Boss A a posé la question dans SantéSanté mentale · il y a 1 décennie

Un medecin psychiatre peut il cacher un trouble neurologique a un adolescent de 17 ans et a ses parents?

5 réponses

Évaluation
  • Anonyme
    il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Oui s'il estime que cette révélation peut susciter un trouble grave. Mais il est tenu (à la demande des parents) de communiquer son diagnostic au médecin traitant de la famille. Il appartiendra dés lors à ce dernier d'apprécier la situation et l'opportunité de trouver la solution la meilleure possible.

  • Igel
    Lv 6
    il y a 1 décennie

    Bonsoir,

    Un psychiatre est un médecin (à la différence d'un psychologue qui ne l'est pas).S'il détecte une anomalie chez un enfant mineur il a le devoir de prévenir ses parents ou représentants légaux et le médecin de l'enfant (En France à partir de 16 ans c'est le jeune qui choisit son médecin référent) .

    S'il y a des troubles neurologiques ,il faut consulter un neurologue et rechercher la cause de ces troubles afin d'apporter un traitement .

  • Pépo
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    non, de plus il est préférable de voir un neurologue

  • il y a 1 décennie

    Question trop vague pour une réponse précise. Quel trouble neurologique ? Est-ce le psychiatre qui l'a diagnostiqué ? Quel lien entre le psy et l'ado : le voit-il en psychothérapie ? Quels liens entre l'ado et les parents ? S'entend-il avec eux ? Vit-il avec eux ? Y a-til des conflits ?

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    non aux parents:ils sont son support ;et oui à l'adolescent:il peut se succider

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.