Végétariens et végétaliens, comment faites-vous quand vous n'avez pas le choix du menu ?

Il vous est sûrement arrivé des situations où vous n'aviez pas le choix du menu (soupers d'entreprise, camps, invitation chez des personnes qui ne vous connaissent pas bien, etc.). Comment faites-vous dans ces cas-là ? Vous préférez ne pas manger grand-chose (s'il n'y a pas autre chose à... afficher plus Il vous est sûrement arrivé des situations où vous n'aviez pas le choix du menu (soupers d'entreprise, camps, invitation chez des personnes qui ne vous connaissent pas bien, etc.). Comment faites-vous dans ces cas-là ? Vous préférez ne pas manger grand-chose (s'il n'y a pas autre chose à disposition), même si vous devez fournir des efforts (j'ai l'idée d'un camp de ski en tête, par exemple) ? Si vous êtes invité, ça ne vous gêne pas de ne pas manger ce qui est servi ? Vous êtes-vous parfois forcés pour faire plaisir ?
Je ne critique nullement, c'est une vraie question. D'ailleurs, je rencontre aussi parfois ce genre de problème, non pas que je sois végétarien, mais parce que je suis assez difficile en ce qui concerne la nourriture (il y a pas mal de choses que je n'aime pas).
Mettre à jour: Juste une précision, parce que je constate que mes propos sont peut-être ambigus, au vu du dernier paragraphe de Vegan Kitty par exemple : quand j'ai écrit "fournir des efforts", je parlais d'efforts physiques, qui demandent d'avoir bien mangé. Cela n'avait rien à voir avec des efforts... afficher plus Juste une précision, parce que je constate que mes propos sont peut-être ambigus, au vu du dernier paragraphe de Vegan Kitty par exemple : quand j'ai écrit "fournir des efforts", je parlais d'efforts physiques, qui demandent d'avoir bien mangé. Cela n'avait rien à voir avec des efforts pour manger ce qu'on vous sert (d'ailleurs, je ne suis pas végétarien ni végétalien, mais il est hors de question de me faire manger un truc que je n'aime pas).
Mise à jour 2: @ Nico : En effet, le but n'était pas de polémiquer à outrance, mais je comprends tes réactions car les propos de Queensy sont provocateurs. Pour ma part, je respecte tous les points de vue dans ce domaine, mais ce que je ne tolère pas, c'est le manque de respect justement.
Mise à jour 3: @ Stéphane Ascoet : Traiter les gens d'anormaux, voilà justement un exemple de manque de respect. Je respecte ton opinion, mais je n'accepte pas que tu nous traites d'anormaux. D'ailleurs, y a-t-il une "normalité" dans ce domaine ? Chacun est libre de ce nourrir comme bon lui semble.
Mise à jour 4: @ JF : Désolé pour toi, mais c'est un manque de respect si tu exclus de chez toi les omnivores ; ça s'appelle de la discrimination. Alors autant je suis d'accord avec vous, végétariens et végétaliens, que nous devons prendre en compte vos préférences alimentaires, autant il faut être conséquent et... afficher plus @ JF : Désolé pour toi, mais c'est un manque de respect si tu exclus de chez toi les omnivores ; ça s'appelle de la discrimination. Alors autant je suis d'accord avec vous, végétariens et végétaliens, que nous devons prendre en compte vos préférences alimentaires, autant il faut être conséquent et appliquer ça dans les deux sens, à savoir que vous aussi, vous devriez accepter la façon de se nourrir des autres.
Mise à jour 5: @ Isa : Je suis exactement comme toi.
Mise à jour 6: @ Vegan Kitty : Tu as raison, en principe, on obtient tout en étant poli et aimable. Je constate que certains ici - que je ne nommerai pas - n'ont pas compris cela. Tout est basé sur le respect mutuel : si tu respectes les autres, en général ils te respecteront. Et je n'ai aucune peine à croire que pour... afficher plus @ Vegan Kitty : Tu as raison, en principe, on obtient tout en étant poli et aimable. Je constate que certains ici - que je ne nommerai pas - n'ont pas compris cela. Tout est basé sur le respect mutuel : si tu respectes les autres, en général ils te respecteront. Et je n'ai aucune peine à croire que pour toi, on te prépare volontiers quelque chose de végétalien, même si ce n'était pas prévu. J'aurais sans doute fait la même chose dans les cas que tu as cités. Quand on demande gentiment, il n'y a pas de raison de refuser.
