Connaissez-vous l'origine des 7% de pertes autorisées?

Lorsque les appelés faisaient leur service, ils avaient tous entendu parler du droit à 7% de pertes autorisées à l'armée. Je leur expliquais que cette histoire n'avait aucun fondement puisque si l'un deux venait à être blessé ou à mourrir lors d'un exercice, et même si çà ne dépassait pas les fameux... afficher plus Lorsque les appelés faisaient leur service, ils avaient tous entendu parler du droit à 7% de pertes autorisées à l'armée. Je leur expliquais que cette histoire n'avait aucun fondement puisque si l'un deux venait à être blessé ou à mourrir lors d'un exercice, et même si çà ne dépassait pas les fameux 7%, j'aurai eu de gros problèmes en tant que chef de section. En revanche, en temps de guerre et suivant la mission, ce pourcentage pouvait-être dépassé sans pour autant causer le repli de l'unité. De même concernant le matériel, il est interdit de perdre même 1% du paquetage sous peine de punition.
Alors d'où venait cette croyance? Y avait-il un fondement réel à cet alégation? Si vous en savez plus...
11 réponses 11