excuses publiques sont exigées si un de ses membres exprime son désaccord !!

    Ajoutons à cela son mépris de la laïcité et ses déclarations pro-catholique :

    - "Face à l'effacement des repères, face aux bouleversements que connaissent nos sociétés, nous avons besoin de la contribution de l'Eglise catholique comme celle des autres courants religieux et spirituels pour éclairer nos choix et construire notre avenir"

    - "Dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur même s'il est important qu'il s'en rapproche parce qu'il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d'un engagement porté par l'espérance".

    - Il a appelé à l'avènement d'une "laïcité positive" qui sache "veiller à la liberté de pensée", mais qui "assume également les racines chrétiennes" de la France.

    Et voilà un retour avant 1905 !!

    Bonne fin de journée

    Max

  • il y a 1 décennie

    on divise en communautés, et hop! on règne mieux!

    rajout: le communautarisme c'est l'ennemi de la démocratie et de la lutte sociale; lorsqu'on commence à faire valoir des interets communautaires, on abandonnes peu à peu les interets de classe et au lieu de faire cause commune on se sépare et on milite chacun dans son coin pour son petit bout de reconnaissance

    le communautarisme a brisé les premiers mouvements sociaux aux états unis, et les mouvements anti-guerre (si, si il y en avait) dès la guerre de sécession; c'est une arme bien rodée et qui fonctionne à merveille pour faire avaler encore plus de couleuvres

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Bien sur il y participe, dans la continuité des 25 dernières années.........

  • il y a 1 décennie

    si bien sûr, mais pour moi Sarko est un immigrationiste, ceux qui en doutent se gourrent profond

  • il y a 1 décennie

    Sodome et Gomorrhe.

    Le communautarisme est ambivalent comme toutes les actions humaines, mais dans le domaine du pouvoir c'est toujours l'imposture du paravent du bien qui cache le pire.

    En fait, ce lobbying est le moyen de permettre aux réseaux d'intermédiaires les plus puissants et radicaux de filtrer l'impunité du monopole des ententes de profits ; et comme tous s'en goinfrent, c'est l'omerta des oligarchies sur le système.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.