Anonyme
Anonyme a posé la question dans Politique et gouvernementPolitique et gouvernement - Divers · il y a 1 décennie

Comment on fait pour faire savoir au gouvernement qu'on est pas trop d'accord avec certaines mesures ?

De façon à ce que cela soit entendu bien sur, pas juste lu puis supprimé. Par exemple les ogm, soit on en a, soit on en a pas, on fait pas des demi mesures dans lesquelles on dit "oué il y en aura un peu, et si il y en a un peu qui arrive dans votre assiette tant pis". Surtout que ces cultures peuvent se répandre très loin...

question subsidiare : Finalement ne vaudrait il pas mieux que nous vivions sans nous préoccuper de ce que nous impose parfois le gouvernement ?

Mise à jour:

@ flash : tu oublies qqchose d'important dans ton argumentation, c'est qu'on ne nous demande pas si on veut être gouverné, et moi aussi je vote car on a pas d'autre choix.

12 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    ON MANIFESTE.LOL

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    faut pas faire confiance aux politiques, ils en croquent!

    Pour ne pas contrarier les lobbies agricoles (après Tchernobil), et ne pas jeter 15 jours de récoltes de salades, on en a tous bouffé et maintenant 1 personne sur deux meurt du cancer.

    Pareil pour la vache folle, l'amiante...

    Le pire c'est le sang contaminé, bien qu'ils sachent qu'il était impropre à l'utilisation, ils ont continué à écouler les stocks dans les pays pauvres...

    En fin de compte ils se rejettent tous la responsabilité, et à la fin personne n'est coupable. Cela ne devrait pas s'arranger avec la dépénalisation du droit des affaires...

  • il y a 1 décennie

    Très dur à répondre car même lors des dernières élections, au lieu de voir un refus des réformes par les français, il a interprété son mauvais score du fait que les réformes n'étaient pas assez rapides. Ce gouvernement veut faire passer ses réformes sans écouter la volonté du peuple.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    rdv

    le 1er Mai

    dans la rue

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 3 ans

    Ca fait peur , tout ça. Mais en posant ta question, n'as tu pas peur de te faire traiter d'anti sémite négationiste, comme tous ceux qui critiquent Israël ? Tu es bien courageux.

  • il y a 1 décennie

    ON VA DS LA RUE

  • Anonyme
    il y a 1 décennie
  • il y a 1 décennie

    On se renseigne pour savoir ce qui se passe à côté de chez soi : école, lycée, on parle avec les profs, on se renseigne sur internet, on lit la presse indépendante (Charli, le Canard, Le monde diplo, politis) et on se bouge.

    Voilà, un moment ou un autre ils vont devoir nous écouter. Mais il faut prendre les choses en mains.

  • Marig
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    On essaie de réfléchir avant de voter.

    Quand c'est trop tard, on descend dans la rue, on fait pression, on exige, on fait grève ; il y a des solutions pour se faire entendre .... si on le veut !

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    il n'y a pas cinquante mesure et on peu pas faire un costard sur mesure pour tout le monde

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.