Anonyme
Anonyme a posé la question dans Sciences socialesCondition féminine et masculine · il y a 1 décennie

Quels changements peut apporter un meilleur équilibre du partage du pouvoir entre les femmes et les hommes...?

...dans votre environnement de travail?

Mise à jour:

J’aime la réponse de « Therrien » car on sent que cette personne n’a aucun préjugé envers les hommes ou les femmes. Pour lui, nous sommes tous égaux et c’est dans notre façon d’utiliser le pouvoir que nous pouvons nous distinguer. Je partage avec lui le principe du respect de l’autre.

17 réponses

Évaluation
  • il y a 1 décennie
    Meilleure réponse

    L"équilibre et le partage du pouvoirs ne tiens pas seulement dans l"ordre ou l"adversité. C"est un mélange de confiance mutuelle qu"il soit public ou privé. Le pouvoir seul qu"on possède est celui que nous avons dans l"attitude envers l"autre et ce pouvoir s"installe dans le respect. Les changement ne viendront dans une mesure ou ce même pouvoir ne soit une obligation.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    «...dans votre environnement de travail?»

    Homme ou femme n'y change rien. Que ce soit pour l'un ou l'autre, le mot patron est au masculin parce que l'organe utilisé n'est pas le sexe de l'individu mais plutôt son trou du c... et les femmes, tout comme les hommes, n'en sont pas dépourvues!

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Cesser de regarder cela comme homme/ femmes justement.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Rien, absolument rien. Ton raisonnement est faux quand tu fais intervenir le sexe dans la gestion d'une entreprise. Que tu sois femme ou homme, ce sont tes capacites et seulement tes capacites qui feront de toi un chef d'entreprise, un directeur-General. Et si c'est pour le bien de l'entreprise le desequilibre doit se faire dans un sens ou dans l'autre en occultant cette equation homme-femme.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Que pensez-vous des réponses ? Vous pouvez vous connecter afin de voter pour la réponse.
  • Moi je commence à en avoir assez de me faire dire que les femmes doivent avoir ci ou ca. Je suis pour l`égalité des sexes, et ca veut dire égal; donc, y-a-t-il une journée de l`homme ? non alors pourquoi une journée de la femme ? Dire qu`on est féministe c`est aussi idiot que de dire qu`on est macho. Bref, égaux cèst égaux ! Si vous voulez être considérée comme égaux aux hommes, cessez de vouloir vous démarquer ainsi. Vous ne faites que vous exclure de l`égalité en agissant de la sorte. Moi je considère les femmes comme égaux à moi tant qu`elles ne cherchent pas à ambitionner, sinon elles jouent le même jeux que les idiots de machos. Là je suis certain qu`il va y avoir plein de frustrées qui vont avoir tout comprit de travers. EGAUX c`est EGAUX !

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    ce changement doit etre d abord au niveau des femmes, on doit montrer qu on est capable d etre au niveau des hommes afin de partager ce pouvoir mais ca doit aussi venir de nos employeurs et collegues, mais surtout des employeurs qui doivent montrer l exple.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    L'acceptation pure et simple de cette égalité.

    Je dirais même plus, un boni de 10 à 15% si ces femmes acceptent de délaisser leur vie familiale au profit du travail, seulement dès le 2è enfant et que ces enfants soient agés de moins de 16 ans. C'est justement dans cette période d'âge (0-16) que ces jeunes ont besoins du soutien maternel, déjà que le père est "relativement souvent" absent.

    Cette "concurence" se doit d'être équitable. Pour les autres jeunes femmes, il devrait être établi la parité des compétences. Je suis aussi entièrement en accord que l'homme doit impérativement partager les tâches familiales et ménagères. Pourquoi serait-ce toujours la femme qui devrait s'absenter de son travail et ainsi perdre son salaire journalier si un de ses enfants est malade? Mais je suis moins d'accord sur ce sujet s'il y a un syndicat dans l'entreprise. Il y a déjà un barème de salaire qui égalise l'homme et la femme.

    Source(s) : Mon opinion. Ma femme oeuvre avec des déficients mentaux, a 15 ans d'expériences mais je me suis battu pour qu'elle bénéficie du la même chartre de travail que son homologue masculin qui lui sortait d'une école spécialisée mais sans expériences de travail. Elle ramène 22% de $ de plus que moi et je trouve cela normal. A chacun son domaine.
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Je ne sais pas car j'exerce un des rares métiers où hommes et femmes sont payés exactement la même somme, travaillent ensembles sans aucun notion de supériorité ou d'infériorité, sans ambiguité etc... Mais je suppose que c'est la peur de l'autre qui engendre les problèmes ?

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • il y a 1 décennie

    Je me demande si c'est le changement d'attitude dû à l'égard des hommes et des femmes, ou l'apport d'un plus grand nombre de femme qui ammèneras un changement. En quoi nous changeons d'attitude? Est-ce qu'il y a des attitudes qui révèlent des carences chez les femmes ou chez les hommes de façons équivalentes? A-t-on vraiment un sens de la sécurité au travail plus risqué pour les hommes versus pour les femmes? Sommes nous vraiment démunis par notre force physique moindre pour des métiers techniques par exemple? Je vois en filigrane dans ces questions déjà une vision bien tranché sur des compétences féminines ou masculines, même si des femmes puissent manifesté des compétences aussi performantes que les hommes. Mais principalement je vois que la manifestation de la volonté de travail des femmes comme pour les hommes soient justement rétribué. La question revient donc au changement de nos attitudes à l'égard des femmes et du pouvoir surévaluer des hommes pouvant avoir plus de disponibilité pour le travail. C'est à l'égard du travail lui-même que se manifestera le changement au moment de l'équilibre du partage du pouvoir je pense. Ce qui entrainerait par la suite plus d'équilibre dans la relation entre les travailleurs. Et j'entends autant ici les masculins ou les féminins. Mais l'équilibre si elle est si lié à la rétribution au travail ne dépenderions nous pas que de l'argent? Il y a une étrange vision de nos conditionnements qui apportent des perceptions préconçus faisant surface des que notre situation se trouve dans la convention. L'aventure n'a jamais eu le vent dans les voiles dans le domaines du travail. Nous faisons dans la production et les quotas. Rien de motivant en dehors de la performance, notre capacité à produire, ce qui fait un temps comme tout ce que nous vivons. Donc en conclusion nous aurions une autonomie plus humaine prenant considération d'avantage de contexte de vie. Une vie moins isolé.

    Comme j'ai développé ma pensé en faisant l'effort de me concentré sur ce qu'entrainerait à la suite les perceptions que l'on a je tiens à préciser qu'il n'y a rien de sientifique et que possiblement il y a des choses non considéré auquelle je ne pense pas forcément et donc en évolution.

    Source(s) : Ce que j'imagine.
    • Connectez-vous pour commenter des réponses
  • Anonyme
    il y a 1 décennie

    Qu'on se concentre sur le boulot et non sur l'enfermement des personnes dans leur sexe.

    • Connectez-vous pour commenter des réponses
Vous avez d’autres questions ? Pour obtenir des réponses, posez vos questions dès maintenant.