Anael
Lv 7
Anael a posé la question dans Societé et cultureReligions et spiritualité · il y a 1 décennie

Lesquels entre les mots et les images sont plus forts, imprésionnants pour l'esprit?...?

C'est le pourquoi qui m'intéresse beaucoup....

Mise à jour:

Merci d'avance et bon week end à tous !

Mise à jour 2:

Le comment, aussi, il m'intéresse beaucoup !

Merci, mes chers et mes chères!

Mise à jour 3:

@ zegok : le livre c'est en plus que des mots, il apporte aussi toute l'information de l'auteur, il a plusieurs adresses en nous qu'on peut imaginer...

@ oeilducoeur : Merci pour les liens. Tu sais, le 11 septembre était connu dès 1993, mais plus haut que tu crois. Cette année là des gens clairvoyants ont essayé de l'annuler dans le monde potentiel, mais on a réussi que le déplacer dans le temps, pas de l'annuler...Manipulation ou en plus?...

Mise à jour 4:

@ boubs63 : je pense qu'on fait trop d'usage plutôt des mots dans notre vie citadine, pour ça on diminue parfois le sens de l'image.

Tous qui ont répondu ont raison, toi aussi, et merci d'observer le détail qui construit d'ailleurs ma question.

Mise à jour 5:

@ babou : les mots sont des clés plutôt sur nos personnalités et ils s'empreintent surtout au niveau émotionnel..

@ Adébaran : notre cerveau classe, il travaille en statistiques, t'as raison, lis la réponse de Paola, c'est très instructif pour tous, pour moi aussi.

Mise à jour 6:

@ illizi : tu crois vraiment que les athées n'ont pas d'esprit?...Je pense plutôt qu'ils n'ont pas arrivé à la rencontre avec eux mêmes, pour rencontrer Dieu...Merci beaucoup !

Mise à jour 7:

@ Tata Latifa : Même si on ne sait pas avec la tête, on sait profondément dans le coeur...Merci !

Mise à jour 8:

@ grd : Bonjour, grd ! On peut pas dire que 'es comme nouveau tout le temps avec ta chevelure qui change tout le temps...hihih

T'as tous les âges, merci beaucoup pour ta réponse !

Mise à jour 9:

@ peche_mignon : l'image connecte mieux aux réalités, surtout les dures...

21 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Réponse favorite

    Bonsoir Enael

    Je crois que les mots restent toujours à un certain degré dans l'imaginaire tandis que les images sont déja une réalité en elle même.

    Gros bisous

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Je pense que l'image est plus impressionnante elle nous fait voir la réalité et l'atrocité et peut, dans certains cas perturber notre imagination (le cauchamar). L'image est la preuve d'une horreur qui peut surpasser les mots.

    Les mots sans l'image interprètent et ne feront qu'une image virtuelle créée par notre imagination.

    Les mots ont plus d'effet sur les sentiments.

    Les images ont plus d'effet dans la pensée et dans la mémoire.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    L'image est plus forte.

    Tout ce qui est traduit dans le langage perd sa force. Si je dis : "J'ai mal." La phrase, les mots employés n'auront jamais la force de la douleur réelle que j'éprouve.

    Voilà pour l'imperfection des mots en général.

    Par ailleurs, l'image est plus forte que les mots parce qu'elle est plus immédiate. Une image, ça frappe. On l'embrasse d'un regard, d'un seul. Au contraire, avec les mots, les choses viennent de manière successive. Avec les mots, il y a une barrière, ou plus exactement, une médiation entre nous et la réalité que nous désignons par les mots.

    Avec l'image, la médiation est toujours là, mais elle est plus immédiate justement. Il y a une unité dans l'image, que les mots n'ont pas.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je crois que ce sont les mots car dans ce cas c'est le cerveau lui même qui à partir des idées construit ses propres images mentales. Ils a dans ce cas accès à l'inconscient. C'est pour cette raison je crois qu'un film aussi réussi soit-il ne sera jamais à la hauteur du livre dont il est tiré.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    Bonjour Enael!

