Anonyme
Anonyme a posé la question dans Societé et cultureSocieté et culture - Divers · il y a 1 décennie

La connaissance de soi suffit-elle à être maître de ses actes ?

11 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    La connaissance de de soi ne suffit surement pas, car elle n'est qu'une approche partielle, personnelle d'une situation. Il faut y ajouter la connaissance de l'autre, des autres.

    N'ayons pas peur de dire que c'est le savoir dans sa globalité qu'il faut envisager.

    Pour illustrer le propos, prenons l'exemple de la peur. Ne pas comprendre une réaction d'une personne qui semble agressive ou d'un animal dangereux , peut engendrer une peur suffisamment vive pour nous faire perdre le contrôle de nos réactions! La méconnaissance de la physique nucléaire et de ses applications provoque chez de nombreuses personnes des réactions incontrôlées qui peuvent nuire à la sécurité de tous. La méconnaissance de maladies très graves (VIH) peuvent générer des attitudes tout aussi hostiles vis à vis des malades, parce que la maladie fait peur et la peur engendre le rejet!

    Et même lorsqu'on est un puit de science, l'émotion existe, déstabilise, harcèle, mutile, euphorise....

    Sans émotions nous ne serions simplement pas humain, car toujours prévisibles!

  • il y a 1 décennie

    Bonjour Athéna,

    J'essaie de répondre depuis 40 minutes et mon ordi se bloque sans arrêt. Je fais bref:

    Je pense qu'on ne peut pas, honnêtement, penser qu'on restera continuellement maître de ses actes durant toute sa vie, aussi bien que l'on se connaisse.

    Bisous

  • il y a 1 décennie

    il y a la connaissance et il y a la maitrise de la connaissance. Tu connais la chanson mais peux tu bien la chanter?

  • On ne peut pas être maître de nos actes, nous sommes des créatures soumises aux erreurs. Personne n'est parfait quelque soit son rang ou son soi . Certains actes ou comportements nous paraissent corrects mais au contraire ils sont faux au point de vue des autres. On essaye d'être au milieu, modeste, et simple . (Seul les saints le sont , protégés par le tout puissant.) Ce n'est qu'une question de temps, toute personne peut se tremper, il viendra le jour. De toute façon bon courage et prenez soin.

  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • il y a 1 décennie

    La connaissance de soi n’est pas la clef de rien du tout, si ce n’est qu’une connaissance plus profonde. De toute façon, tu es maitre de tes actes seulement lorsque tu atteints la maturité de les assumer. Tant que tu regrettes, tu es maitre de rien...

  • il y a 1 décennie

    Je ne crois pas que ca suffise, l'homme depend essentiellement de ses émotions ephemeres

  • D'Au
    Lv 7
    il y a 1 décennie

    Voilà une belle question....Si j'étais juge, je t'offrirais toute liberté chère Athena

    Même les anges ne sont pas à l'abri. De souvenances bien non, il ya personne qui est à l'abri d'une nouvelle folie d'un nouvel envol et il faut bien, le vivre, pour l'accepter par la suite..Le coeur bien malgré nous, garde en mémoire nos amours et nos coins vitrés mais il est toujours fidèle au rendez-vous..Alors

    Alors ce coeur, l'ignorer serait le trahir

    Aime et dors bien et aime à mort

  • il y a 1 décennie

    Pas toujours, je vais t'expliquer, Hier je descendais dans la cave chez moi, avec en main un plat de salade. Je connais très bien l'escalier et je suis mâître de moi, voici deux ans que j'ai cesser de consommer de l'alcool.

    Bien entendu je prenais garde car soiuvent l'escalier est encombré avec les revues toutes boîtes, que nous conservons pour les ramassages spéciaux. Tu connais, je suppose.

    Bon moi, j'avais pleine connaissance des risques en descendant dans cette cave, car parfois la lumière ne fonctionne pas.

    A ce moment, une voiture c'est garée le long du trottoir et la lumière filtrant du soupirail s'est atténuée. Bref tu sais, j'ai eu peur et en m'aggripant à la rampe j'ai presque laché le pot de salade. Tu vois un rien et nous ne sommes plus entièrement maître de nos actes.

    Bisous.

  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Absolument pas, c'est ce que l'on appelle une condition nécessaire mais pas suffisante.

    Il faut également une bonne dose de volonté et souvent de patience envers soi-même.

  • il y a 1 décennie

    oui ...

    ?

    :)

Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.