Mise à jour 7: @ vegansfields : Il me semble que c'est un peu paradoxal, ce que tu dis. Si j'ai bien compris, tu as mangé des crudités alors ? Quand tu dis que tu compenses avec des fruits et autres, je comprends tout à fait sur le plan nutritif, mais sur le plan éthique, si je puis dire, tu as quand même mangé de la... afficher plus @ vegansfields : Il me semble que c'est un peu paradoxal, ce que tu dis. Si j'ai bien compris, tu as mangé des crudités alors ? Quand tu dis que tu compenses avec des fruits et autres, je comprends tout à fait sur le plan nutritif, mais sur le plan éthique, si je puis dire, tu as quand même mangé de la viande alors. Mais peut-être que tu n'aimes tout simplement pas la viande et que ce n'est pas une question d'éthique. Est-ce cela ?
Mise à jour 8: @ oneyda7 : Tout à fait d'accord avec toi. En ce qui me concerne, je ne suis pas végétarien ni végétalien, mais on ne me fera pas manger ce que je ne veux pas. Et en ce qui concerne les principes, j'en ai d'autres et je ne veux pas y déroger, sinon ça perd tout son sens, tu as totalement raison.
Mise à jour 9: @ flash : Je suis content de voir que tout le monde n'est pas aussi rigide que certains et que le respect mutuel peut exister. Je conçois bien que d'avoir fait cette petite entorse t'ait coûté à cause de tes convictions, mais que tu l'as faite pour faire plaisir à la personne qui s'était donné... afficher plus @ flash : Je suis content de voir que tout le monde n'est pas aussi rigide que certains et que le respect mutuel peut exister. Je conçois bien que d'avoir fait cette petite entorse t'ait coûté à cause de tes convictions, mais que tu l'as faite pour faire plaisir à la personne qui s'était donné du mal pour te préparer spécialement quelque chose. Bel exemple.
Par contre, en ce qui concerne la viande, je suis un peu dubitatif tout de même. J'essaie de me mettre à votre place et de raisonner comme vous, les végétariens/-liens. Je serais donc contre le fait de tuer des animaux pour les manger. Mais là où j'ai plus de peine à comprendre, c'est que, si j'ai bien compris, tu préfères "gaspiller" la viande de cet animal, qui aura donc été tué pour rien. Là, j'avoue que j'ai de la peine. Moi par exemple, je ne mange en principe pas de cheval car j'estime que cet animal n'est pas fait pour être mangé. Mais si je n'ai pas le choix, je préférerai en manger que de gaspiller.
Mise à jour 10: Bref, je comprends tout à fait que tu refuses de manger de la viande qu'on te servirait, que tu la donnes à ton voisin ou que sais-je, mais que tu la mettes à la poubelle, ça non ! Mais ce n'est peut-être pas ce que tu voulais dire, je ne sais pas.
Mise à jour 11: Ah oui, encore une chose, j'ai été sidéré en lisant ceci : "j'ai fait des jeûnes de plus d'une semaine en continuant de nager et de faire du vélo tout les jours." Mais comment tu fais ?! Si par "jeûne", tu entends vraiment "ne rien manger du tout", tu es pour moi un... afficher plus Ah oui, encore une chose, j'ai été sidéré en lisant ceci : "j'ai fait des jeûnes de plus d'une semaine en continuant de nager et de faire du vélo tout les jours."
Mais comment tu fais ?! Si par "jeûne", tu entends vraiment "ne rien manger du tout", tu es pour moi un "surhomme" ! Et même autrement, ce serait impensable pour moi, un vrai enfer. Déjà que j'aime bien manger, si en plus je fais du sport et que je ne peux pas manger, c'est inhumain pour moi. Je suis arbitre et j'imagine revenir d'un match sans manger... quelle horreur !
18 réponses 18