    Avant de se prononcer il faut savoir faire la différence entre deux codages de notre cerveau, si j'ose dire.

    Le codage des informations ils sont indissociables...

    Le cerveau a deux façons de coder :

    Le code lexical :

    Code son, odeur décrite par un mot (ex : fraise, on en retient le goût), la verbalisation est essentielle en psychologie (PTSD à il faut parler). A la perception, les sons sont stockés en MCT puis utilisés en MLT.

    Le code image :

    On retient mieux les images que les mots.

    Les deux codes sont ± toujours en interaction d'accord.....?

    Donc, on ne peut se rappeler de quelque chose qu’on ne peut verbaliser ou nommer sauf si le concept l’explique.

    Organisation de la mémoire

    Ca se passe plus dans la MLT, le stock de mémoire est immense mais l’on n’en a pas conscience. L’oubli est quasi nul sauf si il y a des interférences. On ne se souvient pas de sa vie avant ses quatre ans. C’est normal car l’on a pas encore la capacité biologique de se souvenir et l’on a pas assez de connaissances.

    Il arrive à l’être humain de déformer ses souvenirs. L’humain ne peut vivre avec une idée qu’il ne peut comprendre. Il a besoin de s’organiser donc de catégoriser.

    Je vous donne un exemple en vous citant deux maîtres en la matière.

    Miller a fait, dans les années 50, des expériences. On lui donnait des codes binaires |o|o|||o|||o||o|o|||oo|| pour prouver la catégorisation. Ensuite, il transformait ce chunk (|o|||) en décimales.

    (je sais assez complexe mais vous pouvez aller consulter sur internet, là je consulte mes propres livres).

    Bousfield a fait une expérience en 53. Il a repris l’idée mais a changé le principe en remplaçant par des mots.

    Le cerveau humain catégorise tout : phrases, mots, sentiments…

    Parfois, il s’opère un mélange dans les catégories. Ex : Chaise à table.

    Le langage est fait de catégories : mots, phrases, syllabes.

    Catégoriser est un réflexe.

    Une autre façon d’organiser la mémoire est de s’attacher au sens sémantique. Il y a plus de chance d’avoir un lien entre "loup" et "agneau" qu’avec "chaise".

    La mémoire reconnaît la fréquence et couple les mots : noir et blanc, jour et nuit, …

    Il existe une hiérarchie catégorielle. C’est une catégorie employée dans une autre.

    Ex : Jaune à canari à oiseaux à Animaux à êtres vivants.

    Jaune et animaux sont très éloignés. Pour la mémoire, il est plus facile de retenir Jaune - canari - oiseau que Jaune - canari - être vivant.

    Les liens sont un concept : oiseau jaune = canari.

    Suis je claire? mdr

    Voilà un exemple pour mieux comprendre le fonctionement de notre cerveu.

    Après tout chacun est libre de lui donner une interprétation personnelle; jamais dans l'absolu, c'est notre état physiologique qui travaille ainsi, et nul peut le modifier.

    (ne pas confondre avec l'état psychologique d'une mémoire sélective conditionnée car; on retient ce qui nous plaît où nous tient à coeur. ni avec les personnes âgées dotées d'une mémoire sélective avec l'âge (sénilité pour certaines), conditionnement psychisme où autres...La nuance est abyssale).

    Bonne soirée

    Besos querida Enael, que sigas bien buen WK. Paola.

    Excellente question merci je t'étoile, bravo!!

    Source(s) : Mon expérience professionnelle.
    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Les mots , le VERBE sinon Dieu l'aurait -il utilisé ...il est à l'origine de tout ...du bien du mal, de l'amour de la haine ,ce sont les mots qui suscitent les images dans notre esprit , et les images sont à l'origine de la créativité , de la destruction aussi , mais tout commencent par ces mots qui sont une arme et devraient etre utilisés comme tel , mais pour combattre le Mal

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Voici avec des mots ce que peuvent représenter les images...

