Socrate et Platon sont-ils des prophètes ?

Pour de nombreux philosophes musulmans, ces deux philosophes sont des prophètes. Certains vont même jusqu'à affirmer que Platon était une sorte de musulman avant la lettre. Sohravardî le nomme même "l'Imâm et le chef de file de la Sagesse". Les "Frères de la Pureté" (Ikhwân... afficher plus Pour de nombreux philosophes musulmans, ces deux philosophes sont des prophètes. Certains vont même jusqu'à affirmer que Platon était une sorte de musulman avant la lettre.
Sohravardî le nomme même "l'Imâm et le chef de file de la Sagesse".
Les "Frères de la Pureté" (Ikhwân al-Safâ') citent la mort de Socrate comme un exemple de soumission au décret divin, au même titre que la mort du Christ ou celle de Hussein, petit-fils du Prophète Muhammad.

D'ailleurs, la tradition néoplatonicienne païenne considèrera Platon comme un être hors du commun envoyé aux hommes par les dieux (cf. Proclus "Et les dieux envoyèrent Platon aux hommes").
D'après la légende, ce serait même de la communication avec l'âme divinisée de Platon que seraient issus les fameux "Oracles Chaldaïques".

Que pensez-vous de cela ?
Platon peut-il être considéré comme un prophète ?
Mettre à jour: @BrainBreaker : Je ne peux absolument pas te suivre dans cette analyse. Je ne dis pas qu'elle est absolument fausse, mais les éléments qu'elle met en avant occultent complètement la nature divine des discours platoniciens. Il ne s'agit pas seulement de dialectique, d'art oratoire. Il s'agit de... afficher plus @BrainBreaker : Je ne peux absolument pas te suivre dans cette analyse. Je ne dis pas qu'elle est absolument fausse, mais les éléments qu'elle met en avant occultent complètement la nature divine des discours platoniciens. Il ne s'agit pas seulement de dialectique, d'art oratoire. Il s'agit de montrer quelque chose à ceux qui ont des yeux pour voir et des oreilles pour entendre. D'ailleurs, tu remarqueras que l'attitude de Socrate diffère en fonction de son interlocuteur. Il suffit de comparer le Théétète et le Gorgias.
Par ailleurs, les dialogues vraiment platoniciens, et non plus réellement socratiques, sont moins portés sur la réfutatione et les techniques oratoires que sur les réalités supérieures (cf. Timée, Parménide, République, etc.).
Mise à jour 2: @Ha Ca : Non bien sûr, Platon n'a jamais prétendu être prophète. Mais l'idée de prophète n'est pas totalement absente de la culture grecque, notamment dans l'Antiquité tardive. Les grands hommes étaoent considérés comme envoyés par les dieux : n'est-ce pas là la définition du prophète ?... afficher plus @Ha Ca : Non bien sûr, Platon n'a jamais prétendu être prophète. Mais l'idée de prophète n'est pas totalement absente de la culture grecque, notamment dans l'Antiquité tardive. Les grands hommes étaoent considérés comme envoyés par les dieux : n'est-ce pas là la définition du prophète ?

@BrainBreaker : Certes, le Sage est supérieur au philosophe et à la rationalité parfois étroite de ce dernier. Mais Platon est un homme très complexe et il ne faut pas se fier à ce qu'en disent les professeurs de philsophie, qui, dès qu'il s'agit de Platon, ne disent (presque) que des conneries.
Lis le Banquet, ou le Phèdre.
15 réponses 15