Les guerres auraient-t-elles une quelconque raison d'être sans le concept assez artificiel de nation ?

Lorsqu'on observe l'élite économique de ce monde, on se rend compte que les week-end à New-York, et les vacances à l'autre bout de la planète sont monnaie courante ... loin du quotidien du vulgum pecus ... qui va passer son samedi à affronter les embouteillages, tout ça pour pousser des caddies... afficher plus Lorsqu'on observe l'élite économique de ce monde, on se rend compte que les week-end à New-York, et les vacances à l'autre bout de la planète sont monnaie courante ... loin du quotidien du vulgum pecus ... qui va passer son samedi à affronter les embouteillages, tout ça pour pousser des caddies ...

Pour certains donc, les frontières n'existent plus, et ce depuis longtemps ... alors pourquoi les guerres ?

Nous entretient-t-on dans cette idée artificielle de 'nations' pour continuer à vendre des armes, avec tous les business de la reconstruction qui vont avec (béton, énergie, eau, services, etc ...) ?

Bref et si chaque individu, même le plus modeste, se mettait en tête que tout ceci est complétement artificiel, et au bénéfice de quelques uns ... toujours les mêmes ... que croyez vous qu'il se passerait ?

L'idée nationaliste est-t-elle entretenue par ceux qui y ont intérêt ?

Qu'en pensez vous ?
19 réponses 19