Le 4 mai 2021 (heure de l’Est), la plateforme Yahoo Questions/Réponses s’arrêtera, mais passera d’abord en mode lecture seule à partir du 20 avril 2021 (heure de l’Est). Aucune modification ne sera apportée aux autres propriétés ou services Yahoo, ni à votre compte Yahoo. Vous trouverez d’autres informations sur l'arrêt de Yahoo Questions/Réponses et sur le téléchargement de vos données dans cette page d'aide.

bebeyou a posé la question dans SantéSanté mentale · il y a 1 décennie

qu'est-ce que la dyslexie et quelles sont ses caractéristiques ou comment se manifeste t-elle?

2 réponses

Évaluation
  • Bia
    Lv 5
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    La dyslexie, vaste sujet.

    La dyslexie est un trouble sévère et durable de l'apprentissage de la lecture, survenant en dépit :

    1- d'un niveau intellectuel suffisant,

    2- d'une absence d'handicap sensoriel pouvant expliquer le trouble (perte de la vue, de l'audition),

    3- d'un apprentissage adapté,

    4- d'un milieu socio-culturel et affectif normalement stimulant.

    Le diagnostic de dyslexie ne peut être envisagé que si la lecture n'est pas acquise et fonctionnelle à la fin du CE1. Car le diagnostic nécessite un décalage avec les enfants tout-venant (c'est-à-dire lambda) de 18 à 24 mois.

    Cette définition est une des plus consensuelles, bien qu'il n'y en ait pas une seule qui soit reconnue par tous.

    Les marqueurs de la dyslexie, quand un apprentissage normal de la lecture a été entrepris sans succès sont : la lenteur, une lecture imprécise, l'absence d'automatisation de la lecture. Les "normo-lecteurs" automatisent leur lecture : après avoir vu plusieurs fois un mot, il n'est plus besoin de le déchiffrer, il est reconnu "globalement".

    Les marqueurs d'une probable dyslexie à venir peuvent être remarqués avant l'apprentissage de la lecture (en grande section de maternelle) : il faut consulter un orthophoniste pour le savoir.

    Les dyslexies sont multiples et les chercheurs et praticiens ne s'accordent pas sur les types.

    Il y a d'abord la dyslexie profonde : c'est le déchiffrage "lettre à lettre" qui est difficile à acquérir, à automatiser. Il est possible à l'enfant de reconnaître les mots en global (pour simplifier... ce serait trop beau si c'était si simple), ce qui est un peu ennuyeux parce qu'il est difficile de reconnaître ainsi plus d'une centaine de mots et il est difficile de lire précisément.

    Il y a aussi la dyslexie de surface : c'est la possibilité d'acquérir la forme globale du mot qui est mise à mal. Le problème est que l'enfant est alors "condamné", sans aide, à toujours déchiffrer. Cela rend la lecture lente, fatiguante et coûteuse, et rend l'accès au sens plus difficile.

    On parle souvent de dyslexie-dysorthographie, c'est-à-dire que la dyslexie se double d'une difficulté durable et sévère d'apprendre l'orthographe.

    L'orthographe, c'est l'identité des lettres et leur séquence, c'est-à-dire savoir qu'il y a un "a" dans "dans" et non un "e", mais aussi savoir qu'on met le "a" devant le "n" et pas l'inverse.

    Il est logique que si l'enfant est dyslexique, son accès à l'écrit est limité et difficile, et que ça va entraîner une difficulté d'orthographe...

    On peut aussi avoir une dysorthographie sans dyslexie mais c'est une autre histoire.

    La consultation chez un orthophoniste peut donner de très bons résultats par rapport à l'absence de prise en charge. Malgré tout, la dyslexie est un trouble à vie. Il est donc important de stimuler le dyslexique sur le long terme.

    Enfin, il est important de rassurer les dyslexiques : la scolarité n'est pas compromise, même si plus coûteuse, l'accès à des études supérieures est pourtant possible. C'est pourquoi il est nécessaire que l'enfant soit pris en charge le plus tôt et le mieux possible. (si on ne peut diagnostiquer de dyslexie qu'en fin de CE1 voire en CE2, un suivi orthophonique pour difficultés de langage écrit est possible dès le CP).

    Source(s) : étudiante en orthophonie.
  • il y a 1 décennie

    La dyslexie est un trouble spécifique et durable affectant l'identification des mots écrits. Il existe des dyslexies acquises, appelées aussi alexies (elles font suite à des lésions connues du système nerveux), et des dyslexies développementales observées chez l'enfant. Un dysfonctionnement auditif est l'une des premières pistes à explorer. La dyslexie entraîne des troubles de l'écriture : on parle d'agraphie dans les dyslexies acquises, ou de dysgraphie et de dysorthographie dans la dyslexie développementale.

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.