Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Quelle est la différence entre une profanation et une degradation de tombes ?

Quand on s'en prend à des tombes de musulman c'est une profanation , quand on s'en prend à des sepultures chrétiennes, c'est seulement une dégradation. Pourquoi ?

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-35055...

STRASBOURG (Reuters) - Vingt-huit tombes chrétiennes du cimetière de Marville, dans la Meuse, ont été dégradées, a-t-on appris dimanche de source judiciaire.

"Deux stèles ont été renversées et brisées et le reste de dégradations porte essentiellement sur des plaques et des pots de fleurs", a déclaré à Reuters le procureur de la République de Verdun, Alexandre de Bosschere.

"Une dizaine de crucifix ont été retournés ce qui peut faire penser à des dégradations à caractère gothique", a-t-il ajouté.

Les faits ont vraisemblablement été commis vendredi

Une enquête de flagrance pour "dégradations en réunion" a été confiée aux gendarmes de la section de recherches de Nancy (Meurthe-et-Moselle) et de la brigade de recherches de Montmédy (Meuse).

11 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    La différence que je fais entre les deux mots c'est que dégradation ne concerne que la tombe dans son aspect extérieur tandis que profanation signifie pour moi violation de l'intérieur de la tombe, manque de respect pour les corps qui s'y trouvent, exhumation d'os etc.

    Ceci dit je vois rejoins en cas de profanation/dégradation de tombes chrétiennes, on attribue généralement cela à de jeunes délinquants, une jeunesse sans repères, voire des jeunes dont la révolte est presque normale car on ne leur donne pas la place à laquelle ils ont droit dans notre société, etc. Par contre, s'il s'agit de tombes juives ou musulmanes, on fait généralement tout de suite des rapprochements avec l'extrême droite et ses thèses racistes. Je n'ai pas de sympathie particulière pour les mouvements xénophobes, mais je trouve qu'il y a souvent deux poids, deux mesures.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Si on s'en suite à la strict définition, le retournement des crucifix montre qu'ils 'agit d'une profanation.

    Il y en a eu 92 en 2007. En as tu seulement entendu parler?

  • Marc
    Lv 5
    il y a 1 décennie

    Une dégradation d'une tombe n'est que matériel. Une profanation a pour but d'insulter le mort, la culture du mort ou sa religion.

  • il y a 1 décennie

    La différence est assez simple, même si l'on emploi indifféremment les deux termes aujourd'hui.

    En fait une profanation est l'utilisation d'élements profanes (sans valeur particulière) dans un cadre sacré (valeur spirituelle), ou le contraire. Par exemple, dans la profanation de tombes, on mélange une croix nazie et une tombe sacrée. On voit donc la différence avec la dégradation, qui est simplement le fait d'abîmer un objet (par exemple on détruit la stèle d'une tombe).

    Source(s) : Culture G et Wiki pour vérifier
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Le temps dégrade les tombes sans les profaner ! (Attention au sens de profaner ! Après tout, pourquoi les égyptologues ne sont-il pas plus (+) des profanateurs de tombes que les voleurs antiques qui cherchaient surtout à s'enrichir ?)

  • il y a 1 décennie

    profanation/dégradation pour moi l'acte est le même,un non respect de la sépulture geste à punir sévèrement.

  • il y a 1 décennie

    Bonjour,

    Je ne vois pas la différence , c'est un acte irrespectueux , une atteinte à la dignité de la personne couchée dans la tombe et à sa famille

    Même morte une personne a droit au respect car au yeux de Dieu elle a de la valeur

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    l'homme de ce temps ne rèspecte plus rien.

    mème pas les mort

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    la profanation est une dégradation, mais la dégradation n'est pas forcement une profanation.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    profaner est plus grave, il y a une atteinte à la religion elle-même

    C'est un peu du même ordre que la différence entre un "sale arabe" et un "sale français"

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.