    Voici où l’art, qui use du même moyen fondamental : l’image, agit comme un contrepoison providentiel. Car l’image y est à la fois le signe et le ferment : la liberté.

    Elle en est le signe, parce qu’elle exprime le pouvoir de l’artiste de créer une vision nouvelle, qui au lieu d’appauvrir le monde en le stéréotypant, l’enrichit au contraire en le diversifiant au-delà de ce que l’homme moyen pouvait attendre.

    Elle en est aussi le ferment, parce qu’elle agit sur le spectateur à l’inverse de la publicité, de la télévision, du cinéma qui endorment la faculté de contrôle entraînent la docilité de l’attention.

    Dans l’art, l’image est choc qui réveille la conscience de chacun,, exige l’acuité de son attention pour être pénétrée, appréciée et jugée.

    Son contenu n’est partagé par le spectateur que s’il réussit à tendre sa sensibilité jusqu’au niveau d’exaltation de lui-même qui est nécessaire.

    Il va de soi que le cinéma et la télévision peuvent, eux aussi, bénéficier de cette conversion, mais, notons-le bien, seulement dans la mesure où, précisément, ils accèdent eux aussi à l’art. au surplus, l’œuvre d’art, immobile et disponible, se plie au rythme de l’observation dont le spectateur décide et elle permet d’étendre sa méditation autant qu’il le souhaite.

    Par là le spectateur, si ému soit-il, reste fondamentalement maître de lui.

    L’image dans l’art, loin de faciliter l’acceptation passive, fouette, exalte la conscience que l’homme peut avoir de ses pouvoirs. Et j’entends aussi bien de ses pouvoirs sur le monde extérieur que sur le monde intérieur."

    Les puissances de l'image - René Huygues

    Je souhaitais te faire partager ce texte.

    Bises

    Dans l'Unité.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Les images sans aucuns doutes.

    Avant la fin de la deuxième guerre mondiale on parlait des camps de concentration certain prenait cela pour la rumeur. mais quand on a eu les images des corps décharnés et des fours crématoires, le monde entier a été ému.

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • Ce sont les mots car ils influencent plus l'esprit que l'image

    Je vais t'explique pourquoi:

    -si par exemple on prends la photo d'un homme assé gros qui fait du fromage bien gras et qu'on met comme titre

    (Fromager à l'oeuvre ),l'homme nous parait plutôt sympathique

    -Si au contraire on met comme titre:

    (Aujourd'hui plus de 10 millions de personne souffre de sous nutrition dans le monde), l'homme ne nous parait plus du tout sympathique, on est plus dégoûté qu'autre chose en le voyant

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • babou
    Lv 4
    il y a 1 décennie

    les mots c'est quelques chses qui me marque beaucoup ça se grave dans ma tête et ça tourne et on le dit souvent les mots sont encore plus assassins que les gestes et l'image ne veut dire que ce qu'elle montre alors que le mot à la signification que l'on veut lui donner et toutes celles qui vont avec et puis dans notre société on est soûler d'images et du coup elles passent les unes par-dessus les autres sans qu'on est le temps de les avaler alors que les mots sont souvent durs à effacer

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Tout, dépend de la perception des individus !

    Chaque individu, ne réagit pas de la même façon !

    Dépendant, du développement de la sensibilité intérieure !

    Certains, écoutent, d'autres voient, d'autres ressentent, même sans voir, ni entendre !

    Dans certains films impressionnants, certaines scènes emploient les sons, pour impressionner d'avantage !

    Parfois, les deux sont lies, pour augmenter le phénomène !

    Ce qui touche, un plus grand nombre de personnes, en même temps !

    En fait, Tout, n'est que vibrations !

    • Commenter avatarConnectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.